Why choose Sciences Po?

Find out the top ten reasons to study at Sciences Po.

1 - An international academic experience

All courses at Sciences Po are taught with an international perspective. Students benefit from the network of 410 partner universities during a mandatory year abroad for all College students, a semester off for master students. Sciences Po offers 34 international dual degrees and several programmes entirely in English.

2- Study with talented students from all around the world

At Sciences Po, nearly half of the students are international. Representing 142 countries, they come from the best institutions abroad. This multicultural environment allows students to live and study alongside different cultures and world views.

3- Access to a wide range of professions

Valued by recruiters for their adaptability, curiosity and international outlook, 80% of Sciences Po students work in the private sector. Nearly 90% of graduates find work within 6 months of finishing their studies. Sciences Po graduates exercise a wide range of professions, with a concentration in consulting, banking and public administration.

4- Learn from the best professors, either academics or professionals

At Sciences Po, courses are given by talented academics and professionals in the public and private sectors. Knowledge is anchored in reality and rooted in the best research in the social sciences.

5- Meet with leading figures

Sciences Po is a place of debate where major figures in politics, economics, the arts and media come to exchange with students. These figures include Ban Ki-MoonKofi Annan, President Luis Inacio Lula da Silva, Condoleeza Rice, Joseph Stiglitz or Mario Draghi.

6- Building a broad understanding of the social sciences

History, economy, law, political science, sociology: Sciences Po's academic project is to foster dialogue between the major disciplines. It gives students the tools they need to better understand the contemporary world.

7- Developing critical thinking skills

At Sciences Po, students develop critical thinking and public speaking skills using pedagogical methods that favour group projects, oral presentations and the confrontation of ideas. By providing a multidisciplinary approach and range of electives, such as artistic workshops, students are encouraged to adopt different perspectives.

8- Take part in collective projects, realise your potential by participating in campus life

Sciences Po's educational model emphasises personal responsibility, teamwork, public expression, citizenship and humanism. Students cultivate these values through group projects and the 130 associations that punctuate student campus life.

9- Live in an exceptional environment

A part of European heritage, Sciences Po's seven multicultural campuses are located in cities with a rich historical and architectural legacy. These campuses host an engaged and animated student community that leads a full intellectual and extracurricular life.

10- Financial constraints are not an obstacle to studying

At Sciences Po, nearly one out of three students receives financial assistance. In order to allow students to fully concentrate on their studies, Sciences Po grants tuition exemptions and financial assistance to those in need. Tuition fees are also on a sliding scale based on the resources of each student.

Related link

Sciences Po resentation (download the brochure)

De Sciences Po à l'Asie du Sud

De Sciences Po à l'Asie du Sud

Hugo Ribadeau Dumas est diplômé du master Governing the Large Metropolis en 2013. Après un bachelor à Sciences Po, il a passé sa troisième année en échange à l’Université Jamia Millia Islamia, en Inde, en master de journalisme. Interview.

Lire la suite
Réformer les universités ?

Réformer les universités ?

Dans sa course pour rester à la pointe de la recherche scientifique et des classements mondiaux, l'Université française n’en finit pas de se recomposer, enchaînant depuis trois décennies fusions, regroupements, créations et mises en compétition.

Lire la suite
L’argent des ménages, un objet politique

L’argent des ménages, un objet politique

États-Unis, 2008  : des panneaux “For Sale” poussent aux portes de milliers de pavillons, devenant le symbole du surendettement - quasi forcé - des ménages. Mais la crise des subprimes, aussi scandaleuse qu’elle soit, cache une vérité plus durable : celle des foyers qui s’endettent pour se soigner, des étudiants empruntant pour payer leurs études et dont la dette équivaut aujourd’hui à 75% du PIB états-unien. Si, en France, l’État-providence protège encore de tels phénomènes, il n’en reste pas moins que la question se pose. Désireux d’y répondre, les pouvoirs publics mettent en place de nouvelles politiques de l’argent. Quelles sont-elles et que nous disent-elles de l’État et de la société ? Analyse par Jeanne Lazarus, sociologue de l’argent, chargée de recherche CNRS au Centre de sociologie des organisations.

Lire la suite
Stiglitz et Zelizer, docteurs honoris causa

Stiglitz et Zelizer, docteurs honoris causa

La sociologue Viviana Zelizer et l'économiste Joseph Stiglitz se sont vus décerner le titre de docteur honoris causa de Sciences Po, au cours d'une émouvante cérémonie le mercredi 13 novembre 2019. Cette distinction récompense les deux chercheurs ; la première en tant que fondatrice de la sociologie économique et le second comme figure de la nouvelle économie keynésienne. Ces précieux apports à leurs disciplines respectives ont été soulignés lors des éloges prononcés par Jeanne Lazarus et Jean-Paul Fitoussi.

Lire la suite
En chantier

En chantier

A la rentrée 2021, Sciences Po verra le déménagement d’une partie de ses activités sur le site du 1, place Saint-Thomas d’Aquin à Paris : l’ancien hôtel de l'Artillerie aura achevé sa mue pour devenir le coeur du futur campus parisien. Mais, pour le moment, le lieu est le terrain de jeu des pelleteuses et des hommes de l’art. Notre photographe, Martin Argyroglo, s'est baladé sur le chantier.

Lire la suite
150 étudiants de Sciences Po au Paris Peace Forum

150 étudiants de Sciences Po au Paris Peace Forum

Du 11 au 13 novembre 2019, se tient à Paris la deuxième édition du Paris Peace Forum. Initié par le président Emmanuel Macron et co-organisé par 8 membres fondateurs dont Sciences Po, ce forum réunit de nombreux acteurs de la gouvernance mondiale. 30 chefs d’État et 150 étudiants de l’École des affaires internationales de Sciences Po (PSIA) ont répondu présents.

Lire la suite
Quels financements publics pour les énergies renouvelables en France ?

Quels financements publics pour les énergies renouvelables en France ?

En France et dans le monde, le développement des énergies renouvelables électriques s’est jusqu’à présent largement appuyé sur des mécanismes de soutien public. Ces mécanismes financent généralement la différence entre la rémunération de leur production sur le marché de l’électricité et le prix cible garanti par l’État au producteur renouvelable. Alors que la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) vise à multiplier par trois les capacités de production éoliennes et photovoltaïques en dix ans et que, dans le même temps, les coûts de production de ces technologies sont amenés à baisser, quel besoin de financement public pour les énergies renouvelables électriques peut-on anticiper ?

Lire la suite
Joseph Stiglitz, l'économie contre les inégalités

Joseph Stiglitz, l'économie contre les inégalités

Joseph Stiglitz, prix Nobel d'économie, séjourne ce semestre d'automne à Sciences Po, partageant à cette occasion ses travaux avec les étudiants et les chercheurs de l'établissement. L'économiste se livre ainsi sur son parcours et sa carrière, mais aussi sur ses inspirations, ses rapports à l'œuvre de Keynes et ses convictions pour de meilleures politiques publiques, luttant de manière efficace contre les inégalités.

Lire la suite

"Sciences Po, c'est le Harvard français"

La Mastercard Foundation, en partenariat avec Sciences Po, attribue des bourses qui permettent d’accompagner et de former des étudiants du continent africain talentueux et engagés. Témoignages d'étudiants bénéficiaires de ce dispositif.

Lire la suite