Colours, Smells, Soles of Shoes: The Slippery Slope of Trademarking

What do Rubix Cubes, Kit-Kat bars, Pantone 1837, Louboutin shoes, the smell of Play-Doh, and the decor of the Apple Store have in common? All have been the subject of heated legal debate to determine whether these non-traditional brand markers should be granted the status of regular trademarks. This week, Sciences Po welcomed academics and lawyers involved in the debate for a conference on ‘The Protection of Non-Conventional Trademarks’. The event marked the forthcoming publication of a collection of essays on the subject by intellectual property experts, Professors Irene Calboli and Martin Senftleben.

Attendees first heard from Calboli, who discussed the detrimental implications of trigger-happy trademark registration on the market. Where does the line fall between defending a firm’s right to protect its brand identity and allowing it to exercise a monopoly? Calboli stressed the “chilling effect” that excessive trademarks can have on creativity and competition in the market, resulting in reduced incentives for productivity and investment, all while increasing the cost of products themselves. Her conclusion from a public policy standpoint: we should not protect more than is strictly necessary.

“What is a mark? It’s a very very large definition with a very low threshold to prove distinctiveness. We need to avoid descending into a slippery slope where anything that is deemed original or eye-catching can meet the grade for distinctiveness and thus be registered as a mark.”

Senftleben approached the issue from a cultural perspective, addressing the overlaps between copyright and trademark law. While the expiry date of copyright allows intellectual property to pass into and enhance the public domain, registered trademarks risk freezing the “raw materials for cultural creativity” in perpetuity. The moment a character, colour, smell, shape, pattern is fixed as a trademark it can no longer be a source of creative inspiration. Focussing on the example of attempts by the city of Oslo to register two of their most famous cultural monuments as trademarks, Senftleben warned against the particular potential of non-traditional marks to infringe on artistic freedom.

Calboli and Senftleben’s interventions were followed by a panel discussion with two trademark lawyers, as well as members of the audience. The event was organised and moderated by Sciences Po’s own intellectual property expert, Professor Séverine Dusollier.

Related links

Soutien à Fariba Adelkhah

Soutien à Fariba Adelkhah

Nous avons été choqués d’apprendre l’arrestation de notre collègue Fariba Adelkhah en Iran et sa détention depuis apparemment plusieurs semaines, sans possibilité de contact avec les autorités françaises.

Lire la suite
Commissaires de police 2019 : 70% des admis issus de Sciences Po

Commissaires de police 2019 : 70% des admis issus de Sciences Po

Depuis sa création en 2012, la classe préparatoire aux concours de police et de gendarmerie de l’École de droit de Sciences Po s’affirme chaque année comme l’une des meilleures préparations aux métiers de la sécurité. Cette année, sur les 33 postes ouverts au concours externe de commissaire de police, 23 places sont occupées par nos étudiants. Félicitations !

Lire la suite
Alliance U7+ : les universités s'invitent à l'agenda du G7

Alliance U7+ : les universités s'invitent à l'agenda du G7

47 responsables d'universités de 18 pays différents étaient réunis à Sciences Po les 9&10 juillet 2019 pour le sommet inaugural de l’alliance U7+, sous le haut patronage du Président Emmanuel Macron. Durant deux jours, les membres de ce nouveau réseau ont débattu, voté et signé 6 principes et 247 engagements pour répondre aux défis majeurs de l’agenda multilatéral. L’objectif : peser sur les débats mondiaux, et notamment le prochain sommet du G7 à Biarritz en août. 

Lire la suite
Artillerie : premiers coups de truelle

Artillerie : premiers coups de truelle

C’est parti pour les grands travaux ! Le rituel de pose de la première pierre a eu lieu le 8 juillet dernier sur le site de l’Artillerie, futur cœur du campus parisien de Sciences Po. Après l’acquisition du site en décembre 2016 et la présentation du projet lauréat en janvier 2018, cette cérémonie marque le début de la phase de rénovation et de construction. Reportage. 

Lire la suite
Une recherche pointue et accessible

Une recherche pointue et accessible

Directeur scientifique et professeur au Département d’économie, Guillaume Plantin a longtemps exercé à l’international  avant de rejoindre Sciences Po. Une expérience qui l’amène à concevoir les recherches dans un contexte global : global, par les enjeux à décrypter - environnement, numérique, populisme... - global, par la compétition mondiale dans laquelle la science évolue. Pour lui, la recherche à Sciences Po dispose d’acquis solides et fait preuve de la créativité nécessaire pour relever ces défis. À sa façon. Explications. 

Lire la suite
Cérémonies du diplôme 2019 : les meilleurs moments

Cérémonies du diplôme 2019 : les meilleurs moments

Plus de 7300 personnes ont assisté les 28 & 29 juin 2019 aux quatre cérémonies de remise des diplômes de la promotion 2019. Des parents, des amis, des professeurs, des compagnons, et parfois des enfants : c’est sous le regard fier, ému, et chaleureux de leurs proches et de leurs camarades que les diplômés ont ceint leur écharpe rouge pour ce premier jour du reste de leur vie. Découvrez quelques uns de ces moments uniques en vidéo et le résumé ci-dessous.  

Lire la suite
Comprendre les populismes

Comprendre les populismes

Les 1er et 2 juillet, une cinquantaine d’économistes, de politistes, d’historiens et de sociologues se réunissent à Sciences Po dans le cadre d’un tout nouveau groupe de recherche au sein du Centre for Economic Policy Research. Objet de cette rencontre : la question très actuelle du populisme et des politiques à mener pour lutter contre son emprise. Comment aborde-t-on le sujet épineux du populisme en recherche ? Eléments de réponse avec Sergei Guriev, professeur d’économie à Sciences Po et membre du comité d’organisation.

Lire la suite
Un siècle de femmes à Sciences Po

Un siècle de femmes à Sciences Po

Les étudiantes représentent près de 60 % de la promotion diplômée en juin 2019. Il y a un siècle, les premières femmes entraient à Sciences Po. Des premières étudiantes en 1919 jusqu’à une politique active de soutien de l’égalité aujourd’hui, comment leur place a-t-elle évolué dans l’École ? À l’occasion de ce centenaire,  retour sur 5 dates clés de l’histoire des femmes à Sciences Po.

Lire la suite