A propos

Depuis sa fondation en 1871, Sciences Po a été l’une des premières institutions en France à faire de l’innovation pédagogique le cœur de son projet de formation.

Et ce, à travers différents aspects comme en témoignent par exemple :

  • la syncrétisation de la formation délivrée par les académiques et les praticiens,
  • la composition des corps étudiants fondés sur la diversité sociale et culturelle,
  • l’insertion d’une année obligatoire d’études à l’international,
  • l’ancrage de l’interdisciplinarité dans ses méthodes pédagogiques,
  • l’accompagnement des étudiants dans l’apprentissage des outils de l’analyse complexe,
  • la valorisation de l’engagement des étudiants en dehors des salles de cours,
  • l’espace donné aux débats, à la confrontation d’idées,
  • la diversité de méthodes et d’outils pour mettre en exergue les problématiques, par la cartographie, le numérique, les expressions artistiques, les démonstrations scientifiques ou par les simulations et les cliniques.

Le changement constant, l’instantanéité de l’information, l’usage permanent d’outils de communication performants créent un environnement à la fois dynamique et instable auquel la pédagogie doit s’adapter de façon permanente. La réflexion pédagogique est d’autant plus incontournable pour Sciences Po qui vise à former les décideurs de demain et leur apprendre à comprendre la complexité du monde qui les entoure.

LA PÉDAGOGIE ACTIVE, FER DE LANCE DE L’INNOVATION À SCIENCES PO

La pédagogie active est le pilier des réflexions pédagogiques à Sciences Po. Active, sur trois niveaux :

  • L’interactivité entre enseignants et étudiants : le professeur guide les étudiants dans le débat, l’analyse, la mise en perspective pour qu’ils sachent organiser leurs connaissances et affûter leurs compétences. D’individualités aspirant au savoir, les étudiants sont amenés à devenir acteurs de leur apprentissage, ils s’engagent au cœur du dispositif pédagogique. Grâce à une pédagogie variée, et une pédagogie par la recherche, l’étudiant interagit en co-construction avec les professeurs, les chercheurs, les professionnels et ses pairs.
  • L’interactivité entre les étudiants : le travail en groupe et la co-construction du savoir sont encouragés, encadrés, pour soutenir l’enrichissement mutuel et les résultats d’une intelligence collective.
  • L’interactivité entre les enseignants : Sciences Po croit fortement dans les échanges de pratiques entre pairs, ce qui assure l’émulation collective, l’irrigation des initiatives les plus marquantes dans les différents programmes, et les échanges sur les principaux défis.

Ces différents types d’interactions participent à l’animation d’une véritable communauté éducative. La construction et transmission du savoir ne s’opèrent pas uniquement dans la salle de cours mais également dans des espaces hors les murs, où les idées peuvent surgir, se structurer, s’enrichir, s’étayer.

Recevoir les connaissances ne suffit plus. Interagir avec les enseignants et élargir le cercle des intervenants en intégrant des spécialistes de disciplines associées devient indispensable. Parce que les controverses à la fois sociales et techniques prolifèrent, il faut maîtriser les méthodologies issues de la recherche en sciences sociales et les outils numériques qui permettent de rendre compte de la construction des savoirs en situation d’incertitude, pour permettre l’analyse puis l’action. C’est l’objet illustré par le programme d’initiative d’excellence en formation innovante FORCCAST.

POURQUOI UN LABORATOIRE DE PÉDAGOGIE ACTIVE ?

Agilité, transversalité, pluridisciplinarité sont nécessaires pour rassembler et donc rendre plus fortes les initiatives existantes et stimuler de nouvelles réflexions.

Le laboratoire de pédagogie active a pour objectif de soutenir et animer une véritable communauté éducative, et ainsi de développer un espace de soutien pour la créativité de la réflexion sur la pédagogie, pour soutenir les opportunités qui permettront aux enseignants d’innover, de réfléchir à leurs propres pratiques, de connaître les différentes alternatives qui s’ouvrent à eux, les projets développés dans d’autres institutions, et de s’inscrire dans une activité de transformation qui a un sens profond.

Tout d’abord, suivant un principe d’évolution continue, il constitue le centre des réflexions sur l’innovation : le laboratoire de pédagogie active ancre sa stratégie dans les résultats de travaux de recherche intégrant les évolutions sociologiques, cognitives et technologiques. Il assure par ailleurs un travail de veille et d’analyse pour que l’institution se maintienne à la pointe de la réflexion et de la mise en application de méthodes d’enseignement performantes, et soutient les liens avec les partenaires externes à Sciences Po qui se sont également engagés sur cette voie d’exploration éducative.

Il est aussi le véhicule de transmission des savoirs (mission d’accompagnement) : ses équipes spécialisées accompagnent le corps professoral, multiplient les espaces d’échanges d’expérience entre pairs, le soutiennent de manière à la fois personnalisée et collective dans la réflexion sur la pédagogie.

Enfin, ce qui témoigne de son véritable rôle de laboratoire (mission d’incubation : d’identification, de structuration et de suivi de projets innovants), les équipes dédiées animent les échanges entre les services transversaux qui unissent ainsi leurs expertises autour de projets ciblés, pilotent et coordonnent l’incubation, le développement, la mesure d’impact et la diffusion de nouvelles initiatives pédagogiques dans l’ensemble des programmes de formation.

Le Laboratoire travaille en lien constant avec les différents services et directions de Sciences Po, notamment avec les équipes du Centre d’Expérimentation Numérique et de la Bibliothèque (DRIS) de Sciences Po, qui offrent, chacun depuis leur domaine d’expertise, un accompagnement précieux pour l’enrichissement des cours, l’accompagnement des enseignants et la transformation pédagogique.

Evénements

Sciences Po organise et participe à des rencontres internationales autour des thématiques de l’enseignement.
Par exemple, le Laboratoire de Pédagogie Active a été invité à donner une “key note conference”  au sommet de l’Éducation en Colombie, “Lideres por la Educacion” sur le sujet de l’importance de l’innovation dans les sciences sociales. 

En outre, Sciences Po a accueilli une délégation de plusieurs établissements d’enseignement supérieur nationaux et internationaux afin d’échanger autour des pratiques et des expériences des uns et des autres en la matière. Sciences Po, entouré par l’Ecole Polytechnique ainsi que  les Universités de Harvard, Pennsylvanie, Berkeley, Georgetown, Tokyo et MIT ont ainsi pu développer ensemble les thématiques de l’accompagnement des enseignants et partager un retour sur expérience de méthodes pédagogiques innovantes en lien avec le numérique.