Demandez le programme

Demandez le programme

Environnement, investigation, terrain, international sont au coeur de notre offre pédagogique
  • A côté du potager de l'Ecole de journalisme de Sciences PoA côté du potager de l'Ecole de journalisme de Sciences Po

Après une année 2021-2022 rythmée par l'élection présidentielle française, l'Ecole de journalisme de Sciences Po place les questions climatiques et l'enquête, sur le terrain et en consortium à l'international, au coeur de ses nouvelles maquettes pédagogiques pour l'année 2022-2023. 

L'environnement

Le sixième rapport du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) pointe la responsabilité des activités humaines dans le réchauffement climatique et recommande aux médias de mieux "transmettre les informations sur le changement climatique", la couverture de ce sujet nécessite un temps d'apprentissage approfondi pour de futurs journalistes.

A l'Ecole de journalisme de Sciences Po, l'enseignement académique "Politique de la Terre" est obligatoire dès le premier semestre pour les M1, et ce, depuis 2020. Désormais, et c'est nouveau, cet enseignement est prolongé via des ateliers de production journalistique obligatoires au deuxième semestre pour tous les M1, qui sont assurés par des journalistes professionnels experts dans la couverture des enjeux climatiques.

De plus, le traitement journalistique des enjeux climatiques étant un sujet transversal, l'ensemble de notre corps enseignant est incité à proposer des exercices journalistiques en lien avec la thématique de l'environnement.

L'enquête

Fouiller dans des données, s'immerger sur un terrain, trouver des sources fiables, les questionner, croiser témoignages et faits, révéler des informations inédites : l'enquête est la base du métier de journaliste. Elle se conjugue avec la maîtrise des data, leur visualisation, et la structuration d'un récit journalistique.
Les premiers modules d'initiation à l'enquête occupent le deuxième semestre des M1, et se poursuivent en M2 avec, parmi les spécialisations proposées, un parcours "investigation" et un parcours "data et nouveaux formats" qui permettent de pousser plus loin les techniques d'investigation.
Cette année, nous montons un projet d'ampleur d'enquête en consortium international pour l'ensemble des M2, en français et en anglais, en partenariat avec la Graduate School of Journalism de Columbia, à New York, avec laquelle nous proposons un double diplôme.

L'international

Avec un tiers des promotions qui proviennent de l'international, et des diplômés qui, pour 25% d'entre eux, travaillent comme journalistes en dehors de France selon la dernière enquête annuelle, l'Ecole de journalisme de Sciences Po veut compter sur le marché du travail francophone et anglophone. 

En plus de l'apprentissage des techniques d'enquête en consortium international, les étudiants de nos programmes bénéficient de l'expertise d'enseignants anglophones sur des standards journalistiques internationaux. 

Le terrain

A l'Ecole de journalisme de Sciences Po, aller sur le terrain doit être un réflexe qui s'acquiert dès le début des formations. Ainsi, au premier semestre, tous les M1 apprennent à produire des reportages dans tous les formats (image, son, numérique, écrit).

Ensuite, en M2, ils sont envoyés sur des zones géographiques différentes pour arpenter des territoires, rencontrer les populations, les acteurs d'un lieu, y dénicher des histoires.

Ce dispositif, clé depuis 2019, est la conséquence de la crise des gilets jaunes sur la formation des journalistes. L'idée est de confronter des étudiants de l'Ecole de journalisme de Sciences Po à un exercice primordial et inhérent au métier de reporter : couvrir un terrain inconnu, en cerner les enjeux en se faisant connaître des sources locales, afin de comprendre et de raconter ce qui s’y passe.

L'insertion professionnelle

A l'Ecole de journalisme de Sciences Po, le tremplin vers la vie professionnelle fait partie intégrante de nos objectifs. Contrats d'apprentissage, stages obligatoires en rédaction, journée professionnelle pour que les M2 rencontrent de potentiels employeurs, échanges hebdomadaires avec des experts des médias via notre rendez-vous "60 minutes avec...", enseignements obligatoires sur la situation de pigiste, de correspondant à l'étranger, sur les négociations salariales, etc.

Tout est pensé pour offrir aux étudiants les conditions optimales d'intégration sur le marché du travail : confiance en soi, connaissance du secteur, posture, simulation d'entretien d'embauche, préparation aux bourses et concours offerts aux étudiants de formations reconnues par la profession des journalistes, suivi individualisé pendant toute la scolarité via l'équipe de l'Ecole de journalisme de Sciences Po et des conseillers professionnels, etc.

Après deux années de Master, les diplômés de l'Ecole de journalisme de Sciences Po intègrent la vie active avec une rapidité remarquable. En effet, des étudiants sont embauchés avant même la fin de leurs études (59% pour la promotion 2021) et 81% des élèves de la promotion 2021 déclarent avoir eu des propositions d'emploi pendant leur scolarité, selon les données de notre enquête annuelle.

Back to top