"Le féminisme est révolutionnaire"

"Le féminisme est révolutionnaire"

La campagne "HeForShe" de l'ONU Femmes faisait halte à Sciences Po jeudi 1er octobre dans le cadre de sa tournée des universités. "L'avenir de notre société dépend de notre capacité à résoudre collectivement le problème de l'inégalité des sexes", a rappelé Frédéric Mion, le directeur de Sciences Po en ouverture de la conférence-débat organisé sur le thème central de la campagne HeForShe, l'engagement des hommes pour l'égalité femmes-hommes. Les meilleurs moments sont à revoir en vidéo (ci-dessus).

Après les introductions Frédéric Mion, directeur de Sciences Po, Hélène Périvier, directrice de PRESAGE, Cornelia Woll, directrice des études et de la scolarité, et Elizabeth Nyamayaro, ‎Senior Advisor to Under Secretary-General UN Women, Head @HeForShe Campaign, la table-ronde s'est tenue en présence de :

  • Patric Jean, cinéaste, fondateur de l’association Zéromacho
  • Sandrine Treiner, historienne et journalise, directrice de France Culture,
  • Arantxa Balson, DRH d'AccorHotels
  • Alexandre Morel, directeur du plaidoyer et des programmes de CARE France
  • Alban Jacquemart, sociologue, auteur de Les hommes dans les mouvements féministes : socio-histoire d’un engagement improbable, a modéré ces échanges.

Lancé par ONU Femmes, HeForShe vise à unir les hommes et les femmes en faveur de l'égalité des sexes. À la suite de l’actrice Emma Watson, ambassadrice de bonne volonté pour ONU Femmes, de nombreuses personnalités se sont déjà engagées, dont Frédéric Mion, reconnu comme l'un des dix présidents d'université dans le monde champions de l'égalité entre les femmes et les hommes.

Revoir la conférence en intégralité grâce au livestream :

Pour en savoir plus

Retour en haut de page