Robert Abdesselam

Robert Abdesselam

Une vie et plusieurs carrières : tennisman, avocat, député
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Robert Abdesselam, une vie et plusieurs carrières : tennisman, avocat, député 

Règlement et programme du Tournoi de Roland Garros, 1969, Fonds Robert Abdesselam, 20ABD. Direction des Ressources et de l'Information Scientifique - Département archives. Tous droits réservés.[Fig.1] Le début du Tournoi de Roland-Garros est l’occasion de mettre en lumière le fonds d’archives de Robert Abdesselam. Ce fonds, d’un total de plus de 11 mètres linéaires, a été confiés à la Fondation nationale des Sciences politiques en 2007.

Les archives concernant l’activité parlementaire de Robert Abdesselam sont décrites au sein d’un inventaire détaillé et couvrent la période 1957-1963. Il existe également un ensemble d’archives, pas encore décrites, relatives notamment à ses activités d'avocat, de vice-président de l'assemblée de l'Union de l'Europe occidentale et de la Fédération française de Lawn Tennis ainsi que ses actions associatives en faveur des rapatriés.

 

Photographie de Robert Abdesselam jouant au tennis, s.d., Fonds Robert Abdesselam, 10 ABD. Direction des Ressources et de l'Information Scientifique - Département archives. Tous droits réservés.[Fig.2] Né en 1920 à El Biar (Algérie), il effectue ses études à la Faculté de droit de Paris et à l’École libre des sciences politiques (fiche d’étudiant conservée au sein des archives institutionnelles de Sciences Po). En parallèle à une carrière de tennisman internationale au cours de laquelle il a été sélectionné plusieurs fois pour la Coupe Davis entre 1947 et 1953 et a été en huitième (1947) et quart de finale (1949) de tournois internationaux, il est avocat à la cour d’appel d’Alger puis à celle de Paris dès 1946. 

 

Élection législative de 1962, premier tour, 18 novembre 1962, profession de foi de Robert Abdesselam, Fonds Robert Abdesselam, 20ABD. Direction des Ressources et de l'Information Scientifique - Département archives. Tous droits réservés.[Fig.3] En 1956, il met fin à sa carrière de joueur professionnel et se lance en politique. Il est membre de la délégation française aux Nations-Unies de 1956 à 1962 où la question algérienne, qui le préoccupe, est de nombreuses fois abordée. Il est élu aux élections législatives de 1958 député d’Alger-banlieue. Ses prises de positions contre le Front de libération nationale (FLN) font de lui une cible et il échappe de peu à un attentat le 4 mai 1960. Robert Abdesselam s’exprime également contre les accords d’Évian. Comme l’ensemble de ses collègues d’Algérie, son mandat de député français prend fin le 3 juillet 1962. Il est ensuite investi par le Rassemblement démocratique et le Parti libéral européen pour les élections législatives de novembre 1962 pour la 20e circonscription de la Seine mais échoue au premier tour. Cette profession de foi est également consultable au sein des archives électorales rassemblées par le CEVIPOF et numérisées avec la bibliothèque de Sciences Po. 

 

Article de presse du Figaro, 10 mars 1962, Fonds Robert Abdesselam, 1ABD23. Direction des Ressources et de l'Information Scientifique - Département archives. Tous droits réservés.[Fig.4] Il poursuit alors son investissement au sein de l’Assemblée de l’Union de l’Europe occidentale (vice-président de 1959 à 1961), de l’Association française pour la communauté atlantique (AFCA). Il est également très engagé dans le monde du tennis (vice-président de la fédération française de Lawn Tennis de 1968 à 1974, vice-président de la fédération internationale de tennis de 1974 à 1975, président du Racing Club de France de 1959 à 1992 et de l’International Lawn Tennis Club de 1993 à 2004).

 

[Fig. 1] : Règlement et programme du Tournoi de Roland Garros, 1969, Fonds Robert Abdesselam, 20ABD. Direction des Ressources et de l'Information Scientifique - Département archives. Tous droits réservés.

[Fig. 2] : Photographie de Robert Abdesselam jouant au tennis, s.d., Fonds Robert Abdesselam, 10 ABD. Direction des Ressources et de l'Information Scientifique - Département archives. Tous droits réservés.

[Fig. 3] : Élection législative de 1962, premier tour, 18 novembre 1962, profession de foi de Robert Abdesselam, Fonds Robert Abdesselam, 20ABD. Direction des Ressources et de l'Information Scientifique - Département archives. Tous droits réservés.

[Fig. 4] :  Article de presse du Figaro, 10 mars 1962, Fonds Robert Abdesselam, 1ABD23. Direction des Ressources et de l'Information Scientifique - Département archives. Tous droits réservés.

Retour en haut de page