Les nouvelles pratiques du journalisme : l’urgence d’une “reconquête du terrain”

La conférence annuelle consacrée aux nouvelles pratiques du journalisme s'est tenue le 6 décembre 2021 à Sciences Po. Organisée par l'École de journalisme, cette journée a permis aux étudiantes et étudiants de rencontrer des acteurs et actrices du métier invités à donner leur éclairage sur l’avenir de la profession. Cet événement était consacré au thème la « reconquête du terrain », après deux ans d’une pandémie qui a bouleversé le fonctionnement des rédactions et le travail journalistique.

La célébration des 17 ans de l’École de journalisme de Sciences Po

Le directeur de Sciences Po, Mathias Vicherat, a souhaité inaugurer cette journée de conférences, en marquant le dix-septième anniversaire de l’École de journalisme qui a su former des générations de professionnels, dans le respect des valeurs pluralistes et en s’adaptant avec succès à la révolution digitale. Mathias Vicherat a ensuite remercié l’équipe de professeurs qui a su porter ces évolutions, ce qui a été facilité par l’extraordinaire taux d’enseignants mobilisés. En effet, l'école compte 180 professeurs, pour 160 élèves, qui assurent cette formation d’excellence.

Utiliser les nouvelles technologies pour améliorer la qualité du travail journalistique

Pour entamer les échanges, Fabrice Fries et Sébastien Missoffe, respectivement président de l’AFP et directeur général de Google France, ont tous deux apporté un éclairage sur le rôle que pouvaient revêtir les nouvelles technologies en soutien au travail journalistique, notamment dans la détection des fake news sur les réseaux sociaux. Ainsi, l’AFP et Google se sont associés pour développer “Objectif Désinfox”, un programme de fact-checking cherchant à garantir la véracité des faits relayés dans les médias. Fabrice Fries à insisté sur l’importance du terrain, qui ne doit pas être supplanté par le trop grand temps d’écran consacré à la veille et la recherche en ligne.

Protéger les journalistes des dangers inhérents à leur profession

Une réflexion a ensuite été engagée sur les enjeux liés à la protection des journalistes qui ont du mal à accéder sans risque à des contrées où l’information n’est pas libre. C’est ce qu’a rappelé Laurent Richard, directeur de Forbidden Stories, un média en ligne qui vise à favoriser la collaboration entre journalistes afin de se protéger contre les attaques à l’encontre de la liberté de la presse, avec également pour objectif de poursuivre le travail des journalistes assassinés sur tous les continents. Des propos qui font échos aux paroles de Patricia Clarembaux, reporter vénézuélienne, qui a appelé les étudiantes et étudiants à se protéger contre « les blessures mentales qu’un reportage peut infliger au journaliste », en prônant là encore le travail collectif entre journalistes, le partage, la discussion et la préservation d’une vie personnelle équilibrée.

Conserver la confiance de l’opinion publique

L’intervention du reporter Arnaud Müller a été particulièrement appréciée par les étudiantes et étudiants. Le journaliste-documentariste a présenté sa conception du métier, qui consiste avant tout à sillonner les territoires pour aller à la rencontre de leurs habitants et gagner leur confiance, en prenant directement le pouls de la société, car « c’est sur le terrain que le journaliste est important, la profession a trop délaissé le terrain au profit des talk shows et des dépêches d’agence » confie-t-il. Dans cette même volonté de préserver la confiance de l’opinion dans le travail journalistique, l’écrivaine et photojournaliste Emilienne Malfatto, elle-même diplômée de l’École de journalisme de Sciences Po, a insisté sur l’importance de l’honnêteté en journalisme, base absolue du métier, plus encore que la vérité qui est multiple et complexe, ce qui demande au reporter sur le terrain de « relayer les différentes vérités » a-t-elle déclaré.

Mission accomplie pour cette journée de conférences qui a permis aux étudiantes et étudiants de mieux saisir les principaux enjeux du journalisme de demain, celui qu’ils devront pratiquer avec modernité, honnêteté et passion, en s’adaptant résolument aux évolutions sociales et technologiques de notre temps.

L'équipe éditoriale de Sciences Po

En savoir plus :

Le Baromètre de la confiance politique, c’est quoi ?

Le Baromètre de la confiance politique, c’est quoi ?

Le “Baromètre de la confiance politique”, édité depuis douze ans par le Centre d'études politiques de Sciences Po (CEVIPOF), est réputé pour son sérieux. Scruté par tous, découvrons cette étude, son histoire, ses ambitions, la lecture de la vie politique française à laquelle il donne accès. Sa dernière vague, parue à moins 88 jours de l'élection présidentielle, donne des clés de compréhension d'un paysage tout en contrastes. Interview croisée de Bruno Cautrès et Luc Rouban, spécialistes des comportements et des attitudes politiques, chercheurs au CEVIPOF.

Lire la suite
Égalité des chances : bienvenue à tous les talents

Égalité des chances : bienvenue à tous les talents

Près de 200 partenaires, lycées conventionnés et autorités académiques étaient réunis pour le traditionnel Séminaire annuel de l’Égalité des chances organisé les 18 et 19 janvier autour de deux temps forts. Lors de la première journée de séminaire, les participants ont pu découvrir la philosophie du Collège universitaire et précisément la scolarité sur chacun des sept campus en régions de Sciences Po, puis connaître les trajectoires scolaires et professionnelles d’anciens élèves. Des ateliers thématiques sur les épreuves de la procédure d'admission leur ont été proposés le lendemain. Morceaux choisis.

Lire la suite
Focus sur la rentrée académique du Collège universitaire

Focus sur la rentrée académique du Collège universitaire

Lundi 17 janvier dernier se tenait la rentrée académique du semestre de printemps du Collège universitaire à Reims. Une session inédite qui a réuni, sous format hybride, Mathias Vicherat, le directeur de Sciences Po, Stéphanie Balme, la doyenne du Collège universitaire, les directeurs et directrices des campus, les équipes du campus de Reims sans oublier les étudiants des sept campus de Sciences Po. Moments choisis.

Lire la suite
Summer School 2022 : cultivez votre curiosité !

Summer School 2022 : cultivez votre curiosité !

Vous souhaitez étudier les sciences sociales à Paris le temps d'un été ? Sciences Po, première université française en sciences sociales, ouvre ses portes à des étudiantes et étudiants venus du monde entier pour leur permettre de suivre des programmes d'études intensifs en ligne ou en présentiel. Voici ce qu’il faut savoir avant de postuler !

Lire la suite
Mathias Énard, nouvel auteur en résidence à Sciences Po

Mathias Énard, nouvel auteur en résidence à Sciences Po

[Les livres] restent, en définitive, avec le feu, la seule façon de combattre les ténèbres. - Mathias Énard, Rue des voleurs

Nouveau titulaire de la Chaire d’écrivain en résidence à Sciences Po, Mathias Énard dispensera ce semestre deux ateliers d’écriture de création auprès des étudiantes et étudiants. Il leur enseignera l'art de combattre les ombres, non pas avec le feu, mais avec la littérature.

Lire la suite
Bienvenue à la Grenade, l’épicerie étudiante solidaire et participative !

Bienvenue à la Grenade, l’épicerie étudiante solidaire et participative !

Pour lutter contre la précarité étudiante et favoriser l’aide alimentaire, La Grenade, l’épicerie étudiante participative et solidaire de Sciences Po, a été inaugurée le 13 décembre dernier, en présence de Mathias Vicherat et de la famille Erignac qui a remis le Prix Claude Erignac 2021 à ce projet innovant. Rencontre avec deux des membres de l'équipe étudiante, Elsa Ingrand et Pierre Peyrelongue. 

Lire la suite
Vers une Union européenne de la santé ?

Vers une Union européenne de la santé ?

Mercredi 12 janvier, la Chaire Santé, les Alumni et l'École d’affaires publiques de Sciences Po, ont organisé au Ministère des Solidarités et de la Santé, un débat dédié aux objectifs de santé européens actuels et futurs. Cet événement multiforme et multiplateformes a réuni des représentants des instances européennes, des parlementaires et des experts, européens et français, pour analyser les initiatives européennes en cours, discuter de la stratégie collective de l'UE face à la pandémie de Covid-19 et envisager collectivement les défis à venir liés à la santé.

Lire la suite
Le microbiote, ou une révolution médicale du XXIe siècle ?

Le microbiote, ou une révolution médicale du XXIe siècle ?

Dans son article Entre médicament et aliment : inventer la médecine du microbiote, publié dans Cogito, le magazine de la recherche de Sciences Po, Étienne Nouguez, chargé de recherche CNRS au Centre de sociologie des organisations, livre une analyse pointue de ce nouveau “marché de la santé”, souvent présenté depuis le début des années 2000, comme une véritable révolution médicale.

Lire la suite