Alliance U7+ : les universités s'invitent à l'agenda du G7

47 responsables d'universités de 18 pays différents étaient réunis à Sciences Po les 9&10 juillet 2019 pour le sommet inaugural de l’alliance U7+, sous le haut patronage du Président Emmanuel Macron. Durant deux jours, les membres de ce nouveau réseau ont débattu, voté et signé 6 principes et 247 engagements pour répondre aux défis majeurs de l’agenda multilatéral. L’objectif : peser sur les débats mondiaux, et notamment le prochain sommet du G7 à Biarritz en août. 

Peser sur l’agenda mondial

Créée en juin 2019, l’Alliance U7+  réunit, à ce jour, les présidents et présidentes de 47 institutions de référence à l’échelle mondiale : il s’agit de la toute première alliance de présidents d’université à l’échelle internationale visant à structurer et à renforcer leur action à l'échelle globale.

Frédérique Vidal et Frédéric Mion

“Le sommet U7+ ouvre un espace de débat unique en son genre sur la responsabilité des universités au-delà du monde académique”, a déclaré à l’ouverture des discussions la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal (ci-dessus, à gauche). Le directeur de Sciences Po, Frédéric Mion (ci-dessus, à droite), a quant à lui rappelé que “cette rencontre n’est pas un symposium académique de plus, mais un cercle de réflexion et d’action commune pour élargir le rôle des universités du monde entier et affirmer leur place légitime à la table des décideurs mondiaux.”

Lors du sommet des 9&10 juillet, les membres de U7+ (photo ci-dessous) ont voté et signé 6 engagements pour répondre aux 5 défis majeurs de l’agenda multilatéral : le rôle des établissements d'enseignement supérieur dans un monde global ; le climat et les énergies propres ; les inégalités dans les sociétés, les transformations technologiques ; l'engagement civique et son impact. La déclaration finale de l’U7+ a été adoptée dans la perspective du prochain sommet du G7 à Biarritz.

 Membres de l’Alliance

Les 6 engagements pris lors du Sommet U7+

>>> Lire la déclaration complète (eng.)

  • Principe 1 / U7+ incarne notre volonté commune d'identifier et de relever les défis mondiaux auxquels nos sociétés contemporaines sont confrontées, afin d’accélérer le développement de solutions. Nous nous engageons à poursuivre des actions communes en nous réunissant chaque année dans le cadre du processus du G7, afin que nos actions puissent peser dans les discussions et rendre les changements possibles.
  • Principe 2 / Nos universités ont la responsabilité spécifique de former et de préparer des citoyens responsables et actifs qui auront un impact sur la société, à l’échelle locale comme globale..
  • Principe 3 / Nos universités ont un rôle majeur à jouer face aux défis environnementaux tels que le changement climatique, la biodiversité et la transition énergétique. Cela nous engage notamment à nous montrer exemplaires sur nos propres campus.
  • Principe 4 / Les universités ont une responsabilité spécifique et majeure pour élargir l’accès à l’éducation, inclure tous les profils et donner les mêmes opportunités à tous. Nous encouragerons également un débat public respectueux et fondé sur les faits, afin de lutter contre la polarisation des échanges.
  • Principe 5 / Pour engager les parties prenantes et résoudre des problèmes complexes d’échelle mondiale, les universités doivent promouvoir la recherche et la formation interdisciplinaires, en établissant notamment des ponts entre sciences sociales, sciences humaines, sciences de la vie et disciplines mathématiques et technologiques.
  • Principe 6 / U7+ jouera un rôle de laboratoire pour consolider les meilleures pratiques à partager au sein de notre réseau et plus largement avec les universités et institutions partenaires du monde entier.

Chaque principe adopté a été décliné en actions tangibles - 247 au total - qui seront déployées par une ou plusieurs universités membres.

En savoir plus 

Abonnez-vous à nos newsletters !

La fiction pour dire le réel ?

La fiction pour dire le réel ?

Le 16 septembre, Sciences Po faisait sa rentrée littéraire avec une conférence réunissant les écrivains Kamel Daoud et Marie Darrieussecq à l’occasion du passage de relais de leur titre d’écrivain en résidence. Quelles passerelles peut-on construire entre fiction et réalité ? Qu’apporte l’enseignement de l’écriture ?  Les deux grandes plumes de la littérature française reviennent sur leur expérience de l’écriture et leurs ambitions pour les étudiants. 

Lire la suite
Make it Work : Sciences Po s'engage pour le climat

Make it Work : Sciences Po s'engage pour le climat

Suite à l’annonce de Frédéric Mion, en mars 2019, Sciences Po s’engage pour le climat à travers un ensemble d’initiatives éco-responsables regroupées sous le programme “Climate Action: Make it Work”. Programme événementiel dédié, audit des enseignements, plan d'action écoresponsable, consultations en ligne : toutes les communautés de Sciences Po sont invitées à devenir des acteurs engagés pour mener la transition écologique.

Lire la suite
Hommage à Peter Awn, l’homme qui a relié Sciences Po et Columbia

Hommage à Peter Awn, l’homme qui a relié Sciences Po et Columbia

Un homme plein d’énergie, excentrique, intelligent, non-conventionnel, brillant, passionné...Les amis et anciens élèves n’ont pas suffisamment d’adjectifs pour décrire Peter J. Awn, ancien Doyen des General Studies à l’Université Columbia, disparu il y a quelques mois et à l'origine du rapprochement entre Sciences Po et Columbia. Le campus de Sciences Po à Reims lui rendait hommage le 4 septembre dernier, en donnant son nom à sa bibliothèque. 

Lire la suite
Que fait le monde académique pour le climat ?

Que fait le monde académique pour le climat ?

Par Stéphane Grumbach - Le pouvoir politique a souvent fait appel à la communauté scientifique pour répondre aux défis majeurs, notamment en période de conflit. Le projet Manhattan en est la meilleure illustration : pendant la Seconde Guerre mondiale, les Américains ont mobilisé les scientifiques les plus éminents – et les plus opposés à l’usage de la bombe atomique – pour devancer l’Allemagne nazie dans la fabrication de cette arme. Sous la direction du général de Gaulle en France, ou celle de Deng Xiaoping en Chine, l’objectif de reconstruction de la « grandeur nationale » aura été le moteur d’une politique scientifique ambitieuse. Qu'en est-il face à l'urgence climatique ?

Lire la suite
Liberté pour Fariba Adelkhah

Liberté pour Fariba Adelkhah

Notre collègue et amie Fariba Adelkhah, directrice de recherche au Centre de recherches internationales (CERI) de Sciences Po depuis 1993, spécialiste de la société iranienne, a été arrêtée en Iran au début du mois de juin 2019.

Lire la suite
“En journalisme, la neutralité n’existe pas, l’honnêteté, si !”

“En journalisme, la neutralité n’existe pas, l’honnêteté, si !”

“Elle représente ce qu’il y a de meilleur et d’indestructible dans le métier de journaliste” : c’est ainsi que le doyen Bruno Patino a présenté Marion Van Renterghem, invitée de rentrée de l’École de journalisme de Sciences Po. “Prendre le temps de traîner”, parler une “langue claire et belle”, “cultiver l’honnêté et la religion du fait” : tels sont les conseils de la journaliste pour suivre cette vocation “un peu folle” dans un monde qui aime détester la presse.

Lire la suite
L’Amazonie en proie aux incendies… et aux calculs politiques

L’Amazonie en proie aux incendies… et aux calculs politiques

Par Laurie Servières, doctorante à Sciences Po - Le 19 août dernier, un épais nuage de fumée plonge São Paulo dans l’obscurité. Il est 15h, le Brésil se réveille : l’Amazonie est en feu. La nouvelle, à l’inverse des flammes, peine pourtant à se propager, alors que les incendies durent déjà depuis plusieurs semaines dans le nord et la région centre-ouest du Brésil.

Lire la suite

"Réinventer l'économie de marché"

Dans un programme de rentrée axé sur la crise climatique, Emmanuelle Wargon était l'invitée le 30 août de l'École d'affaires publiques de Sciences Po. La secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire a plaidé pour une "transformation très profonde" de nos modes de production et de consommation. Son interview en vidéo.

Lire la suite
“CO2 ou PIB, il faut choisir”

“CO2 ou PIB, il faut choisir”

Précis, véhément et volontiers iconoclaste, l'ingénieur et spécialiste du climat Jean-Marc Jancovici a délivré aux étudiants de deuxième année une leçon en forme de démonstration sur l’inéluctable fin de l’âge d’or énergétique. En la matière, point de compromis possible : décarboner l’économie, c’est aussi en finir avec la course éperdue à la croissance. Retour sur les points-clés d’une démonstration salutaire, à revoir en intégralité.

Lire la suite
“Ce n’est plus une question d’écologie, mais de civilisation”

“Ce n’est plus une question d’écologie, mais de civilisation”

“Inclassable et indispensable” : c’est ainsi qu’Olivier Duhamel accueillait Bruno Latour à la tribune de l’amphithéâtre Boutmy. Le philosophe et anthropologue a délivré sur la crise environnementale une leçon de rentrée impressionnante à tous les sens du terme. Comment mesurer ce changement de civilisation qui nous dépasse, et comment s’y orienter ? Retour sur un des moments clés de cette rentrée placée sous le signe du climat. 

Lire la suite