Le futur site de l'Artillerie ouvrira en 2022

Sciences Po lance sa plus grande campagne de levée de fonds

Sans le mécénat, Sciences Po n’existerait pas. Ni les fameuses Conventions Éducation Prioritaire. Depuis de nombreuses années, l’engagement des mécènes a rendu possible d’innombrables projets, notamment en matière d’innovation sociale. Sciences Po dévoile aujourd’hui la plus ambitieuse campagne de levée de fonds de son histoire. Objectif : lever 100 millions d’euros d’ici 2022, date anniversaire des 150 ans de l’institution. Et former une génération engagée, capable de comprendre et de transformer le monde de demain.

Sciences Po 2022 : une université ouverte qui forme une génération engagée

Sciences Po dévoile aujourd’hui la plus ambitieuse campagne de levée de fonds de son histoire. Baptisée “Sciences Po 2022”, elle a pour objectif de rassembler 100 millions d’euros sur la période 2018-2022. Une phase “silencieuse” a permis de sécuriser 47 millions d’euros auprès d’entreprises et de donateurs. Présidée par Alexandre Bompard (PDG de Carrefour, promo 1994), elle verra son aboutissement avec l'inauguration du nouveau site parisien autour de l’Artillerie et la célébration des 150 ans de l’établissement.

“Sciences Po 2022 est un projet de refondation qui s’appuie sur 150 ans d’innovation pour bâtir une université ouverte, internationale et innovante. Notre ambition est d’incarner une forme singulière d’excellence et de responsabilité dans un espace mondialisé de l’enseignement supérieur et de la recherche", explique Frédéric Mion, le directeur de Sciences Po.

La campagne « Sciences Po 2022 » financera un grand nombre d’actions autour de cinq axes stratégiques :

  • Bâtir un nouveau campus urbain autour de l’Artillerie : ce nouveau site emblématique, durable et accessible, rassemblera chercheurs et étudiants autour d’espaces innovants au coeur de la cité
  • Réaffirmer l’engagement d’accueillir les talents les plus divers : il s’agit de poursuivre et développer la politique d’égalité des chances initiée par Sciences Po il y  a plus de 15 ans, à travers l’accueil de publics traditionnellement éloignés de l’université (lycéens de zones et de milieux défavorisés, étudiants en situation de handicap, étudiants réfugiés).
  • Ouvrir Sciences Po à un champ élargi de disciplines, et notamment les sciences du vivant et les sciences dures : partenariats avec d’autres établissements leaders dans les domaines scientifiques et lancement de nouvelles chaires.
  • Continuer d’ancrer la présence de Sciences po dans le monde, avec l’Afrique comme horizon prioritaire, en proposant notamment un ambitieux programme de bourses d’excellence et de fonds de mobilité.
  • Former une génération responsable, par la multiplicité des opportunités d’engagement proposées par l’institution, à l’image du Parcours Civique lancé en avril 2018

⇒ à lire : la brochure de campagne

Mécènes : les “bonnes fées” à l’origine de Sciences Po

Sciences Po a une longue tradition de mécénat. Elle lui doit à la fois son acte de naissance et son premier bâtiment. Son fondateur, Émile Boutmy, jeune homme aussi visionnaire que désargenté, a eu besoin de convaincre un cercle d’actionnaires et de bienfaiteurs pour donner vie à l’École libre des Sciences Politiques en 1872. Quelques années plus tard, en 1879, un don de la duchesse de Galliera permit à l’École libre d’acquérir son premier bâtiment, au 27 rue Saint-Guillaume.

Cette tradition du mécénat s’est structurée dans les années 2000 avec la création, pionnière dans l’enseignement supérieur français, d’une direction en charge de la levée de fonds, qui mène de 2008 à 2013 une première campagne de fundraising prometteuse. L’engagement des mécènes accompagne, entre autres, le déploiement d’une politique d’ouverture sociale unique en son genre, dans le sillage des Conventions Éducation Prioritaire lancées en 2001.

Sciences Po a vu son modèle économique évoluer rapidement au cours des dernières années : de très majoritaire au milieu des années 80, la dotation publique s’établit désormais à 37 % du budget (chiffres 2017). Le mécénat joue désormais un rôle essentiel : il représente 9% du budget en 2018. Aujourd'hui ce sont plus de 100 entreprises qui soutiennent nos projets, près d'un millier de donateurs et 35 fondations et institutions.

⇒ à lire : le bilan de la levée de fonds 2017

En savoir plus

Abonnez-vous à nos newsletters !

Comment lutter contre la corruption ?

Comment lutter contre la corruption ?

Les opinions publiques exigent de leurs dirigeants un engagement en matière de transparence et de régulation des mouvements financiers. Après les mesures qui ont été mises en oeuvre ces dernières années, beaucoup reste encore à faire. Le 11 décembre 2018, Sciences Po recevait une conférence de l’association #StopCorruption destinée à promouvoir les enjeux de bonne gouvernance. Représentants des instances internationales et européennes, responsables politiques, chefs d’entreprise, associations, étudiants, chercheurs… sont venus s’exprimer sur cet enjeu.

Lire la suite
Les 7 écoles de Sciences Po répondent à vos questions

Les 7 écoles de Sciences Po répondent à vos questions

Tout au long des mois de novembre et de décembre 2018, les sept écoles de Sciences Po présentent leur offre de masters lors d'émissions en direct sur le site web Campus-Channel. Pendant 40 minutes, les candidats peuvent poser toutes leurs questions aux doyens et aux étudiants de Sciences Po, afin de mieux connaître les programmes et les métiers auxquels préparent les écoles.

Lire la suite
Repenser les politiques migratoires  : pour un « GIEC » des migrations et de l’asile

Repenser les politiques migratoires : pour un « GIEC » des migrations et de l’asile

Face aux questions migratoires, Virginie Guiraudon (CNRS/Sciences Po), Hélène Thiollet (CNRS/Sciences Po) et Camille Schmoll (Paris 7/IUF) ont lancé un appel à la communauté scientifique pour la constitution d’un Groupe International d’Experts sur les Migrations et l’Asile (GIEMA). À l'occasion de la première réunion du groupe qui se tient ce 10 décembre 2018, les chercheuses rappellent les enjeux de cette mobilisation.

Lire la suite
Les droits de l'homme : souvent conquis, jamais acquis

Les droits de l'homme : souvent conquis, jamais acquis

Alors que le monde s’apprête à célébrer les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme signée au Palais de Chaillot le 10 décembre 1948, force est de souligner l’importance pratique que revêt aujourd’hui cette déclaration. Souvent décriée, car vague dans son universalisme, ses contempteurs lui reprochent son déficit d’ancrage matériel ou, à l’inverse, son occidentalo-centrisme, bref de ne parler à personne à force de vouloir parler à tous.

Lire la suite
Quels espoirs pour le sommet de Katowice ?

Quels espoirs pour le sommet de Katowice ?

Par Carola Klöck (CERI). Après des températures dépassant les 40°C l’été dernier et qui restent élevées en ce mois de novembre 2018, le thème du changement climatique est sur toutes les lèvres. Il n'en est pas de même de la politique internationale du climat, bien que le sommet de Katowice, qui aura lieu début décembre, soit déjà la troisième rencontre de haut niveau à être organisée cette année autour de ce sujet.

Lire la suite
“La France s’est réarmée contre le terrorisme”

“La France s’est réarmée contre le terrorisme”

Le 8 novembre 2018, Bernard Cazeneuve, ancien Premier ministre et enseignant à Sciences Po, et Jeh Johnson, ex-Secrétaire à la Sécurité intérieure du gouvernement Obama, donnaient une conférence exceptionnelle à Sciences Po sur les enjeux de la coopération transatlantique en matière de lutte contre le terrorisme. Voir la vidéo.

Lire la suite
ENA & concours administratifs : un excellent palmarès 2018

ENA & concours administratifs : un excellent palmarès 2018

Les résultats d’admission au concours externe d’entrée à l’École Nationale d’Administration (ENA) viennent d’être publiés et 27 étudiants de Sciences Po figurent parmi les 40 admis, soit 68 %. Ces résultats témoignent de l’excellence de la préparation que Sciences Po propose pour les concours administratifs français et de la diversité des profils des étudiants qu’elle accueille.

Lire la suite
Étudier à Sciences Po, combien ça coûte ?

Étudier à Sciences Po, combien ça coûte ?

À Sciences Po, nous pensons que les difficultés financières ne doivent pas être un obstacle pour étudier. Avec une politique de droits de scolarité et d'aide sociale engagée et inclusive, nous avons ainsi fait le choix du volontarisme. Un étudiant sur trois ne paie aucun frais de scolarité. Nos droits de scolarité sont par ailleurs inférieurs à ceux pratiqués par la plupart des grandes universités mondiales.

Lire la suite
Tout savoir sur les admissions

Tout savoir sur les admissions

Vous souhaitez étudier à Sciences Po ? Vous pouvez dès à présent vous porter candidat à nos programmes pour la rentrée 2019. Les dates d’ouverture et de fin de dépôt des candidatures dépendent des formations et des procédures d’admission : découvrez quel est votre calendrier d’admission !

Lire la suite