Qui est entré à Sciences Po en 2017 ?

Avec près de 17 000 candidats au total, le bilan des admissions 2017 confirme l’attractivité de Sciences Po, notamment auprès des candidats internationaux qui sont de plus en plus nombreux. Beau succès aussi pour nos masters, avec une hausse de 6 % pour les candidats à nos sept Écoles de second cycle.

Attractivité, sélectivité...

Un peu plus de 9600 candidats - pour 1800 admis - se sont présentés à l'entrée du Collège universitaire, le premier cycle de Sciences Po en trois ans. Soit une hausse globale de 3,6 % par rapport à 2016. Une attractivité confortée, voire dopée avec 11 % de hausse de candidats pour la procédure internationale et l’accès via nos neufs doubles diplômes internationaux.

Avec près de 6700 candidats pour quelques 2000 admis, les formations de niveau master délivrées dans nos sept Écoles enregistrent une hausse de 6 % des postulants, et 9,6 % pour la procédure internationale et l’accès via nos 38 doubles diplômes.

... et diversité

Petite piqûre de rappel contre les idées reçues qui ont la vie dure : pour la France, 60 % des admis viennent d’une région hors Île-de-France. Et les quelques 1800 heureux admis en 1er cycle viennent d’un millier de lycées différents en France et dans le monde. Le résultat de l’engagement de Sciences Po pour la mixité sociale, avec près de 1800 élèves admis depuis 2001 par la procédure des Conventions Education Prioritaire. Et de manière plus large, on mesure là l'impact d'une politique d’aide sociale et de droits de scolarité dégressifs unique en son genre : en 2017, les aides directes versées aux étudiants représentent environ 10,4 millions d’euros et ont bénéficié à 37% des étudiants.

En savoir plus

70 chefs d’État au Paris Peace Forum

70 chefs d’État au Paris Peace Forum

Du 11 au 13 novembre 2018, se tient à Paris la première édition du Paris Peace Forum. Initié par le président Emmanuel Macron et co-organisé par 6 membres fondateurs dont Sciences Po, ce forum réunit de nombreux acteurs de la gouvernance mondiale. 70 chefs d’État ont répondu présents.

Lire la suite
États-Unis : des militants écologistes de plus en plus organisés

États-Unis : des militants écologistes de plus en plus organisés

Par Mario Del Pero (CHSP). Les questions environnementales n’ont certes pas été au centre de la campagne des midterms au États-Unis. Mais cette réalité ne signifie pas que le déni de Donald Trump concernant le dérèglement climatique et le démantèlement des règles établies par Barack Obama n’ont pas suscité dans le pays une riposte vigoureuse, et souvent efficace, voire une forme de résistance.

Lire la suite
On vous dit tout sur le Collège universitaire !

On vous dit tout sur le Collège universitaire !

Le Collège universitaire, qui donne le grade de bachelor, est la formation de premier cycle de Sciences Po. On répond à vos questions concernant les procédures d'admission, la préparation aux épreuves, les enseignements ou encore la vie quotidienne sur les sept campus de Sciences Po dans nos émissions live en français le 14 novembre à 19h30 et en anglais le 26 novembre à 14h.

Lire la suite
Nos campus en régions vous ouvrent leurs portes !

Nos campus en régions vous ouvrent leurs portes !

Vous êtes lycéen, vous voulez vous porter candidat à Sciences Po ? Enseignements, vie de campus : venez poser toutes vos questions lors des Journées Portes Ouvertes de nos campus en régions. Une occasion unique de rencontrer étudiants, professeurs et responsables pédagogiques du Collège universitaire (le 1er cycle de Sciences Po en trois ans).

Lire la suite
Engagée pour les océans

Engagée pour les océans

À l’occasion de la Semaine des Océans à Sciences Po, nous avons rencontré Ève Isambourg, étudiante en 3ème année du Collège universitaire et activiste pour la protection des océans. Après deux ans sur les bancs du campus de Paris, Ève a consacré sa troisième année à l’étranger à mobiliser les esprits sur les questions océaniques autour du monde. Dernière étape de sa mission et non des moindres : une conférence devant l’ONU à New York.

Lire la suite

"La guerre m'a fait oublier bien des choses..."

Au milieu de la Première guerre mondiale, alors que la France connaissait une hécatombe sans précédent, ont été créés des enseignements spéciaux pour les officiers blessés au front. Œuvre patriotique, ces enseignements eurent lieu à l’École libre des Sciences politiques - le premier nom de Sciences Po - alors dirigée par Eugène d’Eichthal, de 1916 à 1920. Une promesse d’avenir pour ces hommes qui sortaient de l’horreur.

Lire la suite
1918 et la guerre

1918 et la guerre "mondiale" : la naissance d'un récit géopolitique

Par Karoline Postel-Vinay (CERI). La guerre qui s’acheva à l’automne 1918 portait le nom de « grande guerre » en France et de « great war » en Angleterre. En Allemagne, elle n’était pas « grande » mais planétaire, et s’appelait « Weltkrieg » ou « guerre mondiale ». De même aux États-Unis où, depuis le printemps 1917, on la nommait « world war ». Ce décalage de terminologie recouvrait une différence de vision géopolitique. Le terme de « guerre mondiale » et ce à quoi il faisait, et fait encore, référence – c’est-à-dire un conflit proprement planétaire, englobant tous les pays – n’était pas encore universellement reconnu.

Lire la suite
Que sont devenus les soldats blessés de la Grande Guerre ?

Que sont devenus les soldats blessés de la Grande Guerre ?

En ce mois de novembre 2018 qui marque le centième anniversaire de l’armistice de 1918, nous rendons hommage au près d’1,5 million de soldats français tombés au front. Mais si les livres adaptés en films La chambre des officiers et Au revoir là-haut, ont fait prendre conscience de l’infinie souffrance des « gueules cassés », on sait mal ce que sont devenus les 1,3 million de soldats revenus invalides. C’est à ces hommes – et tout particulièrement à leur retour à la vie professionnelle – que Clément Collard, doctorant au Centre d’histoire consacre sa thèse : “La rééducation et la réintégration professionnelle des mutilés de la Grande Guerre de 1914 à 1940 “. Aperçu.

Lire la suite
Les 7 écoles de Sciences Po répondent à vos questions

Les 7 écoles de Sciences Po répondent à vos questions

Tout au long des mois de novembre et de décembre 2018, les sept écoles de Sciences Po présentent leur offre de masters lors d'émissions en direct sur le site web Campus-Channel. Pendant 40 minutes, les candidats peuvent poser toutes leurs questions aux doyens et aux étudiants de Sciences Po, afin de mieux connaître les programmes et les métiers auxquels préparent les écoles.

Lire la suite