Quel est impact de l'activité humaine sur la planète ?

S’il ne fait désormais aucun doute que l’homme exerce une influence sur la Terre, il est parfois compliqué de saisir à quelle échelle et comment. De la déforestation au “continent plastique”, en passant par le réchauffement climatique, avec l’Atlas de l’Anthropocène, François Gemenne, Aleksandar Rankovic et l'Atelier de cartographie de Sciences Po s’attachent à décrire les causes et conséquences d’une ère au cours de laquelle, pour la première fois, les activités humaines impactent directement la planète. Explications en vidéo.

François Gemenne est chercheur du FNRS à l’Université de Liège, où il dirige l’Observatoire Hugo. Membre du GIEC, il est spécialiste des questions de géopolitique de l’environnement, qu’il enseigne à Sciences Po et à l’Université libre de Bruxelles. Il codirige l’Observatoire sur le climat et la défense mis en place par le ministère des Armées et il est coauteur de l’Atlas des migrations environnementales (Presses de Sciences Po, 2016).

Aleksandar Rankovic est docteur en écologie et diplômé en affaires internationales. Ses travaux portent sur le développement et la mise en oeuvre des politiques internationales sur la biodiversité et le climat, et sur la mobilisation des sciences sur ces sujets. En 2015, il a été chercheur invité au programme Science, technologie et société de la Harvard Kennedy School. Il est chercheur à l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri) et enseigne à Sciences Po. 

L'Atelier de cartographie de Sciences Po est spécialisé dans la visualisation de l’information et recherche constamment l’innovation et la diversification des supports tout en mettant en pratique des notions fondamentales de sémiologie graphique. Les cartes de l'Atlas de l'Anthropocène ont été créées par Thomas Ansart, Benoît Martin, Patrice Mitrano et Antoine Rio.

Thomas Ansart, François Gemenne, Benoît Martin, Patrice Mitrano, Aleksandar Rankovic, Antoine Rio, Atlas de l’anthropocène, Presses de Sciences Po.

En savoir plus

Sciences Po s'engage pour le climat

   

Qui est Roland Marchal, incarcéré en Iran depuis juin 2019 ?

Qui est Roland Marchal, incarcéré en Iran depuis juin 2019 ?

Roland Marchal, incarcéré en Iran depuis juin 2019, est sociologue, chercheur CNRS au Centre de recherches internationales (CERI) de Sciences Po depuis 1997. Il a consacré l’essentiel de son œuvre à l’analyse des guerres civiles en Afrique subsaharienne, notamment dans leur rapport à la formation des États. Homme de terrain, chercheur infatigable, méticuleux et exigeant, Roland Marchal est l’un des plus fins connaisseurs de la Somalie, mais son expertise s’étend à toute la Corne de l’Afrique, au Tchad, à la République centrafricaine et au Mali.

Lire la suite
16 nouveaux chercheurs à Sciences Po

16 nouveaux chercheurs à Sciences Po

16 académiques permanents ont rejoint Sciences Po en cette rentrée 2019. Une grande diversité les caractérise, qu'il s'agisse de leurs universités d'origine, de leurs parcours, de leurs disciplines ou encore de leurs spécialités.

Lire la suite
Erasmus : Vivre L’Europe

Erasmus : Vivre L’Europe

Sur l'année universitaire 2018-2019, plus de 500 étudiants de Sciences Po ont participé à un programme Erasmus+, et 650 ont été reçus à Sciences Po : comme chaque année, Sciences Po participe activement au programme Erasmus ! Notre université n’est pas seulement membre active de ce programme, elle est aussi impliquée dans de nombreuses initiatives visant à construire une Europe plus forte et plus unifiée dans les domaines de l'éducation et de la mobilité. 

Lire la suite
Qu'apprend-on au Collège universitaire ?

Qu'apprend-on au Collège universitaire ?

La pluridisciplinarité. La troisième année à l’étranger. L’histoire. La science politique. Étudier à Paris. Ne pas étudier à Paris. Chaque étudiant a sa raison bien à lui de choisir le bachelor de Sciences Po. Mais de quelles sciences humaines et sociales parle-t-on ? À quoi cela peut-il bien servir plus tard ? Entretien avec la doyenne du Collège universitaire, Stéphanie Balme, sur cette formation “iconique” du parcours à Sciences Po.

Lire la suite
De Sciences Po au Parlement européen

De Sciences Po au Parlement européen

Diplômée de Sciences Po en 2012, Charlotte Nørlund-Matthiessen a effectué son premier cycle sur le campus de Dijon en choisissant le programme européen - Europe centrale et orientale, un cursus de Sciences Po spécialisé dans l’approfondissement des enjeux européens. Puis, pour son second cycle, elle a rejoint le master Affaires européennes. Aujourd’hui assistante parlementaire, elle travaille aux côtés d’un député français au Parlement européen. En quoi consiste le travail d’un assistant parlementaire ? Comment ses études à Sciences Po l’ont-elles aidé dans sa carrière ? Témoignage.

Lire la suite
Lubrizol : la gestion de crise à la française en question

Lubrizol : la gestion de crise à la française en question

Par Olivier Borraz (CSO). L’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen, dans la nuit du 25 au 26 septembre dernier, suscite de nombreux débats dont les médias se font quotidiennement l’écho. Tandis qu’habitants, associations et élus dénoncent le manque de transparence de l’État dans sa communication autour de l’accident, les représentants de l’État s’en prennent aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux, accusées de nourrir l’inquiétude de la population.

Lire la suite
Avec Philippe Starck, la création est un devoir

Avec Philippe Starck, la création est un devoir

Architecture, décoration d'intérieur, mobilier urbain, ingénierie navale... Il n'est pas un domaine où l'imagination de Philippe Starck ne s'est pas déployée. Le créateur français, père du "design démocratique", était invité par l'École du management et de l'innovation de Sciences Po le 2 octobre pour partager son parcours, ses inspirations et sa vision empreinte d'humanisme.

Lire la suite