Feliz 20 aniversario Campus de Poitiers

Le 9 septembre dernier avait lieu la rentrée solennelle du Campus de Poitiers, un temps fort placé sous le signe des 20 ans de l’institution.

Retour sur ce moment clef.

Des étudiants hauts en couleur

Véritable porte ouverte sur l’Amérique latine, la péninsule ibérique et la compréhension des grands enjeux contemporains, le campus de Sciences Po à Poitiers a accueilli 255 étudiants, parmi lesquels 40% d’internationaux de 31 nationalités différentes.

À Poitiers, on trouve des étudiants passionnés :  en témoigne notamment le lancement de l’OPALC (Observatoire Politique de l’Amérique latine et des Caraïbes) par un groupe d’étudiants et de doctorants (2007), la publication de l’Atlas de l’Amérique Latine dans le cadre d’un projet collectif, la rédaction d’un conte pour enfants racontant l’histoire de l’Amérique latine (2011) ou encore le lancement du Festival Art et politique (2008) qui accueille les poitevins autour de rencontres culturelles et artistiques.

On rencontre également sur ce campus des étudiants engagés qui organisent des colloques, créent leur journal et chantent l’hymne contre l’autoritarisme brésilien en guise de bienvenue au Président Lula!

En tout, ce sont plus de 1600 étudiants qui ont emprunté le chemin du campus de Poitiers, parmi lesquels de nombreuses « pépites » qui restent fidèles à ce lieu de formation qui les a fait grandir, progresser, s’ouvrir au monde. Il s’agit d’autant d’ambassadeurs qui travaillent désormais au sein d’organisations internationales comme l’ONU, l’Union européenne, l’Unesco, des ONG internationales….

Cette année, c’est Miguel Lago qui a été choisi pour intervenir lors de cette rentrée si spéciale. Ce politologue brésilien, aujourd’hui enseignant aux États-Unis et Directeur de l’Institute for Health Policy Studies au Brésil, était déjà un étudiant très investi. En effet, c’est lors de sa 3A que lui est venue l’idée de co-fonder Meu Rio, association non partisane de mobilisation civique, véritable laboratoire d'activisme et d’engagement.

À l’instar de cet alumnus prestigieux, ils sont aujourd’hui nombreux à suivre l’institution poitevine et à entretenir un lien fort avec les équipes en place, en témoigne l’émouvant discours de Stefano Badalacchi lors de l’inauguration du nouveau campus en 2019. 

Quelle meilleure récompense pouvait-on espérer pour ces 20 ans ?

Des conditions exceptionnelles entre histoire, confort et modernité

Créé en 2001, le campus euro latino américain situé dans le centre historique de la ville de Poitiers a depuis 2004 élu domicile à l’Hôtel Chaboureau. La dynamique de croissance du campus, sa forte attractivité ont été à l’origine d’un nouveau déménagement en janvier 2019 au sein du « collège d’Aliénor », un bâtiment construit début du XVIIIème siècle, partie de l’ancien couvent des Jacobins. 

Avec ses trois amphis (contre un seul dans l’ancien site), et 10 salles de cours (au lieu de 5 par le passé), les étudiants du campus de Poitiers ont tout l’espace nécessaire pour étudier. Mais pas seulement ; tout a été également prévu pour le bien-être des étudiants : une salle artistique, une cafétéria, des bureaux associatifs, des espaces de coworking, un espace de détente, etc.

Le campus de Poitiers a ainsi préfiguré d’autres évolutions de campus, notamment celui de Paris autour du nouveau site du 1, Saint-Thomas qui ouvrira ses portes bientôt.

Cet écosystème n’a pas manqué d’évoluer au fil du temps afin d’assurer la continuité pédagogique quoiqu’il arrive. Aujourd’hui, 100% des salles de cours sont équipées de caméras et de systèmes de captation audio et tous les enseignants qui le souhaitent ont par ailleurs été à l’enseignement hybride.

L'équipe éditoriale de Sciences Po

Abonnez-vous à nos newsletters !

En savoir plus : 

Un après-midi autour de Samuel Paty : ses ambitions  par Marc Lazar et Benoit Falaize

Un après-midi autour de Samuel Paty : ses ambitions par Marc Lazar et Benoit Falaize

Le 20 octobre prochain le Centre d’histoire et le séminaire sur l’enseignement scolaire de l’histoire organisent une demie journée de réflexion en hommage à Samuel Paty. Découvrez nos échanges avec Marc Lazar, directeur du Centre d’histoire de Sciences Po (CHSP) et Benoit Falaize, inspecteur général et chercheur-correspondant du Centre d’histoire de Sciences Po, modérateur de ce moment clef de libre expression.

Lire la suite
Horizon 2024 : les Jeux en débat

Horizon 2024 : les Jeux en débat

À un peu plus de 1 000 jours de l’ouverture des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été qui se tiendront en France en 2024, le Certificat pour sportifs de haut niveau et l’École urbaine de Sciences Po ont lancé le 12 octobre un cycle de conférences dédié à cette olympiade française et à son héritage. Sur trois années, ce cycle ouvert à un large public proposera des analyses et des débats autour du sport, des multiples impacts sociétaux des Jeux et des transformations urbaines qui y sont associées.Objet inconnu

Lire la suite
“Au nom de la liberté scientifique” , Colloque en hommage à Fariba Abdelkhah

“Au nom de la liberté scientifique” , Colloque en hommage à Fariba Abdelkhah

Les 23 et 24 septembre se tenait un Colloque organisé par le Comité de soutien à Fariba Adelkhah, le séminaire “Penser en pensant à elle” du CERI (Centre de Recherche Internationales) et le FASOPO (Fonds d’Analyse des Sociétés Politiques) avec le soutien de la Mairie de Paris, de l’Agence Française de Développement (AFD) et de Sciences Po sur la thématique : “liberté scientifique et risques du métier : la recherche comme profession”.

Lire la suite
“Prendre conscience de ses libertés et agir” : portrait d’Antoine Laurent, alumnus engagé

“Prendre conscience de ses libertés et agir” : portrait d’Antoine Laurent, alumnus engagé

Antoine Laurent a seulement 25 ans lorsqu’il rejoint les opérations de l’ONG SOS Méditerranée, qui vient en aide aux personnes migrantes en mer Méditerranée. Pendant plus de deux ans, il participe activement aux missions de l’Aquarius, navire qui porte secours à plus de 30 000 personnes sur la route migratoire la plus meurtrière au monde avant d'être immobilisé pour des raisons politiques et judiciaires. Alumnus du master d’un an en Global Advanced Studies de PSIA, spécialité International Energy, il se lance ensuite en politique pour poursuivre ce combat. En avril 2021, il publie Journal de bord de l’Aquarius : Dans la peau d’un marin-sauveteur aux éditions Kero. Portrait d’un alumnus aux nombreuses vies, toujours engagé.

Lire la suite