"Faire l'Europe dans un monde de brutes"

Pour sa rentrée solennelle, L'École des affaires internationales (PSIA) recevait mercredi 5 septembre 2018 Nathalie Loiseau, ministre des Affaires européennes, qui s’est livré à un ardent plaidoyer pour l’avenir de l’Europe avant d’échanger avec les étudiants.

Félicitant les étudiants d’avoir choisi - dans cet ordre - “l’Europe, la France, et l’École d’affaires internationales de Sciences Po”, Nathalie Loiseau n’a minimisé aucune des menaces qui planent sur la construction européenne et sur le multilatéralisme “qui a mauvaise presse”, a-t-elle rappelé en introduction. Il s’agit de “faire l’Europe dans un monde de brutes”, a-t-elle résumé en citant les propos d’Enrico Letta, le doyen de l’École des affaires internationales.

On assiste “partout en Europe” à la montée des populismes, qui ne sont “pas l’apanage des extrêmes”, a précisé la ministre : “nous devons voir que les Européens se vivent aujourd’hui comme des “majorités menacées”, aussi irrationnel que cela puisse paraître". “Irrationnel” autant que “démocratique”, le Brexit consiste d’après elle à “défaire avec intelligence quelque chose en quoi nous croyons”, opération “frustrante” dont l’issue demeure incertaine à ce jour.

"Le projet européen n'est pas une partition écrite d'avance"

“Jamais l'Europe n'a été autant mise au défi, du dehors comme du dedans", a-t-elle résumé. Mais elle reste plus que jamais le meilleur cadre pour façonner au mieux la mondialisation et protéger nos citoyens.” "Médiatiquement, il y a cette volonté de faire croire qu'il y a une Internationale des populismes en Europe alors qu'il y a au moins cinquante nuances de populismes”, a affirmé Nathalie Loiseau, qui a rappelé la force de “l’envie d’Europe” et a exposé sa vision d’une souveraineté européenne destinée “non pas à remplacer la souveraineté nationale mais à la compléter.” Le projet européen [est une] construction qui n’est pas finie, ce n’est pas une partition écrite d’avance, a-t-elle conclu. Ce que je peux vous demander c’est d’en faire votre musique à vous pour que l’Europe de demain vous ressemble."

En savoir plus

Abonnez-vous à nos newsletters !

Classement QS 2021 : Sciences Po 2ème en

Classement QS 2021 : Sciences Po 2ème en "science politique et relations internationales"

Sciences Po maintient sa seconde place en "Science politique & relations internationales" dans le classement QS 2021 des meilleures universités mondiales. Dans ce classement dévoilé le 3 mars 2021, Sciences Po est juste derrière l’Université de Harvard, et devant celle d'Oxford. Sciences Po reste donc la première université d'Europe dans cette discipline. 

Lire la suite
Procès de Nuremberg : un hommage à l’Histoire

Procès de Nuremberg : un hommage à l’Histoire

Le 20 novembre 2020, l’ouverture du procès de Nuremberg, qui a marqué les prémices de la justice pénale internationale, a célébré son 75e anniversaire. Notre campus de Nancy a souhaité commémorer cette date historique en invitant, dans le cadre des séminaires du Collège universitaire, Philippe Sands, auteur de l’ouvrage Retour à Lemberg, Astrid von Busekist, professeur des universités en science politique, chercheur associé au Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI) et Dr Viviane Dittrich, directrice adjointe de l’Académie internationale des principes de Nuremberg.

Retour sur cette conférence passionnante, partagé par Martha Rosental, étudiante en deuxième année à Nancy.

Lire la suite
Bachelor of Arts and sciences : deux nouvelles licences interdisciplinaires

Bachelor of Arts and sciences : deux nouvelles licences interdisciplinaires

Dès septembre 2021, Sciences Po proposera deux nouvelles doubles licences entre sciences et sciences humaines, dans le cadre de son Bachelor of Arts and Sciences, en partenariat avec Université de Paris. Ces deux doubles diplômes inédits permettront d'allier les sciences sociales et les mathématiques d'une part, avec la spécialité "Algorithmes et décisions", et d'autre part avec les sciences de la vie, grâce à la spécialité "Politiques du vivant et identités". Ces programmes en quatre ans seront dispensées sur les campus parisiens des deux établissements. 

Lire la suite
Bénédicte Durand devient administratrice provisoire de Sciences Po

Bénédicte Durand devient administratrice provisoire de Sciences Po

 

Mercredi 10 février 2021, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a nommé Bénédicte Durand, Directrice de la formation initiale, au poste d’administratrice provisoire de Sciences Po. Arrivée à Sciences Po en 2015 comme Doyenne du Collège universitaire, Bénédicte Durand dirige la formation initiale depuis septembre 2018. Depuis sa prise de fonction, elle a fait de la lutte contre les violences sexistes et sexuelles et de la déontologie ses chantiers prioritaires.

Lire la suite