Comment Sciences Po internationalise sa communauté étudiante

La dimension internationale constitue l'un des atouts des programmes de formation de Sciences Po. L'école bénéficie d'un réseau de 478 universités partenaires dans le monde et se distingue régulièrement dans les classements internationaux, notamment celui établi par QS 2019 pour les meilleures universités mondiales par discipline, où elle figure à la 3ème place en « Science politique et relations internationales ».

Voici quelques possibilités offertes par Sciences Po pour internationaliser son cursus.

Suivre son cursus en anglais

Sciences Po propose des programmes entièrement dispensés en anglais. La maîtrise du français n’est ainsi pas un prérequis. Au niveau bachelor, les programmes Amérique du Nord, Asie, Moyen-Orient & Méditerranée sont ainsi entièrement dispensés en anglais. Il en est de même pour les doubles diplômes internationaux avec Columbia University, Keio University, National University of Singapore, University of British Columbia, University of California Berkeley, University College London, University of Hong Kong et University of Sydney qui sont tous dispensés en anglais.

En deuxième cycle, 16 programmes de master sont proposés en anglais, auxquels s’ajoutent 23 masters en double diplôme avec des universités internationales, et six masters en un an. Les formations de troisième cycle sont également concernées, puisque le doctorat en économie est enseigné en anglais.

Enfin, la Summer School de Sciences Po propose des programmes intensifs estivaux en anglais aux lycéens, étudiants et diplômés du monde entier.

Vivre une expérience étudiante multiculturelle

La communauté académique de Sciences Po est unique par son multiculturalisme. Chaque année, Sciences Po accueille près de 7000 étudiants internationaux, représentant environ 150 nationalités. Près de 50% des étudiants de Sciences Po ont ainsi une nationalité autre que française.

Approfondir sa connaissance d’une zone géographique

Les campus en régions, où étudient les étudiants en bachelor, offrent la possibilité de suivre le programme commun tout en approfondissant les enjeux d’une zone géographique spécifique :

Très animés, les campus ont une vie intellectuelle et associative intense.

Apprendre des langues étrangères

Les enseignements de langues font partie de la formation fondamentale dispensée aux étudiants de Sciences Po. 25 langues sont enseignées à Sciences Po : allemand, anglais, arabe, chinois, coréen, espagnol, français langue étrangère (FLE) pour les étudiants non-francophones, hébreu, hindi, italien, japonais, portugais, russe, turc et langue des signes française (LSF), auxquelles s'ajoutent des langues spécifiques aux campus situés en régions : swahili, persan, indonésien, suédois, polonais, hongrois, tchèque et roumain.

Étudier à l’étranger

Partir une année complète à l'étranger en troisième année, voilà la meilleure façon de s’immerger ! Bénéficier d’un échange à l’étranger, c’est la méthode la plus enrichissante. Grâce à aux 478 partenariats établis avec des universités internationales parmi les meilleures au monde, les étudiants en bachelor partent durant leur cursus pour une période d’une année universitaire. Les étudiants se voient alors délivrer des crédits équivalents à ceux qu’ils auraient reçus en France pour valider leur année universitaire. 

Parmi nos 478 universités partenaires : Berkeley (USA), Cambridge (Angleterre), Columbia (USA), Freie Universität Berlin (Allemagne), Fudan (Chine), Keio (Japon), London School of Economics (Angleterre), MGIMO (Russie), University of British Columbia (Canada), University of Cape Town (Afrique du Sud), University of Ghana (Ghana), University of São Paulo (Brésil), National University of Singapore (NUS, Singapour), University of Sydney (Australie), etc.

Les étudiants en master ont également la possibilité d’effectuer un semestre « hors les murs » qui peut s’effectuer dans une université internationale partenaire au sein de plus de 100 départements d’universités proposés.

Sciences Po favorise également l’insertion des doctorants et des post-doctorants dans les réseaux internationaux de recherche dans le cadre du programme d’échange doctoral.

Suivre un double diplôme

Ces échanges à l’étranger, dont la durée varie de 12 à 24 mois, permettent aux étudiants d'avoir une expérience internationale unique et leur ouvrent la porte vers les spécialités académiques de chacune des deux institutions, tout en combinant les points forts de chacune. Elles favorisent également l’employabilité dans le pays d’accueil et donne l’opportunité d’acquérir des spécialisations parfois complémentaires à celles proposées par Sciences Po.

Sciences Po propose 9 doubles diplômes internationaux de niveau bachelor et plus de 30 doubles diplômes internationaux de niveau master.

Les étudiants peuvent effectuer un double bachelor ou un double master, leur permettant l’obtention du diplôme de l’établissement partenaire étranger en plus de celui de Sciences Po.

Rencontrer des figures internationales majeures du monde politique, économique et académique

Chaque année, près de 600 événements sont organisés au sein de nos campus. Des conférences animés par des figures internationales majeures du monde politique, économique et académique. Parmi les visiteurs récents : Jacinda Ardern, Première ministre de Nouvelle-Zélande, Maria Fernanda Espinosa, présidente de l’Assemblée générale de l’ONU, Ban Ki-Moon, ancien secrétaire général de l’ONU, Sundar Pichai, directeur général de Google, Condoleeza Rice, ancienne secrétaire d’État américaine, Sheryl Sandberg, directrice des opérations de Facebook, Eric Schmidt, président exécutif de Google, Joseph Stiglitz, économiste américain lauréat du prix Nobel d’économie, Justin Trudeau, Premier ministre du Canada.

Bénéficier des apports d’une  recherche fortement internationalisée

230 chercheurs-enseignants en sciences humaines et sociales étudient les transformations du monde contemporain et leurs enjeux. Un tiers des membres de la faculté permanente nouvellement recrutés ont préparé leur doctorat dans une université hors de France. Les programmes de recherche menés par Sciences Po sont sélectionnés par des agences publiques internationales et sont régulièrement récompensés par des European Research Council Grants et par l’Agence nationale de la Recherche.

Travailler à l’étranger après son diplôme

34 % des diplômés de Sciences Po débutent leur carrière à l’étranger. Cette forte internationalisation est liée en partie aux étudiants internationaux retournant dans leur pays d’origine, mais elle concerne aussi les étudiants français qui sont 21% à trouver un premier emploi à l’international. Sciences Po s’appuie ainsi sur une influente communauté de 80 000 alumni dans le monde.

En savoir plus

16 nouveaux chercheurs à Sciences Po

16 nouveaux chercheurs à Sciences Po

16 académiques permanents ont rejoint Sciences Po en cette rentrée 2019. Une grande diversité les caractérise, qu'il s'agisse de leurs universités d'origine, de leurs parcours, de leurs disciplines ou encore de leurs spécialités.

Lire la suite
Erasmus : Vivre L’Europe

Erasmus : Vivre L’Europe

Sur l'année universitaire 2018-2019, plus de 500 étudiants de Sciences Po ont participé à un programme Erasmus+, et 650 ont été reçus à Sciences Po : comme chaque année, Sciences Po participe activement au programme Erasmus ! Notre université n’est pas seulement membre active de ce programme, elle est aussi impliquée dans de nombreuses initiatives visant à construire une Europe plus forte et plus unifiée dans les domaines de l'éducation et de la mobilité. 

Lire la suite
Qu'apprend-on au Collège universitaire ?

Qu'apprend-on au Collège universitaire ?

La pluridisciplinarité. La troisième année à l’étranger. L’histoire. La science politique. Étudier à Paris. Ne pas étudier à Paris. Chaque étudiant a sa raison bien à lui de choisir le bachelor de Sciences Po. Mais de quelles sciences humaines et sociales parle-t-on ? À quoi cela peut-il bien servir plus tard ? Entretien avec la doyenne du Collège universitaire, Stéphanie Balme, sur cette formation “iconique” du parcours à Sciences Po.

Lire la suite
De Sciences Po au Parlement européen

De Sciences Po au Parlement européen

Diplômée de Sciences Po en 2012, Charlotte Nørlund-Matthiessen a effectué son premier cycle sur le campus de Dijon en choisissant le programme européen - Europe centrale et orientale, un cursus de Sciences Po spécialisé dans l’approfondissement des enjeux européens. Puis, pour son second cycle, elle a rejoint le master Affaires européennes. Aujourd’hui assistante parlementaire, elle travaille aux côtés d’un député français au Parlement européen. En quoi consiste le travail d’un assistant parlementaire ? Comment ses études à Sciences Po l’ont-elles aidé dans sa carrière ? Témoignage.

Lire la suite
Lubrizol : la gestion de crise à la française en question

Lubrizol : la gestion de crise à la française en question

Par Olivier Borraz (CSO). L’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen, dans la nuit du 25 au 26 septembre dernier, suscite de nombreux débats dont les médias se font quotidiennement l’écho. Tandis qu’habitants, associations et élus dénoncent le manque de transparence de l’État dans sa communication autour de l’accident, les représentants de l’État s’en prennent aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux, accusées de nourrir l’inquiétude de la population.

Lire la suite
Avec Philippe Starck, la création est un devoir

Avec Philippe Starck, la création est un devoir

Architecture, décoration d'intérieur, mobilier urbain, ingénierie navale... Il n'est pas un domaine où l'imagination de Philippe Starck ne s'est pas déployée. Le créateur français, père du "design démocratique", était invité par l'École du management et de l'innovation de Sciences Po le 2 octobre pour partager son parcours, ses inspirations et sa vision empreinte d'humanisme.

Lire la suite