Le mag

  • Tout voir
  • Dossier
  • Interview
  • News
91 - 95 / 319
61 - 64 / 64
  • Dossier

    40 ans, l’âge idéal pour se former ?

    « À 40 ans, on ressent le besoin d’un nouveau souffle. C’est souvent le moment où un cadre réfléchit à son parcours professionnel et envisage la suite de sa carrière. » explique François Eyssette, ancien Directeur des Ressources Humaines de grands groupes internationaux et Directeur de l’Executive Master Ressources Humaines de Sciences Po Executive Education.

  • Dossier

    Le digital : quelles opportunités pour les ressources humaines ?

    « La révolution digitale est moins technique que culturelle. L’enjeu n’est pas tant d’apprendre à utiliser les nouveaux outils ; la dimension stratégique est ailleurs, dans les conséquences en termes d’organisation de l’entreprise, de management. Ce changement profond est une opportunité formidable pour le Directeur des Ressources Humaines d’insuffler sa vision dans l’entreprise. ».

  • Dossier

    Former le TOP 20 d’un leader du conseil : défi relevé !

    Appréhender les complexités d’un monde en perpétuelle transformation pour apporter des réponses pertinentes à ses clients : c’est cet objectif qui a poussé Equancy, cabinet de conseil expert en communication corporate et marketing, à faire appel à Sciences Po Executive Education. Et la demande de Charlotte Weill, directrice générale d’Equancy Paris, était précise : aider ses associés, directeurs et seniors managers à prendre du recul sur les bouleversements mondiaux, pour mieux en évaluer les impacts.

  • Dossier

    Quelle transformation après Sciences Po ?

    Retrouvez le parcours de 3 Alumni  créateurs d’entreprises, mis à l’honneur dans le dernier numéro du magazine des Alumni de Sciences Po.

21 - 25 / 174
1 - 5 / 81
  • News

    L'art de décrypter : L’École des Maris, une leçon de management

    Relire Molière pour questionner les enjeux du leadership, l’exercice peut sembler décalé et anachronique. À l’occasion du 400ème anniversaire de la naissance du dramaturge, Michel Barabel, directeur scientifique de plusieurs programmes de formation dédiés au management et aux ressources humaines à Sciences Po Executive Education, s’y est plié avec enthousiasme.

  • News

    Il était une data : 61% des salariés considèrent que le bonheur au travail est plus important que le salaire(1)

    Exacerbée par l’arrivée de la génération Z sur le marché de l’emploi, confortée par la crise sanitaire, la quête du bien-être au travail constitue désormais l’une des premières priorités des salariés. Une priorité dont les entreprises n’ont plus d’autres choix que de s’emparer pour conserver leur attractivité dans un contexte de recrutement de plus en plus disputé. Éclairage avec Patrick Légeron, psychiatre, spécialiste du stress au travail et fondateur du cabinet Stimulus.

  • News

    Il était une data : 54% des entreprises ont subi une cyberattaque en 2021*

    D’année en année, la cybercriminalité ne cesse de se développer, de se diversifier et de se sophistiquer. Quelle est précisément l’étendue de la menace pour les entreprises ? Quels sont les moyens de s’en prémunir ? On a sollicité des intervenants de l’Executive Master Digital Humanities pour mener l’enquête.

  • News

    In Situ : La rhétorique est-elle un instrument de manipulation ou de réflexion ?

    Quelle est aujourd’hui la place du débat dans notre démocratie ? La confrontation publique est-elle une opportunité ou une prise de risque pour les candidats ? À quelques jours du scrutin présidentiel, Éric-Jean Garcia - professeur de Leadership, co-directeur de l’Executive Master General Counsel - et Stephen Bensimon - professeur affilié à Sciences Po Executive Education, directeur de l’Ifomene ICP - ont accepté d’en débattre.

  • News

    Il était une data : en France, les villes sont responsables de 67% des émissions de gaz à effet de serre

    Présidente du Conseil de l’Union européenne depuis le 1er janvier 2022, la France met tout en œuvre pour accélérer les changements nécessaires à l’atteinte du nouvel objectif climatique européen de réduction de 55% des émissions de GES d’ici à 2030. Les villes, aujourd’hui responsables en France de 67% des émissions de gaz à effet de serre, constitueront un maillon essentiel à la réussite de ce challenge.