Le mag

  • Tout voir
  • Dossier
  • Interview
  • News
1 - 5 / 270
  • Interview

    Pour les grands groupes comme Bonduelle, la certification est un défi au long cours

    L’entreprise Bonduelle s’est lancée depuis deux ans dans un défi de taille : parvenir à obtenir la certification B Corp pour l’ensemble de son groupe. Un challenge des plus ambitieux, au regard de son périmètre. L’organisation compte aujourd’hui 14.600 collaborateurs et 56 sites industriels. Elle est présente à travers le monde, avec des implantations stratégiques en Europe occidentale, en Russie et à travers le continent américain. 

  • Interview

    Dans les entreprises, la RSE portée par la crise

    C’est une « percée » qui a été remarquée. Dans une enquête menée par l’Association nationale des directeurs de ressources humaines (ANDRH) auprès de ses adhérents en septembre 2020, la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) s’est imposée comme l’une des priorités principales des DRH pour 2021. « Le développement d’actions RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) » est apparu ainsi en deuxième position, derrière « l’accompagnement du management ». Avec 53 % des sondés, le sujet a connu une progression remarquable sur un an (+ 26 %). 

  • Interview

    Des entreprises B Corp portées par des ambitions multiples

    Pourquoi devenir B Corp ? A chaque entreprise sa réponse. Réduire son impact environnemental, démontrer facilement ses actions à ses clients… Voici comment deux sociétés qui tirent profit aujourd’hui de leur certification.

  • Dossier

    Pourquoi la certification B Corp attire les entreprises ?

    Contrôle des consommations d’énergie, relation avec les fournisseurs, mécanisme d’évaluation des collaborateurs, gestion des déplacements professionnels… Les entreprises souhaitant obtenir la certification B Corp le savent : elles doivent se pencher sur une multitude de critères sociaux, sociétaux et environnementaux pour espérer décrocher le label. Une certification exigeante qui est aujourd’hui en plein développement.

  • Interview

    “Cette formation aiguise notre esprit critique, nous ouvre de nouveaux horizons et élargit notre champ de réflexion.”

    Après avoir occupé plusieurs postes dans son entreprise, Nathalie Gorce-Joire souhaite découvrir de nouveaux horizons que ceux qu’elle a déjà expérimentés. Savoir se repenser ont été les maîtres mots pour se lancer dans une nouvelle étape professionnelle. Elle a choisi l’Executive Master Ressources Humaines pour l’accompagner.
    Témoignage.

11 - 15 / 53
  • Dossier

    Quelles compétences pour les acteurs de l'action publique de demain ?

    La fabrique et la mise en oeuvre des politiques publiques sont aujourd'hui impactées par de profondes transformations : globalisation, approfondissement de l'européanisation, perte de confiance dans la démocratie représentative, contraintes budgétaires plus serrées, montée de questions d'éthique et de responsabilité sociale, transformations digitales et nouvelles sources de confiance sans tiers garant (cf.

  • Dossier

    L'innovation made in Sciences Po Executive Education

    Au sein d’une université de recherche internationale spécialisée en sciences humaines et sociales, Sciences Po Executive Education multiplie les formats pédagogiques novateurs. Au plus près des réalités du monde professionnel, Sciences Po Executive Education innove aussi bien dans l’élaboration des formations que dans la pédagogie déployée. En voici les exemples les plus représentatifs.
     

  • Dossier

    Pourquoi les soft skills deviennent incontournables

    Des métiers qui se transforment rapidement, des compétences requises en perpétuel renouvellement, des méthodes de travail qui évoluent... Le visage des entreprises change aujourd'hui à grande vitesse et les soft skills apparaissent comme des atouts indispensables pour s'adapter à ces mutations. 

  • Dossier

    Énergie et téléphonie mobile : l'énergie solaire à la demande en Afrique

    Plus de 640 millions d'Africains n'ont pas accès à l'énergie en 2018, ce qui correspond à un taux d'accès à l'électricité pour les pays africains d'un peu plus de 40%, le plus bas du monde. En Afrique subsaharienne (hors Afrique du Sud), la consommation d'énergie par habitant est d'environ 180 kWh, contre 13 000 kWh par habitant aux États-Unis et 6 500 kWh dans l'Union Européenne.

  • Dossier

    Les atouts d'une learning expedition

    En leur ouvrant les portes de nombreuses entreprises ou institutions à travers le monde, les learning expeditions de Sciences Po Executive Education permettent aux cadres d'élargir leur regard sur leurs métiers et leur secteur d'activité. Une expérience bousculant les certitudes et qui peut devenir une source d'inspiration dans leur quotidien professionnel. 
     

81 - 85 / 138
1 - 5 / 79