« L’épreuve de la discrimination. Enquête dans les quartiers populaires »

Mercredi 3 mars 2021 16h45 à 19h00
En ligne / Online
Organisé parCentre d'études européennes et de politique comparée de Sciences Po

Rencontre dans le cadre de l’axe de recherche « Les villes, frontières et (im)mobilités » du Centre d’études européennes et de politique comparée de Sciences Po, autour de  l’ouvrage L’épreuve de la discrimination. Enquête dans les quartiers populaires (PUF 2021), en présence des auteures et auteurs : Julien Talpin, Hélène Balazard, Marion Carrel, Samir Hadj Belgacem, Sümbül Kaya, Anaïk Purenne et Guillaume Roux.

Présidence : Virginie Guiraudon, Centre d’études européennes et de politique comparée de Sciences Po, CNRS.

Discutants :

  • Juliette Galonnier, Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI)
  • Marwan Mohammed, ENS, CMH, CNRS
  • Serge Paugam, EHESS, CMH, CNRS.

Alors que la question de l’ampleur et des incidences du racisme et des discriminations s’est imposée dans le débat public suite à la mort de George Floyd et aux manifestations qui ont eu lieu dans de nombreux pays dont la France, ce séminaire revient sur les résultats du projet EODIPAR financé par l’ANR, une enquête comparée sur les façons dont ceux qui ont éprouvé des discriminations font face, et sur l’adéquation ou non de l’offre associative et politique qui pourraient répondre à leur demande.

Des millions d’individus subissent au quotidien micro-agressions et stigmatisation en France. Ces épreuves suscitent bien souvent colère et sentiments d’injustice. Elles poussent parfois à l’engagement des personnes qui n’y étaient pas disposées.

À partir d’une enquête inédite dans plusieurs quartiers populaires en France et en Amérique du Nord, ce livre démontre les conséquences du déni de reconnaissance qui entoure les discriminations : dépression, exil, repli sur soi… La dénonciation du racisme suscite aussi des conséquences plus positives : une jeunesse se lève face aux violences policières, se mobilise dans des associations ou investit les partis politiques, en développant des savoirs et savoir-faire nouveaux, et par là son pouvoir d’agir.

Voir le programme détaillé et s’inscrire

© Image : couverture de l’ouvrage