Le cosmopolitisme sauvera-t-il la démocratie ?

Face à l’inquiétante progression des idéologies identitaristes, l’affirmation cosmopolite se propose de repenser le rapport du sujet à ses appartenances. Mais est-il envisageable de concilier le principe d’universalité des droits humains, lequel, par définition, s’applique quelle que soit la nationalité des individus, et l’exclusivité des devoirs politiques liant les concitoyens entre eux ?

Avec notamment Gil Delannoi, Sciences Po CEVIPOF ; Monique Castillo, Université Paris-Est Créteil ; Speranta Dumitru, Université Paris Descartes…

En savoir plus et s’inscrire