#Futurspluriels : territoires en transition(s)

Wednesday 9 October 2019 19h15 à 21h00
Amphithéâtre Sorel - 27 rue Saint-Guillaume 75007 Paris
Organized byEcole du management et de l'innovation de Sciences Po

“Les gens s’impliquent dans la Transition pour plusieurs raisons :

  • Rencontrer leurs voisins
  • Avoir l’impression de participer aux changements dans le monde, aujourd’hui et pour les générations futures
  • Surmonter cette impression d’être déconnecté de soi, des autres et de son environnement
  • Parce qu’il semble plus faisable de s’attaquer aux défis majeurs de notre époque en agissant au niveau local
  • Catalyser toutes sortes de nouveaux projets, idées d’entreprises et d’investissement
  • Se doter de nouvelles compétences
  • Participer à la création d’histoires vivantes et inspirantes là où on habite
  • Se reconnecter aux autres, à la nature et à ce mouvement historique et passionnant qui se met en marche
  • Parce qu’ils ont l’impression que c’est « juste »
  • Parce qu’ils ne se sentent plus représentés par la politique et veulent retrouver le sentiment de pouvoir agir sur le monde qui les entoure”

Réseau Transition, “Le guide essentiel de la transition”, 2016

Les récits de transitions écologiques (choisies, en tout cas) sont volontiers des récits de territoires, souvent assez petits. La ville, le village, le bassin, la “biorégion”, seraient la bonne échelle à la fois au plan sociologique et démocratique, énergétique, alimentaire… L’image de territoires reverdis, réconciliés, ralentis, satisfait sans doute aussi une aspiration bucolique. Mais elle s’oppose assez radicalement aux tendances dominantes depuis deux bons siècles. Et elle continuera de le faire demain, notamment si le changement climatique provoque des déplacements massifs de population.

La transition peut-elle vraiment venir des territoires ? Si oui, quelle(s) “transition(s)” ? Quels territoires ? Les territoires de qui ?

Intervenant·es :

  • Sabrina Calvo, écrivaine de science-fiction, game designer, éducatrice
  • Aarathi Krishnan, responsable de la prospective de la Fédération internationale de la Croix Rouge et du Croissant Rouge
  • Charlotte Marchandise, adjointe au maire de Rennes, “candidate citoyenne” à l’élection présidentielle de 2017, présidente du Réseau français des Villes Santé de l’OMS

#FutursPluriels

Inscription obligatoire ici

©Illustration Alexandra Assunçao