L'Enjeu mondial - Religion et politique

Fruit d’une collaboration étroite entre le Centre de recherches internationales de Sciences Po et le Groupe sociétés, religions, laïcités de l’École pratique des hautes études, en partenariat avec l'Atelier de cartographie de Sciences Po, l'ouvrage collectif L'Enjeu mondial - Religion et politique, publié aux Presses de Sciences Po, montre amplement que « Dieu n’est pas mort ». Il a ressurgi, depuis quelques années, à la fois comme puissance sur la scène internationale et comme dynamique intra-étatique. Il ne s’agit toutefois pas d’une vague uniforme et englobante qui remettrait en cause le pluralisme propre à la modernité. Les textes rassemblés dans cet ouvrage nous révèlent bien davantage un paysage conflictuel où se croisent deux mouvements contradictoires : celui de la sécularisation et celui du réenchantement. Lire l'introduction

Sommaire

Introduction.La religion recomposée

Alain Dieckhoff et Philippe Portier

 

L'inégale globalisation du religieux

La naissance d’un catholicisme global
Denis Pelletier

L’évangélisme, nouveau tiers état du christianisme ?
Sébastien Fath

Le politique et le saint, régir l’islam de la marge
Thierry Zarcone

L’Inde, gourou du monde ?
Jean-Luc Racine

Question religieuse et défis régionaux en Asie du Sud-Est
Pascal Bourdeaux

Judaïsme ou judaïsmes ?
Joëlle Allouche-Benayoun

Le syncrétisme brésilien face au nouveau marché du religieux
Marcelo Ayres Camurça

La croissance des sans-religion aux États-Unis
Blandine Chélini-Pont

 

Le nationalisme religieux

Nationalisme et religion en Israël
Alain Dieckhoff

L’Inde en route vers la démocratie ethnique
Christophe Jaffrelot

La Nouvelle Turquie d’Erdoğan, entre islamisme et nationalisme
Bayram Balci

La doukhovnost dans la Russie postsoviétique
Kathy Rousselet

 

Le religieux dans les affaires internationales

Les dieux en guerre malgré eux ?
Élise Féron

Le Saint-Siège, weak state et soft power
François Mabille

La défense de la liberté religieuse sur la scène internationale
Valentine Zuber

L’ONU, un forum privilégié pour les groupes religieux
Jean-Paul Willaime