Ressources

Centre de recherches internationales (CERI)

Le Centre de recherches internationales (CERI) est une unité mixte de recherche (UMR) commune à Sciences Po et au CNRS.

Il se consacre à l’étude de l’espace mondial par une double approche :

- les relations internationales et transnationales (interactions politiques, sociales, culturelles, économiques des États et/ou des acteurs non-étatiques) ;
- les aires régionales (évolutions politiques et sociales des pays ou régions du monde).

Voir le site

   

Cartothèque de l'Atelier de cartographie de Sciences Po

La cartothèque de l'Atelier de cartographie de Sciences Po, partenaire de L'Enjeu mondial, propose une collection de plus de 2000 cartes et graphiques.

Consulter la cartothèque

Nuclear Knowledges

Programme d'étude des savoirs nucléaires fondé par Benoît Pélopidas dans le cadre de la chaire d’excellence junior en études de sécurité au CERI (USPC).

Contre les trois fatalismes de la prolifération perçue comme loi de l’histoire globale, du nucléaire comme inconnaissable, et de la subordination aux pouvoirs en place comme condition de l’accès à des informations pertinentes sur le sujet, ce programme réaffirme la fécondité et la nécessité d’une approche interdisciplinaire de sciences sociales pour élucider les paris implicites qui fondent les choix nucléaires proposés, ou pas, aux citoyens.

Voir le site du programme

Uppsala Conflict Data Program (UCDP)

L’Uppsala Conflict Data Program (UCDP) : Rattaché à l’Université d’Uppsala, en Suède, l’UCDP se positionne actuellement comme le plus important centre de recherche actif dans la mesure des conflits armés.

Fondé en 1978 par Peter Wallensteen, il propose aujourd’hui une dizaine de bases de données très complètes (nombre, type, début et fin des conflits armés, bilan humain, accords de paix, etc.) dont certaines remontent jusqu’à 1946.

La définition des conflits armés établie par l’UCDP s’est au fil du temps imposée comme une référence mondiale en la matière, et ses nouvelles données sont publiées chaque année dans le Yearbook du Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI).

Voir le site

International Institute for Strategic Studies (IISS)

L’International Institute for Strategic Studies (IISS) : Fondé à Londres en 1958, l’IISS est devenu l’un des think tanks d’études stratégiques parmi les plus réputés au monde.

Il édite notamment la prestigieuse revue Survival, et publie chaque année un vaste rapport sur l’état des capacités militaires à travers le monde, le Military Balance.

L’IISS propose également une importante base de données (payante) sur les conflits armés, dont les dernières évolutions sont depuis 2015 présentées annuellement dans le Armed Conflict Survey.

Voir le site

Peace Research Institute Oslo (PRIO)

Si une institution peut prétendre avoir posé les bases des peace studies, et par extension de la mesure des conflits armés, c’est probablement le PRIO.

Fondé en 1959 par un groupe de chercheurs norvégiens (dirigé par le célèbre Johan Galtung), le PRIO édite deux des plus importantes revues scientifiques en matière d’étude des conflits : le Journal of Peace Research et Security Dialogue.

Il propose également des bases de données utiles, dont une entretenue en collaboration avec l’UCDP. Les données de l’institut, toutefois, s’arrêtent pour le moment à l’année 2008.

Voir le site

Correlates of War Project (COW)

Lorsque J. David Singer fonde le COW en 1963, c’est l’un des seuls organismes de mesure des conflits établis aux États-Unis.

D’abord basé à l’Université du Michigan, le COW est désormais rattaché à la Pennsylvania State University, sous la direction de Zeev Maoz.

Il propose une douzaine de bases de données, dont certaines remontent jusqu’à 1816, une profondeur historique exceptionnelle en matière de statistiques des conflits armés. Plusieurs d’entre elles s’arrêtent toutefois en 2007 ou 2010.

Voir le site

Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI)

Le SIPRI est un institut international indépendant dédié à la recherche sur les conflits, les armements, le contrôle des armements et le désarmement.

Créé en 1966, le SIPRI fournit des données, des analyses et des recommandations, basées sur des sources ouvertes, aux décideurs, aux chercheurs, aux médias et au public intéressé.

Voir le site