"On assiste à l'avènement des villes-mondes".

"On assiste à l'avènement des villes-mondes".

Anne Hidalgo et Fernando Haddad lors de l'inauguration de l'École urbaine
  • Video and textual transcript are in French.

    24 septembre 2015, inauguration de l’École urbaine.

    Frédéric Mion, directeur de Sciences Po :

    Ce que nous fêtons ensemble aujourd’hui, c’est la naissance officielle de l’École urbaine de Sciences Po.

    Jean-Marc Offner, président du conseil stratégique de l’École urbaine :

    La planète est effectivement urbaine et le sera de plus en plus, qui en doute ?

    Brigitte Fouillant, directrice exécutive de l’École urbaine :

    Former à la ville, c’est notre projet dans cette École urbaine de Sciences Po qui regroupe des étudiants qui viennent vraiment d’horizons très divers : des campus du collège universitaire de Sciences po ; qui viennent d’écoles d’ingénieurs, d’architectes, de management ; qui viennent de licences de droit, d’économie, de sociologie, de géographie, d’aménagement ; qui viennent de France pour un certain nombre d’entre eux, mais qui viennent aussi d’Europe et également du monde entier.

    Patrick Le Galès, doyen de l’École urbaine :

    La conviction qui nous anime, c’est que très souvent on pense la ville à partir des architectes, très bien, mais nous, nous pensons que les questions urbaines aujourd’hui sont de plus en plus des questions politiques, des questions de choix collectif. Les villes sont des multiplicateurs d’échanges, elles font des tris de population, on a besoin des sciences sociales, on a besoin de la sociologie pour comprendre les inégalités urbaines.

    Qui on gouverne ?

    On a tellement d’exemples de projets urbains qui ne sont jamais mis en œuvre.

    Nous ce qu’on a voulu dans cette école urbaine c’est réfléchir à la fois sur des projets appliqués, notamment dans le cadre de l’urbanisme, mais aussi de comprendre ces capacités d’action collective, des capacités à donner une direction aux sociétés urbaines, à influencer des choix et à articuler les stratégies des acteurs urbains, qu’ils soient privés, qu’ils soient associatifs, qu’ils soient mouvements sociaux qui protestent ou qu’ils soient acteurs publiques.

    Anne Hidalgo, maire de Paris :

    Permettez-moi de saluer vraiment l’initiative de Sciences Po, parce que cette école urbaine arrive à un moment clé, qui correspond aussi à l’avènement, à l’affirmation du rôle des grandes villes-mondes, avec tous les problèmes que ça peut poser pour des villes gigantesques.

    Fernando Haddad, maire de Saõ Paulo :

    Très heureux d’être parmi vous avec le maire de Paris, Anne Hidalgo, à Sciences Po, institution dont le prestige est internationalement reconnu. Merci d’avoir pensé à São Paulo pour les débats de l’inauguration de cette École urbaine. Ces débats sont très représentatifs pour nous, c’est pourquoi j’ai accepté l’invitation. Avec une grande espérance : celle que nous puissions accompagner ces évolutions. Je pense que nous sommes réunis aujourd’hui parce que nous cherchons des issues à des problèmes chaque fois plus complexes et dont les solutions sont également chaque fois plus complexes.

    Anne Hidalgo :

    La question de la pauvreté et la question sociale elle est au cœur de cela et elle est au cœur des enjeux climatiques. Si on ne va pas résoudre, apporter des solutions sur cette question sociale et de la pauvreté que ce soit dans nos villes ou dans ce qui se dessine à l’échelle de la planète entre les continents ou différentes régions du monde, nous ne résoudrons pas les questions climatiques.

    Fernando Haddad :

    Je dirais qu’il n’existe pas un problème d’environnement seul, de même qu’il n’existe pas un problème social, autonome. Presque… Tous les problèmes sociaux sont des problèmes d’environnement. Tous les problèmes d’environnement sont des problèmes sociaux. Et l’une des difficultés pour nous qui luttons pour les résoudre, tient à la séparation en deux agendas, alors qu’il s’agit d’un seul et même agenda, le social et l’environnemental.


    Fermer la transcription textuelle de la vidéo
  • Anne Hidalgo, maire de ParisAnne Hidalgo, maire de Paris

Le 24 septembre 2015, Sciences Po inaugurait officiellement sa nouvelle École urbaine, en présence de la maire de Paris, Anne Hidalgo, et du maire de São Paulo, Fernando Haddad. Les deux maires ont échangé ensemble sur les défis sociaux et environnementaux des villes-mondes. Le résumé en images.

Revoir la conférence du 24 septembre 2015 en intégralité sur le livestream.

Tags :
Retour en haut de page