Projet collectif : «Les métropoles et leurs territoires : quelles stratégies communes au service du développement local ?»

Projet collectif : «Les métropoles et leurs territoires : quelles stratégies communes au service du développement local ?»

  • Groupe de projet et leur tutrice Sarah Russeil © Groupe de projetGroupe de projet et leur tutrice Sarah Russeil © Groupe de projet

Dans le cadre du projet collectif du Master Sratégies territoriales et urbaines, l'Association des directeurs généraux de France (ADGCF), l'Association des Communautés de France (AdCF) et l'Association des Petites Villes de France (APVF) ont commandé une étude visant à mieux connaitre les coopérations entre les métropoles et les territoires qui les entourent. Cinq étudiants ont présenté leurs résultats le 7 juin dernier.

Par l'analyse de trois configurations métropolitaines que sont Lille, Nantes et Toulouse, l'étude a pu mettre en avant les facteurs qui conditionnent le dialogue interterritorial dans un contexte de reconfiguration politique et institutionnel. Si la loi MAPTAM enjoint les métropoles d'une mission de solidarité vis à vis de leur hinterland, dans quelle mesure les territoires périphériques se saisissent des opportunités de coopération et quelles sont leur attentes ?

Riche de 30 entretiens auprès d'élus et cadre administratifs, cette étude donne à voir une approche qualitative des liens complexes qui unissent les métropoles aux territoires qui les bordent.

Marion Bigay, Thibault Devillard, Simon Mozziconacci, Lola Perez Inigo et Juliette Sainclair expliqueront leur étude lors d'une séance publique à la Caisse des dépôts à la mi-septembre, en présence des membres du réseau ADGCF notamment.

Qu'est-ce qu'un projet collectif ?

Appelé également capstone ou groupe de travail, ce temps fort des masters Stratégies territoriales et urbaines, Governing the large metropolis et du Cycle d'urbanisme, met les étudiants en situation professionnelle. Ceux-ci doivent répondre à la commande d'une structure publique ou privée sur une problématique urbaine ou territoriale (habitat, aménagement, développement économique, transports, mobilité, etc.).

Pendant 5 à 9 mois (suivant la formation), chaque équipe de 4 à 5 étudiants travaille sous la supervision d'un tuteur, spécialiste de la question traitée. Le projet se conclut par une présentation orale des étudiants au commanditaire. Cette période de rendus a lieu de fin mai à mi-juin.

Tags :
Retour en haut de page