Focus sur la pré rentrée du semestre de printemps

Focus sur la pré rentrée du semestre de printemps

Villes de demain : représentations et enjeux
  • Grenoble, ville de demain © Thierry CHENUGrenoble, ville de demain © Thierry CHENU

La pré-rentrée de l’École urbaine s'est déroulée durant la semaine du 16 au 20 janvier 2017, la thématique était « Villes de demain : représentations et enjeux » Trois cycles de séminaires ont été proposé aux étudiants :

  • Contributions of data science to the study of human mobility and urban dynamics (Camille Roth, Associate Professor, Medialab de Sciences Po)
  • Aux salles citoyens ! Quelle participation pour quelle démocratie locale ? (Frédéric Gilli, directeur associé de l'agence Campana Eleb Sablic)
  • Pour les étudiants qui avaient choisi le Parcours Risques,  Risques et territoires : introduction (séminaire Olivier Borraz, directeur du Centre de Sociologie des Organisations (SCO - Sciences Po).

Pour rester dans la dynamique de cette thématique nous avons demandé aux étudiants de nous restituer ces échanges sous forme de tweets. 

 Conférence de Camille ROTH : 

« Contributions of data science to the study of human mobility and urban dynamics »

This set of introductory sessions aims at presenting the recent contributions of data-intensive and computational methods in understanding mobility, transport networks, and territorial dynamics. The course will first address the general question of data in an urban context: it will specifically review the broad variety of devices which may be used to collect and construct urban-related data, and the theoretical and practical prospects that their analysis offers. This includes covering the potential implications of urban computing on city governance. A specific session will be devoted to the study of transport networks – in particular their structure and evolution – and the analysis of mobility phenomena through the large-scale spatio-temporal analysis of datasets describing human behavior in cities.

Plus d’info sur Camille Roth http://www.medialab.sciences-po.fr/fr/people/camille-roth/

 Outline:

  • Session 1. Smart cities, big data and technological governance
  • Session 2. Transport networks and human mobility
  • Session 3. Interfacing big and small data, open data and citizens, algorithms and applications

 Les tweets :

  1. Etymologically, data is something that is given. But actually, scientists built data, and there are decisions behind it. #DataHumanMobility 
  2. We see an evolution from collection of data by public authorities to participatory sensing, self-recorded information. #DataHumanMobility 
  3. It is not a simple question of monitoring, it is also a question of influencing the behavior» #DataHumanMobility 
  4. Algorithmic city is a new model for city design based on people’s behaviour that aims to predict and control users - Camille Roth #DataHumanMobility 
  5. Algorithmic cities : more research has to be conducted to develop this new field in the future #DataHumanMobility 
  6. Camille Roth on studying spatial diffusion processes thanks to data #DataHumanMobility with @ScPoEUrbaine 
  7. Urban dashboards are the new panopticons #datahumanmobility 
  8. The diversity of sensors and data is the first element for the improvement of urban services"#DataHumanMobility 
  9. Amsterdam is at the state of art in terms of smart city technologies - Camille Roth  #DataHumanMobility

Conférence de Frédéric GILLI : 

« Aux salles citoyens ! Quelle participation pour quelle démocratie locale ? »

La participation des citoyens est devenue un sujet incontournable des questions territoriales urbaines. Sujet politique, avec la crise de la représentation démocratique et les nombreuses critiques sur les élus elle prend une dimension d’urgence… mais la « démocratie participative » elle-même n’est pas épargnée par les reproches. C’est aussi un objet pour les sciences politiques : à mesure que la question s’est constituée, elle s’est institutionnalisée et est devenue un terrain de recherches et de questions en tant que tel. L’objet de ce séminaire est de revenir sur les grands enjeux autour desquels il est nécessaire de réfléchir lorsque l’on s’intéresse à la place croissante des citoyens dans l’action publique, notamment locale.

Invités: 

  • Séance 1 : « La démocratie participative : du concept aux cadres d’actions », Frédéric Gilli
  • Séance 2 : « Qui participe ? Enjeu méthodologique, question politique » Laurent Sablic, directeur associé de l’agence Campana Eleb Sablic
  • Séance 3 : « La concertation, apport ou alibi ? » Frédéric Gilli et « Participation des citoyens aux choix urbains : Le Havre, pratiques de démocratie locale », Edouard Philippe, député de Seine-Maritime, maire du Havre et président de la communauté de l’agglomération havraise.
  • Séance 4 : « Quelle place pour les citoyens dans la conception des projets d’aménagement : le cas du Fort d’Aubervilliers » débat en présence de Thierry Lajoie, PDG de Grand Paris Aménagement.

Les tweets : 

@edouardphilippe

  1. Pour associer de façon crédible les gens, il faut leur donner des vrais choix". @EdouardPhilippe #démocratielocale 
  2. Démocratie représentative, démocratie participative : tout est question de dosage @EPhilippe_LH #démocratielocale #regagnerlaconfiance 
  3. Il faut que les élus locaux aient le courage de prendre, expliquer et appliquer leurs décisions #rencontreavecEdouardPhilippe #DémocratieLocale 

 @thierrylajoie

  1. Pour un nouvel urbanisme : passer du sachant au vivant, remettre le vivant au coeur du projet @thierrylajoie #démocratielocale 
  2. On ne construit plus la ville aujourd’hui sans les gens. Donc on va la construire autrement @TLajoie #démocratieouverte 

 @fredericgilli 

  1. La consultation, c’est pas automatique. Le maire doit prendre des décisions. #OùOnMetLeCrématorium? #Démocratielocale 
  2. #démocratielocale intégration des savoirs profanes à la politique ou horizontalisation de la prise de décision?
  3. La puissance publique ne peut plus prétendre représenter à elle seule les intérêts de la société civile." @FredericGilli  #démocratielocale 
  4. Avoir le pouvoir, c’est être capable d’organiser et de créer l’intelligence collective #Gilli #AGP
  5. L’espace de la décision, de l’action, de l’expertise, du public, sont tous en train de se chercher de nouvelles places respectives #Gilli #AG

Conférence et visite Parcours risque Olivier Borraz
Directeur de recherche CNRS, Sciences Po (CSO)

"Risques et territoires: Introduction"

Séance 1: Conférence d'Olivier Borraz (Sciences Po, CSO, CNRS)

Les préoccupations croissantes pour les risques et les catastrophes à l’échelle des territoires nécessitent de prendre en considération les dynamiques économiques, sociales et politiques qui traversent ces territoires. Les risques peuvent être d’origine « naturelle » comme les tremblements de terre, les tempêtes et les glissements de terrain, « humaine » tels que le terrorisme, les pollutions, les accidents industriels ou les violences urbaines, ou « mixe » comme les pandémies, les inondations ou les effets du changement climatique. Cette intervention propose d'initier les étudiants aux différentes manières de penser le risque à l'échelle d'un territoire, ainsi que d'identifier les formes et instruments par lesquels il émerge.

Séance 2: Rencontre avec Delphine Favre, Déléguée générale de l'Association nationale des collectivités pour la maîtrise des risques technologiques majeurs (AMARIS):

Les collectivités qui accueillent sur leurs territoires des activités industrielles classées doivent s'organiser pour mettre en place des Plans de Prévention des Risques Technologiques. Ces outils de planification et leur fabrication révèlent les tensions, les choix et les capacités de négociations des collectivités face aux acteurs industriels et étatiques. Elles s'engagent également par cette voie dans la production de politiques publiques locales territorialisées, prenant en compte les risques technologiques dans leur développement à la fois foncier et économique. L'Amaris accompagne les collectivités dans cette démarche de représentation des enjeux locaux auprès des différentes parties prenantes. 

Les Tweets 

@amaris

  1. Le PPRT comme outil de négociation pour le développement des territoires et la sécurité: coordination des acteurs par Amaris #ParcoursRisques 
  2. Les risques technologiques un enjeu majeur pour l'aménagement de notre territoire #ParcoursRisques #AMARIS

@olivierborraz

  1. Le risque est un instrument de biopouvoir, il légitime le rôle de l’Etat sur un territoire et une population #Foucault #ParcoursRisques 
  2. Les risques industriels sont un enjeu politique avant d’être un enjeu technique. #ParcoursRisques

 

Tags :
Retour en haut de page