L'APUR publie le capstone réalisé par nos étudiants

L'APUR publie le capstone réalisé par nos étudiants

  • Presentation © Urban SchoolPresentation © Urban School

Quatre étudiants du Master Governing Large Metropolis ont présenté leur capstone aujourd'hui à leur commanditaire l'APUR et la Mairie de Paris. Leur étude "Locations meublées de courte durée: quelle réponse publique?" a été publiée en ligne et vous pouvez la lire gratuitement.

Le rapport est le fruit d'une collaboration entre l'Atelier parisien d’urbanisme (Apur) et l'École urbaine de Sciences Po. Céline Guette, Bálint Liberman, Andrew Lombardi et Clara Maximovitch-Rodaminoff ont travaillé sur ce projet suite à une requête de l'Apur et la Mairie de Paris. L'objectif de ce travail était de comparer la manière dont les villes de New York, Berlin, Barcelone et Paris contrôlent le secteur des locations de courte durée, en prenant en compte le contexte particulier de chaque ville. Dans le but de remplir leur mission, les étudiants sont allés sur le terrain interviewer des acteurs intégrant les problématiques de ce type de location dans les villes de Berlin et Barcelone.

Le projet était supervisé par deux chercheurs : Francesca Artioli, Professeure assistante à l'Université Paris-Est Créteil (Ecole d’urbanisme de Paris) et Antoine Courmont, chercheur à la Chaire Villes et numérique de Sciences Po. Ce travail a été fait dans le cadre d'un grand projet de recherche sur la réglementation des locations de courte durée dans les villes européennes, actuellement mené par Francesca Artioli, Thomas Aguilera (Sciences Po Rennes, Arènes) et Claire Colomb (University College Londres). Claire Colomb a surveillé l'étude sur le terrain effectuée par les étudiants à Barcelone, en facilitant et guidant les entretiens avec les acteurs locaux.

Pour lire l'étude (disponible en français et anglais).

Qu'est-ce qu'un capstone ?

Appelé également projet collectif ou groupe de travail, ce temps fort des masters Stratégies territoriales et urbaines, Governing the large metropolis et du Cycle d'urbanisme, met les étudiants en situation professionnelle. Ceux-ci doivent répondre à la commande d'une structure publique ou privée sur une problématique urbaine ou territoriale (habitat, aménagement, développement économique, transports, mobilité, etc.).

Pendant 5 à 9 mois (suivant la formation), chaque équipe de 4 à 5 étudiants travaille sous la supervision d'un tuteur, spécialiste de la question traitée. Le projet se conclut par une présentation orale des étudiants au commanditaire. Cette période de rendus a lieu de fin mai à mi-juin.

Tags :
Retour en haut de page