Deux experts pour la restitution STU

Deux experts pour la restitution STU

  • Philippe Clergeau et Arthur Crestani ©Philippe Clergeau ©Arthur CrestaniPhilippe Clergeau et Arthur Crestani ©Philippe Clergeau ©Arthur Crestani
  • Restitution des visites © École urbaineRestitution des visites © École urbaine

Les étudiants du Master Stratégies territoriales et urbaines ont eu le privilège d'accueillir Phillipe Clergeau et Arthur Crestani pour leurs restitutions de visites de terrain le vendredi de leur pré-rentrée.

Lors de ces restitutions, les étudiants doivent présenter les visites effectuées sous un aspect critique à l'aide de photographies et de descriptions. Cette année, le thème abordé par le master était la biodiversité dans les villes. Philippe Clergeau, consultant en écologie urbaine et Arthur Crestani, photographe urbain, étaient tout désignés pour les assister dans cette démarche.

Qui est Philippe Clergeau ?

Philippe Clergeau est un expert en biodiversité urbaine, écologie du paysage, urbanisme écologique, espèces invasives et aménagement du territoire. Diplômé en sciences du comportement et de l’environnement à l’université de Rennes 1, il a également réalisé une thèse en éco-éthologie et est titulaire d’une HDR (Habilitation à diriger des recherches). Il est, entre autres, Ingénieur de recherche à l’INRA (Institut national de la recherche agronomique), professeur de classe exceptionnelle au Muséum National d’Histoire Naturelle, co-responsable d’une licence professionnelle en Aménagement du territoire et chargé de cours dans plusieurs grandes écoles et instituts. Membre de plusieurs conseils scientifiques (PUCA, ITTECOP, ASF, ECOQUARTIER, CSRPN, MNHN, etc.), il est aussi le président du Conseil Scientifique de Plante&Cité et animateur de plusieurs programmes et groupes de recherche pluridisciplinaires sur la biodiversité urbaine et sur l’urbanisme écologique.

Ses recherches en écologie sont ciblées sur les constructions des biodiversités urbaines et notamment sur le rôle de l'organisation des paysages et des planifications. Il travaille sur la mise en oeuvre des trames vertes et sur l’ingénierie écologique des bâtiments et infrastructures. Son activité de transfert est importante (conférences, médias) tant vers les collectivités, les praticiens de l’aménagement que vers le grand public. Enfin, il est l’auteur de 167 publications dont plusieurs ouvrages sur l’écologie urbaine et la gestion de la faune.

Grâce à ses compétences, Philippe Clergeau a pu apporter un regard critique sur les présentations des étudiants et leur a offert une approche professionnelle du domaine de la biodiversité en ville.

A noter que l’École urbaine a préalablement eu le plaisir de travailler avec Monsieur Clergeau qui était tuteur du projet collectif « La biodiversité en milieu métropolitain : leviers d’acceptabilité ». 

En savoir plus sur Philippe Clergeau

Qui est Arthur Crestani ?

Après des études de sciences politiques et d’urbanisme à Sciences Po, Arthur Crestani part à Delhi où il s’éprend de la photographie. A travers ses photos, il s’interroge sur les influences de la ville sur ses habitants et questionne la manière dont la ville amène ses citadins à percevoir les autres et leur environnement. « En ville, la photographie est un outil fondamental de l’urbaniste, de l’architecte comme du politique. Elle doit vous aider à rendre compte d’une réalité urbaine. Outre sa qualité documentaire, la photographie est un outil d’interrogation et de problématisation de l’urbain. » Il a réalisé plusieurs expositions photographiques comme Bad City Dreams exposée au Centquatre en 2018.

Arthur Crestani a pu guider les étudiants dans leurs prises de vue grâce à des conseils photographiques mais leur a également présenté les grands photographes de la biodiversité urbaine. « La question de la biodiversité en ville se pose aujourd’hui avec d’autant plus d’acuité qu’elle est menacée à l’échelle planétaire. Pour les photographes documentaires, c’est majoritairement en regard de l’appréhension du territoire urbain et des modes de vie que la biodiversité et la nature sont abordées. Ces travaux interrogent la relation entre les citadins et leur environnement, évaluant différentes modalités d’engagement avec un écosystème soumis à des projets d’aménagement et à des pratiques diverses, allant du loisir à l’agriculture. »

Découvrez le travail d’Arthur Crestani sur son site internet 

Tags :
Retour en haut de page