Dans les starting-blocks de l'entrepreneuriat

Dans les starting-blocks de l'entrepreneuriat

  • L'équipe We_Start ©École de la communication / Sciences PoL'équipe We_Start ©École de la communication / Sciences Po

Marine et Tiphaine, étudiantes à l'École de la communication, font partie de l'association We_Start, qui a pour but de mettre en avant l’entrepreneuriat numérique à Sciences Po. L'objectif : démocratiser l’accès aux outils et la compréhension du numérique, et rapprocher les étudiants et les acteurs de l’entrepreneuriat. Entretien.

Marine, vous êtes la présidente et co-fondatrice de l’association : pouvez-vous nous parler du projet ?

Marine :

On a commencé à réfléchir à We_Start dès janvier 2015. J’étais en troisième année en stage au Consulat de New York auprès de la French Tech. Perrine [co-fondatrice et vice-présidente de We_Start] était dans un organisme à Londres pour promouvoir l’entrepreneuriat social-tech. On s’est dit qu’on voulait ramener ce monde de l’entrepreneuriat à Sciences Po et changer un petit peu l’image d’un Sciences Po tourné vers l’administration et l’ENA.

On s’est rendu compte en montant l’association en septembre 2015, que les gens étaient intéressés par ce sujet, mais sans forcément y avoir accès. We_Start devait donc être le moyen de permettre aux étudiants de se rapprocher du monde de l’entrepreneuriat.

Quel est le but de We_Start ?

Marine :

We_Start s’est donné trois missions : tout d’abord, sensibiliser les étudiants à l’entrepreneuriat et au numérique par le biais de conférences et de visites qu’on organise. Deuxièmement : mettre en relation les étudiants et les entrepreneurs en organisant des rencontres - des meetups - pour montrer que c’est un monde accessible et envisageable en sortant de Sciences Po. Troisièmement : nous voulons favoriser l’innovation et l’envie d’entreprendre avec les événements inter-écoles. On met ainsi en relation des étudiants de Sciences Po avec des ingénieurs, des étudiants de école de design ou de management, pour qu’ils puissent réaliser leur projet ensemble.

Comment a été reçue votre association à Sciences Po ?

Tiphaine :

On a vraiment l’impression d’avoir créé quelque chose qui n’existait pas avant, d’être utile aux étudiants. Les associations ont un attrait un peu exclusif pour le format conférence, mais il y en a tellement chaque semaine que les étudiants ne savent pas où aller et n’ont pas toujours la motivation pour allonger leur journée en assistant passivement à une conférence de 19 à 21h. Du coup, faire sortir les gens de Sciences Po qui sont restés là depuis quatre ans, leur dire «Viens, on t’emmène dans les vrais locaux de vraies personnes qui ont vraiment créé telle startup ! », c’est aussi ça notre but. Et d’après le nombre de participants qui viennent à chaque fois, ça plaît. On trouve aussi génial que des étudiants externes à Sciences Po viennent à nos meetups : cela crée des synergies.

Quelle est l’ambition de We_Start ?

Marine :

À part conquérir le monde, on ne sait pas encore (rires). Pour l’instant, We_Start est une association à destination des étudiants de Sciences Po et nous voulons continuer à faire découvrir cet environnement aux étudiants.

Qu’est-ce que We_Start a pu vous apporter ?

Tiphaine :

En rencontrant des intervenants et des contacts, je me suis rendu compte que, même en sortant de Master communication, on pouvait faire d’autres choses que travailler en agence ou chez l’annonceur. Quant à l’association, ça implique plein de responsabilités mais sans pression, c’est agréable car on se soutient et on se remercie.

Marine :

C’est vrai que nous avons eu des semaines importantes où il y avait beaucoup de projets à gérer, cela renforce le sens de l’organisation et crée un véritable esprit d’équipe. On veut montrer qu’en étant à Sciences Po, il est possible de monter sa boîte ou de rejoindre des projets avec d’autres étudiants. L’entrepreneuriat n’est pas seulement un état d’esprit, il ne faut pas avoir peur de se lancer !

Texte : Baptiste Goursaud [coupé]
Photo/Relecture : Théo Depoix-Tuikalepa

En savoir plus

Retour en haut de page