Vêtements durables, mode d'emploi

Camille Gréco, étudiante en master Innovation & transformation numérique
  • CrushON / CrushON /

 

 

Étudiante en master Innovation & transformation numérique, Camille Gréco a rejoint l'École du management de Sciences Po après des études de mode à Londres.

« Les algorithmes peuvent améliorer la vie de tous »

Le témoignage de Paul Duan
  • Discours Paul Duan ©Sciences PoDiscours Paul Duan ©Sciences Po

Aujourd’hui PDG d’une ONG américaine utilisant la big data, hier data scientist, et avant-hier encore étudiant à Sciences Po, Paul Duan a déjà eu plusieurs vies. Invité d’honneur lors de la cérémonie du diplôme de Sciences Po, il a évoqué son parcours devant les diplômés de la promotion 2017.

Ses audaces comme ses moments de doute, ses revirements professionnels comme ses succès, et sa quête de sens qui l’a poussé à créer une ONG. Un témoignage engagé et touchant, d’un homme convaincu que les algorithmes peuvent changer le monde pour le meilleur.

"Les algorithmes peuvent aider Aung San Suu Kyi à reconstruire la Birmanie"

  • Paul Duan ©Paul Duan (@pyduan) / TwitterPaul Duan ©Paul Duan (@pyduan) / Twitter

Sciences Po fourmille d’entrepreneurs. Data science, fabrication de mousses de fruits label musical, marques de vêtements ou encore jeux pour enfants, les exemples de start-up fondées par des anciens du 27, rue Saint-Guillaume s'enchaînent et ne se ressemblent pas. En voici un, éloquent : Paul Duan, 23 ans, diplômé de Sciences Po et fondateur de la toute jeune société Bayes Impact, une ONG qui veut résoudre des problèmes critiques de société en utilisant les algorithmes. Portrait

Retour en haut de page