Thomas Vitiello

La campagne vue du Net, les sites d'information et d'aide au vote : défis et perspectives pour les études électorales à l’ère d’internet

Thomas VitielloDepuis plus d’une décennie, des sites Web créés par différents types d’organismes (associations, médias, universités, gouvernements) se proposent d’aider les électeurs à faire leur choix. Connus dans la littérature anglophone comme « Voting Advice Applications », les sites d'information et d'aide au vote (SIAV) comparent, sur des enjeux variés, les positions des électeurs avec celles des partis ou des candidats à une élection, et situent les électeurs dans le paysage politique de leur pays. Les SIAV entendent bien sûr recentrer le débat électoral sur le contenu des enjeux et inciter leurs utilisateurs à s’informer sur les programmes électoraux, mais ils sont également un moyen original et novateur de collecter des données en sciences sociales. Le succès de ces sites Web suggère qu’ils répondent à un besoin d’information lors des processus électoraux et offrent de nouvelles perspectives pour l’analyse de données empiriques. Mon projet doctoral vise à la fois à replacer l’émergence et le succès des SIAV dans le contexte que Pippa Norris qualifie de «campagne post-moderne », et à exploiter les données empiriques collectées via « La Boussole présidentielle », SIAV développé lors des élections présidentielles de 2012. Le grand nombre de réponses, environ 750 000, permet en effet d’étudier de manière approfondie les positions des électeurs sur les enjeux, et tout particulièrement la congruence entre leurs positions et celles de leurs candidats préférés. 

Retour en haut de page