Prise de parole en public

Séminaire animé par Jean CHAMI et Martial CRON

Ils ont suivi ce séminaire et nous en parlent...

Ce séminaire vise à aider les doctorants à construire une pratique professionnelle à partir de leur expérience d'enseignement à Sciences Po et à s'assurer d'une véritable posture d'orateur face à un public.

Il s'agira de repérer le passage de l'apprenant à l'enseignant, puis de l'enseignant au formateur, et enfin identifier et s'identifier à la fonction plus large d'un communicant.

Amélie Bescont, doctorante en Science politique Léa Toulemon, doctorante en Économie Victor Vanoosten, doctorant en Histoire
     
Amélie Bescont, doctorante
en Science politique
Léa Toulemon, doctorante
en Économie
Victor Vanoosten, doctorant
en Histoire 

Questions posées à Amalie, Léa et Victor : 

    • Pourquoi avoir choisi de suivre le séminaire "Prise de parole en public ?"
    • Comment avez-vous trouvé la méthode employée ?
    • Pour vous ce séminaire est-il utile pour un doctorant ?
    • Ce séminaire a-t-il répondu à vos attentes ?

Et ils nous parlent de leur sujet de thèse :

 

Amélie Bescont, doctorante en Science politique et en psychopathologie.
Thèse : "Qualifier la déviance au prisme du genre : pénalisation, psychiatrisation et marginalisation des comportements au détour de la postmodernité", sous la codirection de Frédéric Gros, Professeur à Sciences Po et Laurie Laufer, 
Psychanalyste, Professeur à l'Université Paris Diderot.

Léa Toulemon, doctorante en Économie. Thèse : "L'impact des conditions de travail sur la santé", sous la direction d'Étienne Wasmer, Professeur à Sciences Po.

Victor Vanoosten, doctorant en Histoire. 
Thèse : "Gilbert Delaine et la réinvention de l'institution artistique : histoire sociale du musée d'art contemporain de Dunkerque, 1974 - 2013" sous la direction de Laurence Bertrand-Dorléac, Professeur à Sciences Po.

Retour en haut de page