Mélodie Beaujeu

Les migrations ne sont plus une affaire d'État

Mélodie Beaujeu Ma thèse, qui s'intitule « Émergence et institutionnalisation des réseaux de militants transnationaux dans le domaine des migrations », s'intéresse à un phénomène encore peu exploré. Il est en effet communément reconnu que les migrations sont avant tout une « affaire des États ».

Contrairement à l'environnement ou la lutte contre la pauvreté, ce domaine d'action publique ne fait pas l'objet d'actions coordonnées sur le plan mondial, et ce, malgré l'investissement croissant des institutions internationales sur cette question depuis le début des années 2000.

Pourtant, plusieurs coalitions rassemblant des ONG et des mouvements sociaux issus de différents pays ont émergé autour de revendications communes et ont appelé à une approche « globale » des phénomènes migratoires.

Dans le contexte actuel de division avérée des États sur les réponses à donner aux défis migratoires, à commencer par l'Union européenne, quelles sont les dynamiques effectives de convergence de ces réseaux au sein des sociétés
civiles ?

Notre travail de recherche s'organise autour de trois niveaux :

  • nous nous intéressons d'abord aux conditions d'émergence de ces réseaux ;
  • nous étudions ensuite les formes d'internationalisation, différentes selon les types d'organisations (défense des droits de l'homme, syndicats, organisations de migrants) et les conflits entre ces organisations au sein d'une même coalition et entre coalitions ;
  • enfin, nous examinons les articulations complexes de ces réseaux entre grandes organisations et associations locales dans certains contextes.

Notre terrain est constitué d'un échantillon de coalitions transnationales, de certains lieux importants dans la formation et la vie de ces coalitions comme les forums internationaux sur les migrations, et enfin, d'études de cas pour comprendre les effets de ces pratiques transnationales sur les mouvements sociaux locaux.

Mélodie Beaujeu doctorante en science politique rattachée au CEE, poursuit sa thèse sur le thème "Emergence et institutionnalisation des réseaux transnationaux de militants sur les migrations" sous la direction de Virginie Guiraudon.

Retour en haut de page