Damien Larrouqué

Politiques publiques et recomposition de l’État : analyse comparée des programmes d’inclusion digitale en Amérique latine

Dans le cadre de mon mémoire de master, j’ai eu l’opportunité d’étudier, en Uruguay, la mise en place d’une politique éducative unique en son genre. Inspiré du concept One Laptop Per Child développé par un philanthrope américain, le Plan Ceibal visait à combler la "brèche digitale", en offrant à tous les élèves de l’école publique un ordinateur portable. Accompagné d’un accès gratuit et généralisé à internet, le Plan Ceibal a suscité l’intérêt de plusieurs gouvernements d’Amérique latine qui ont choisi d’en reproduire l’initiative dans leurs pays respectifs.

L’objet de ma thèse est d’analyser la mise en place de ces différents programmes d’inclusion digitale. L’intérêt est de comprendre comment se développent des politiques aux finalités similaires dans des contextes sociaux, politiques, économiques et surtout institutionnels distincts.

In fine, l’enjeu est d’ouvrir et de décortiquer la boite noire de l’État latino-américain. De fait, exigeantes sur les plans financier et logistique, ces politiques publiques innovent en termes de gestion politico-administrative : elles se caractérisent souvent par un contournement des ministères centraux, une valorisation des organismes paraétatiques et une implication grandissante de la société civile.

Damien Larrouqué a publié Le Plan Ceibal en Uruguay : un exemple de bonne gouvernance ?(L’Harmattan, 2012).

Retour en haut de page