PASCALE CORNUT SAINT-PIERRE

PASCALE CORNUT SAINT-PIERRE

Une 2ème fois primée pour sa thèse en droit…
  • Pascale Cornut Saint-Pierre, priméePascale Cornut Saint-Pierre, primée

Après avoir obtenu le Prix André Isoré en droit privé 2018, Prix solennel de la Chancellerie, en octobre dernier, Pascale recoit le Prix Jean Carbonnier de la recherche sur le droit et la justice (*) pour sa thèse « Les swaps ou l'innovation financière aux mains des juristes : contribution à l'étude socio-juridique de la financiarisation » soutenue en décembre 2017, et menée sous la direction de Professeur Benoît FRYDMAN, professeur affilié à l’École de droit, Sciences Po.

Nous lui adressons toutes nos félicitations.

D’origine québécoise, Pascale Cornut St-Pierre a étudié la philosophie à l’Université de Montréal (B.A. et M.A.) avant de compléter une formation intégrée en droit civil et common law à l’Université McGill (B.C.L./LL.B.). Elle a ensuite rejoint le programme doctoral de l’École de droit de Sciences Po, à Paris, et y a soutenu, en décembre 2017, une thèse préparée sous la direction du professeur Benoît Frydman. Elle a bénéficié, pour la réalisation de son doctorat, du soutien financier du Fonds de recherche du Québec – Société et Culture, du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et de l’Institut canadien d’études juridiques supérieures. Elle a enseigné la sociologie du droit au Collège universitaire de Sciences Po et le droit civil avancé des obligations à la Faculté de droit de l’Université McGill. Depuis 2016, elle est professeure adjointe à la Section de droit civil de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa, où elle enseigne le droit de l’entreprise, le droit financier et la sociologie du droit et poursuit ses recherches à la croisée du droit et de la sociologie économique. Une version remaniée de sa thèse sera publiée sous peu aux Presses de Sciences Po, sous le titre La fabrique juridique des swaps : quand le droit organise la financiarisation du monde.

__________________________

(*) Créé en 2005 à l’initiative de la Mission de recherche Droit et Justice, le Prix Jean Carbonnier de la recherche sur le droit et la justice récompense des travaux portant sur le droit et/ou la justice, quelle que soit la discipline des sciences humaines et sociales concernée. Rédigés en français, publiés ou non, ils doivent constituer pour leur auteur, français ou étranger, l’une de ses premières recherches ou l’un de ses premiers travaux.

[ Janvier 2019 ]

Retour en haut de page