LES VOEUX DU DOYEN, PIERRE FRANÇOIS

LES VOEUX DU DOYEN, PIERRE FRANÇOIS

Chers toutes, chers tous,

Je vous adresse mes vœux les plus chaleureux pour l’année à venir ! Qu’elle vous apporte succès et sérénité dans toutes vos entreprises, personnelles ou professionnelles !

Dans le flux de l’année académique, l’amorce de l’année civile intervient comme une virgule qui peut sembler à contretemps. Elle peut être l’occasion d’organiser une manière de point d’orgue, permettant de dresser une sorte de bilan et d’esquisser quelques lignes pour les mois à venir.

L’année 2018 a vu 110 masterantes et masterants être diplômé(e)s de l’École doctorale de Sciences Po, 45 doctorantes et doctorants soutenir leur thèse et 11 docteures et docteurs soutenir leur HDR (Habilitation à diriger des recherches).
S’il est encore trop tôt pour dresser un bilan chiffré de leur devenir professionnel, rappelons que celui des cohortes précédentes fut excellent : en 2018, plus de la moitié des masterantes, masterants diplômé(e)s de 2016 étaient entré(e)s dans la vie active, et parmi eux, les deux tiers avaient trouvé un emploi moins de trois mois après leur diplomation. Enfin, plus de la moitié étaient employés en contrat à durée indéterminée.

Nos docteures, docteurs arrivent, quant à elles/eux, sur le marché du travail riches d’une expérience de recherche exceptionnelle, qui leur a permis de publier dans les meilleures revues internationales et de voir leur thèse récompensée par les prix les plus prestigieux – citons par exemple les prix de la Chancellerie décernés à Pascale Cornut Saint-Pierre en droit, ou à Simon Perego en histoire, ou encore le Best dissertation award de l’American Sociological Association, décerné à Juliette Galonnier pour sa thèse préparée dans le cadre du double diplôme Sciences Po/Northwestern University.

L’année à venir sera pour nous l’occasion de prolonger l’effort de transformation de notre école pour maintenir la formation à la recherche proposée à Sciences Po aux tous premiers rangs européens et pour offrir à tous nos étudiants l’opportunité d’être exposé aux avancées de la recherche la plus innovante, à ses questions, à ses méthodes et à ses résultats. L’année à venir nous verra poursuivre nos efforts de transformation de notre offre d’enseignement, en la rendant plus accessible aux étudiantes, étudiants non francophones, en étoffant nos formations aux méthodes les plus avancées, en proposant aux étudiantes, étudiants des autres écoles de Sciences Po, des cours permettant de se former à la recherche et à ses démarches.

Nos liens avec nos partenaires internationaux seront reconduits et consolidés pour ceux qui nous accompagnent depuis plusieurs années – Columbia University ou Northwestern University aux Etats-Unis, le Max Planck Institut de Cologne, comme pour ceux de nos partenaires privilégiés comme l’Institut européen de Florence ou l’Université de Cambridge.
Grâce aux efforts de Sciences Po Carrières et à la mobilisation de Carlo Barone, professeur de sociologie à Sciences Po et chercheur à l’OSC, nous disposerons d’une visibilité inédite sur le devenir de nos docteures, docteurs qui nous permettra d’améliorer encore la qualité de leur insertion professionnelle. Autant de chantiers exaltants et décisifs que l’équipe de l’Ecole doctorale, pleinement mobilisée, s’attache à porter depuis de nombreux mois et mènera à terme avec une énergie sans faille !

Les efforts considérables mis en œuvre par Sciences Po pour devenir une université de recherche majeure en sciences sociales trouvent dans l’Ecole doctorale, son équipe, ses enseignantes et ses enseignants, ses étudiantes et étudiants un relais d’une qualité et d’un engagement exceptionnels : soyez en tous, ici, chaleureusement remerciés – et à tous, encore, mes vœux les plus sincères de réussite pour l’année qui s’ouvre !

Pierre FRANÇOIS

Tags :
Retour en haut de page