Cosmopolitisme et état-nation : sous quelles conditions sont-ils compatibles ?

Daniel Weinstock

Séminaire de l’École de droit

Le cosmopolitisme est-une théorie morale selon laquelle tous les êtres humains ont une valeur morale égale. L'état-nation privilégie les intérêts de ses propres membres. L'asymétrie entre états-nations fait de sorte que l'organisation politique de la société globale est contraire aux idéaux cosmopolitiques.

L'État-nation remplit cependant d'autres fonctions importantes. Selon certains, l'État -providence n'est envisageable qu'au niveau national. Par ailleurs, l'ancrage des identités humaines dépend de la participation citoyenne, selon d'autres théoriciens. Je reviendrai dans cette communication sur plusieurs textes que j'ai publiés dans les années 1990 et 2000 pour réfléchir à la question de savoir comment, sous quelles conditions, le cosmopolitisme peut être rendu compatible avec un système d'États-nations.

Daniel Weinstock est Professeur titulaire à la Faculté de droit de l'Université McGill. Entre 1993 et 2012, il a été professeur au Département de philosophie de l'Université de Montréal. Il y a détenu une Chaire de recherche du Canada entre 2000 et 2012. Il y a également été le Directeur du Centre de recherche en éthique de l'Université de Montréal. À McGill, il a été le Directeur de l'Institut des politiques sociales et de santé entre 2013 et 2018. Ses travaux ont été publiés dans de nombreuses revues scientifiques, dont The Journal of Political Philosophy, Bioethics, Political Theory, Ethics and International Affairs, The Monist, Archives de Philosophie, Public Health Ethics, The Journal of Applied Philosophy.

Event details
Date: 
Jeudi, 15 Novembre, 2018 - 12:45 - 14:15
Lieu: 
Sciences Po - 13 rue de l’Université - 75007 Paris - 4ème étage, salle 410T
Retour en haut de page