Faire carrière au rythme des procès ? Structuration et restructuration du marché du travail des juristes pénaux internationaux à La Haye

Faire carrière au rythme des procès ? Structuration et restructuration du marché du travail des juristes pénaux internationaux à La Haye

Soutenance de thèse de Amélie Marissal - 13 décembre 2022
  • ShutterstockShutterstock

Le 13 décembre 2022, Amélie Marissal soutient une thèse de sociologie intitulée :
Faire carrière au rythme des procès ? Structuration et restructuration du marché du travail des juristes pénaux internationaux à La Haye.

La thèse est dirigée par Claire LEMERCIER (Directrice de recherche).

Jury :

Gilles BASTIN, Sara DEZALAY, Léonie HENAUT, Claire LEMERCIER (Directrice de recherche), Sophie POCHIC, Laurent WILLEMEZ

Résumé de la thèse

En articulant une analyse qualitative et quantitative de différentes sources (entretiens, sources écrites, base de données de carrières), cette thèse prend pour objet le développement d’un marché du travail de juristes intervenant au sein des tribunaux pénaux internationaux à La Haye. Il s'agit tant de la Cour pénale internationale, premier de ces tribunaux ayant vocation à exercer de manière permanente, que de nombreux autres tribunaux tels que le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, qui, depuis les années 1990, exercent de manière plus temporaire. Dans ces organisations judiciaires, les relations d’emploi se nouent au gré des affaires, des fluctuations de leur nombre, de leur rythme et de leur durée.

Dans un tel contexte, ce sont les phénomènes de régulation et de stabilisation des marchés du travail et des carrières de professionnels à la fois emblématiques de la mondialisation et relevant d'une fonction publique qui sont étudiés. Les analyses mettent au jour le développement d’un mode de régulation bureaucratique de relations d’emploi pourtant largement envisagées par les parties prenantes comme temporaires, à l’interface de bureaucraties internationales localisées, de marchés du travail juridiques nationaux et de processus biographiques individuels.

La thèse démêle les effets multiples d’une telle organisation du marché sur la stabilisation des parcours professionnels des juristes et l’activité des tribunaux. Ces effets se manifestent dans la manière dont ces juristes envisagent la longévité de leur carrière et dans leurs stratégies de délimitation et de franchissement de frontières géographiques et professionnelles au cours de la carrière.

Retour en haut de page