Emilien Fargues


Diplômé de science politique/théorie politique de Sciences Po Paris, Émilien Fargues prépare actuellement une thèse de théorie politique au CEVIPOF, sous la co-direction de Janie Pélabay et de Réjane Sénac. Il est également attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) en science politique au sein du Centre d’Études et de Recherches Administratives, Politiques et Sociales (CERAPS) de l’Université Lille 2.

Durant son parcours doctoral, Émilien a effectué plusieurs séjours de recherche au sein de la London School of Economics et de l’Université d’Oxford dans le cadre du programme « OxPo », à l’Université du Queensland ainsi qu’au Centre interdisciplinaire de recherche sur la citoyenneté et les minorités (CIRCEM) de l’Université d’Ottawa, où il collabore avec Elke Winter et Delphine Nakache.

Sa recherche porte sur les procédures d’acquisition et de retrait de la nationalité en France et au Royaume-Uni. Basée sur une enquête de terrain comparative menée auprès du personnel administratif au niveau local et national ainsi que des acteurs judiciaires, elle interroge les justifications au fondement des décisions dans ces procédures et les visions de la communauté nationale qu’elles révèlent.

Sujet de thèse

Refoulé.e.s de la naturalisation. Enjeux de justification publique des frontières de la collectivité nationale en France et au Royaume-Uni

Direction : Réjane Sénac.

emilien.fargues@sciencespo.fr

Thèmes de recherche

Approches « ancrées » en théorie politique, Sociologie des politiques d’immigration et d’intégration, Ethnographie de l’action publique, Perspectives comparatives