Sylvie Ollitrault
Directrice de recherche, CNRS
Tél.:06 89 89 22 55 - sylvie.ollitrault.1@sciencespo-rennes.fr

Directrice de recherche au CNRS, politiste, mes champs de recherche sont le militantisme écologiste, le rôle des ONG et les questions de rapport à la violence/non violence. Après l'obtention de mon doctorat en science politique, j'ai passé 4 années en post doctorat à Oxford (MF0-snior associate member St Antony's college) puis à Kent University (centre sur les mouvements sociaux dirigé par Chris Rootes). Au CNRS, mes travaux se sont centrés sur les questions de militantisme écologistes, les formes de contestations contemporaines et évidemment celle des circulations internationales.
Peu à peu la question des rapports aux espaces m'a intéressé sous l'angle de la défense des territoires, de l'environnement. J'ai développé des travaux sur la question des radicalités militantes, des formes de répertoires contemporains (usage de l'expertise, de la désobéissance civile).
Les questions de radicalisation et de la mise en place des formes de gestion de cette radicalisation me conduisent actuellement à mener des recherches avec Jacques Sémelin et Benjamin Ducol.

En savoir plus
Télécharger les cv
Recherches en cours

- Violence/non violence
- Militantisme environnemental et écologiste
- ONG internationales
- Engagement et  rapport aux radicalités et radicalisation (voir l'entretien)

  • Enseignements

    • Master recherche Etudes politiques à la Faculté de droit et de science politique « Environnement, développement durable » (12 heures)
    • Master recherche Action et espaces publics en Europe à l’IEP de Rennes, module « Les mobilisations transnationales». (20 heures)
    • Master Politique Européenne, « environnement et développement durable », à la Faculté de droit et de Science politique (12 heures)
    • 4ème année Ecole de chimie (ingénieurs) : CM Environnement et développement durable (9 heures)
    • Séminaire« Environmental politics » Sciences Po Rennes, avec Graeme Hayes (Aston University) (20heures) (2012-2014) Enseignement en anglais.
    • Master des Amériques, Rennes 2, Sciences Po, « Mobilisations dans les amériques » (24heures) (12heures depuis 2017)
    • Master Ingénierie des Risques EHESP, sociologie des Risques (9 heures)
    • Encadrement de mémoires de Master 1 et 2 (Science Po Rennes, et Faculté de Droit et de Science Politique Rennes 1)
    • Participation aux jurys de mémoires de 4ème année de Sciences Po Rennes.
    • Interventions au Collège coopératif de Rennes : engagements, mouvement sociaux : encadrement d’étudiants en formation continue en ingénierie sociale.
    • 2018 : réponse à un appel à projet européen Jean Monnet (Union européenne) : construction d’une maquette de formation doctorale Politique européenne.(volet environnement)

  • Web

    Page personnelle

  • Langues

    - Français (langue maternelle)
    - Anglais (courant)
    - Espagnol (intermédiaire)

Publications principales

OLLITRAULT S. (2012), “The Green movement in France: history, ideology and action repertoires” in Timothy Doyle and SherilynMacGregor (edited by) Global Perspectives on Environmentalism, Los Angeles

OLLITRAULT (S.), Calvez (M.), Van Tilbeurgh (V.) (2015) Les plaintes en santé environnementale et l’expertise épidémiologique, Sciences sociales et santé, décembre 2015, vol 33, n°4, p. 5-29

OLLITRAULT (S.), JOUZEL (J-N), (2015) Contre Expertise, in Henry (E.), Gilbert (C.), Jouzel (J-N), Marichalar (P.) Dictionnaire critique de l’expertise, Presses de Sciences Po, p. 86-91.

OLLITRAULT S. (2016), Engagement et trajectoires sociospatiales à l’heure de la mondialisation : les bénévoles de Greenpeace et les agriculteurs biologiques, in Goirand C., Garibay D., Combes H., Les lieux de la colère, Karthala, Questions Transnationales.

OLLITRAULT. S., HAYES Graeme, SOMMIER Isabelle, (2018 under press) Breaking the Laws, Amsterdam University Press, 2019

OLLITRAULT S., Militer pour la planète : sociologie des écologistes, Res Publica, Rennes, PUR, 2008, 224 p. Avec Graeme Hayes, La désobéissance civile, Les Presses de SciencesPo., collection «contester », 2012, 172 p.

En savoir plus
Bibliographie complète