claire nicolas

Claire Nicolas est Visiting Research Scholar à King’s College London dans le cadre d’une bourse postdoctorale du Fond national suisse de la recherche scientifique (FNS) et docteure associée au Centre d’études internationales (CERI) de Sciences Po Paris. Elle a obtenu son doctorat en décembre 2019 en cotutelle entre Sciences Po Paris et l’Université de Lausanne.

A la croisée de l’histoire sociale et politique de l’Afrique, des études genre et des sciences du sport, elle s’intéresse à l’invention d’une modernité citoyenne genrée en Afrique de l’Ouest, en décryptant l’articulation entre pratiques sportives, genre et citoyenneté.

Elle a enseigné l’histoire des relations internationales et l’histoire du sport à l’université de Lausanne.

Recherches en cours

Je suis actuellement en train de travailler sur un projet d'ouvrage issu de ma thèse de doctorat. Par ailleurs, je travaille sur un nouveau projet dans le cadre duquel j'interroge l’émergence de figures d’ambassadeurs informels sportifs ghanéens au vingtième siècle. L’analyse porte sur les trajectoires d’athlètes quittant le Ghana pour des universités britanniques, à partir des années 1930.

Publications principales

Claire Nicolas, 2020, « Upstanding Youngsters: Ivorian Scouting and the Manufacture of a Subordinate Citizenship (1937–1979) », Frontiers in Sports and Active Living, vol. 2, article 568013, p. 1-14.

Georgia Cervin et Claire Nicolas (dir.), 2019, Histories of Women’s Work in Global Sport. A Man’s World?, Londres : Palgrave MacMillan, coll. Palgrave Studies in Sports and Politics.

Claire Nicolas, 2019, « De l’histoire comparée à la démarche multi-située : sur les traces des cadres sportifs africains », Espaces et Sociétés, vol. 3, n° 178, p. 55-72.

Claire Nicolas, 2017, « Des corps connectés : les Ghana Young Pioneers, tête de proue de la mondialisation du nkrumahisme (1960-1966) », Politique africaine, vol. 3, n°147, p. 87-107.

 

Retour en haut de page