Cycle Terre

Les travaux de grande ampleur sont confrontés à la problématique des déblais : ils représentent environ 90% des déchets du bâtiment et des travaux publics. Cycle Terre se propose de valoriser les terres excavées non polluées pour la construction en terre crue de nouveaux quartiers du Grand Paris.

Ce qui est aujourd’hui considéré comme un rebut inutilisable et encombrant peut en réalité devenir une ressource considérable. Dans les années à venir, il est envisageable de construire des millions de mètres carrés en réemployant ces terres de chantier plutôt que de les stocker.

Cette initiative de la Ville de Sevran et de Grand Paris Aménagement est soutenue par l’Union Européenne dans le cadre du programme FEDER-Urban Innovation Action (2018-2021).

Des chercheurs du CERI-Sciences Po sont partenaires de ce projet (Eric Verdeil et Agnès Bastin). Leur recherche propose une analyse réflexive de la gouvernance du projet de création de filière expérimentale d’utilisation des terres excavées pour la construction et l’aménagement. L’objectif est de comprendre comment ce dispositif de cadrage structure l’action publique, de la mobilisation des acteurs à la mise en œuvre. L’étude vise à comprendre l’évolution du projet à travers une analyse des mécanismes de régulation interne et des interactions avec l’environnement local, régional, national et européen tout au long des étapes de déploiement du projet. Cette analyse permettra d’identifier les facteurs de cette évolution, du lancement à la mise en œuvre du projet, en examinant les relations entre collectivités (Etat/région/métropole/municipalité), entre collectivité (notamment la municipalité), aménageurs (Société du Grand Paris, Grand Paris Aménagement, ZAC…) et acteurs privés de la construction urbaine, ainsi que les associations d’habitants. Cela permettra d’identifier des blocages éventuels et leurs modes de résolution.