Un simple au revoir...

Auteur(s): 

Alain Dieckhoff, directeur de recherche au CNRS & directeur du CERI

Philippe Portier, directeur d’études à l’EPHE, GSRL

Date de publication: 
October 2019

Chères Lectrices, Chers Lecteurs,

En octobre 2016 naissait l’Observatoire international du religieux, fruit de la collaboration scientifique entre le Centre d’études internationales (Ceri) de Sciences Po et du Groupe Société Religions et Laïcité de l’Ecole pratique des hautes études, et soutenu financièrement par le ministère des Armées.

Trois ans plus tard, ce sont les travaux des chercheur.e.s publiés dans nos 33 bulletins,15 notes d’analyses et 3 colloques internationaux qui sont venus enrichir la pensée du religieux en langue française (avec quelques rares incursions du côté de l’anglais). Nous avons toujours eu à cœur, dans ces productions, de montrer la complexité de ce qu’on qualifie communément de « religieux ». A cet égard, quatre axes ont structuré la démarche méthodologique et épistémologique de nos travaux, qui sont applicables dans l’appréhension de nombreux faits de sciences sociales : déconstruire l’approche essentialiste d’une religion donnée en en montrant à voir ses incarnations variables en fonction du cadre culturel où elle s’enracine ; montrer les correspondances, les fluidités et les transferts entre les différentes formes du religieux ; mettre à nu les tendances longues à l’œuvre dans les faits sociaux abordés, à rebours de l’immédiateté de l’information ; et enfin dévoiler les usages, parfois les instrumentalisations, politiques et sociales qui sont faits du religieux – notant que ce sont ces dynamiques sous-jacentes qui sont sources de conflits, bien avant le dogme religieux per se, et même si les antagonismes sont « habillés » de religieux.

Pour clore notre dernier opus, le 33e, nous vous proposons un résumé des contributions présentées lors de notre 3e colloque international intitulé « Croisades et inquisitions à l’ère du numérique », et consacré aux « menaces religieuses » sur Internet. L’intégralité de ces interventions est à retrouver sur le site du Ceri. Pour vous donner envie d’aller télécharger ces podcasts1, nous vous rassemblons, ci-après, les élément-clés de ces présentations.

Puis l’Eclairage(S) nous emmène une dernière fois en Chine. Marc Julienne analyse les politiques anti-terroristes en place au Xinjiang ou quand la religion « autre » est codifiée comme une menace de part son existence même. Enfin, la dernière Ressource(S) des Bulletins est proposée par l’un des deux directeurs scientifiques de cet Observatoire. Alain Dieckhoff revient en effet sur l’enjeu politique que représente la conscription des jeunes ultra-orthodoxes en Israël.

Nous espérons que ce dernier opus vous apportera autant de plaisir et de connaissances que nos 32 précédents numéros. Sur cet au revoir, nous vous souhaitons enfin une très belle année 2020.

A toutes et à tous une très bonne lecture !