Gouverner le capitalisme, Journée d’études doctorales

Appel à communications
  • Olivier Le Moal_shutterstock-Workshops, conferences, meetings, papers, abstractsOlivier Le Moal_shutterstock-Workshops, conferences, meetings, papers, abstracts

Les doctorantes et les doctorants du Centre d’études européennes et de politique comparée de Sciences Po organisent le 16 décembre 2020 leur deuxième journée d’études doctorales, sur le thème « Gouverner le capitalisme (PDF, 97Ko) ». La journée d’études prendra la forme d’une série de trois tables rondes, chacune axée autour d’une thématique spécifique et modérée par un(e) chercheur(e) et un(e) doctorant(e) du Centre.

Chaque table ronde, d’une durée de deux heures, commencera par trois communications de 20 minutes chacune, suivies de leur discussion par les modérateurs, et se conclura par une séance de questions-réponses avec l’auditoire. Le but est ainsi de montrer de quelle manière les doctorant(e)s en sciences sociales peuvent enrichir un débat académique, tout en étant compréhensible par le plus grand public possible.

Seuls les doctorants et les doctorantes peuvent proposer une communication pour une ou plusieurs tables rondes*. Le format des propositions de communication est de 1000 mots et celles-ci sont à envoyer avant le 30 septembre, accompagnées d’un paragraphe de présentation du ou de la candidate indiquant notamment ses thèmes de recherche et son unité de rattachement. Les communications de la journée d’études seront sélectionnées d’ici le 31 octobre.

Les propositions de communication peuvent être au choix en français ou en anglais. Si la proposition est en français (respectivement en anglais), le ou la candidate doit signaler s’il est mesure d’effectuer sa présentation et la discussion consécutive en anglais (respectivement en français). La langue de chaque table ronde sera décidée en fonction des préférences des candidats.

Les candidates et candidats sont incité(e)s, dans la mesure du possible, à présenter des travaux comparatifs sur des cas européens. Cependant, aucune restriction de discipline, de zone géographique ou d’approche ne s’applique du moment que les propositions de communication s’inscrivent dans la problématique des tables rondes.

Les propositions de communication sont à envoyer à doctorants.ceesp@gmail.com

Thème de la journée : Gouverner le capitalisme

Cette journée d’études doctorales s’inscrit dans le cadre de l’axe « Les transformations du capitalisme » du Centre d’Etudes Européennes, qui part du constat que le capitalisme est entré dans une nouvelle phase : tertiarisation et internationalisation des économies, recomposition du rôle de l’État, déréglementations et privatisations, présence accrue des acteurs financiers, concentration des entreprises, intensification de la concurrence, développement des progrès techniques, importance croissante de l’information et de la connaissance comme facteurs de production, bouleversements liés au développement de l’économie digitale, séparation accrue entre travail et propriété du capital, entre travail d'exécution et de conception. La question posée durant cette journée d’études est donc celle des implications politiques de ces grandes transformations, à travers la problématique des modes de gouvernance et de régulation de l’économie politique contemporaine.

Table ronde n°1 : « Changer d’économie politique : gouverner les transitions écologiques »

Les défis posés par le changement climatique rendent nécessaire la transition vers un autre modèle de société appelant à l’avènement de structures économiques plus respectueuses de l’environnement et conformes aux objectifs de développement durable. Quel rôle l’Etat et les différentes institutions inter et supranationales pourront-elles jouer dans l’accompagnement vers ce nouveau modèle économique ? De quels pouvoirs de contrainte disposent-elles aujourd’hui ? Sont-elles réduites aux mesures incitatives, et avec quelle efficacité ? Par-dessus tout, sont-elles véritablement déterminées à gouverner les transitions écologiques ?

Discussion modérée par Richard Balme, Professeur des universités à l’Ecole d’Affaires Internationales de Sciences Po, membre du CEE, coordinateur de l’Atelier Interdisciplinaire de Recherches sur l’Environnement (AIRE) et Weiting Chao, doctorante au CEE

Table ronde n°2 : « Régulations, secteurs et politique de l’économie réelle »

Qu’il s’agisse du numérique, de la santé ou de l’énergie, nombreux sont les secteurs où des questions éthiques, sociales et géopolitiques se mêlent aux affaires. Autant d’enjeux de régulations pour une action publique qui peine à s’adapter aux transformations à grande vitesse du capitalisme. A quel niveau se joue désormais le contrôle de l’économie réelle, et avec quels instruments ? Les acteurs politiques peuvent-ils prétendre gouverner des secteurs dans lesquels ils possèdent parfois eux-mêmes des intérêts ? Comment réguler des acteurs économiques qui semblent parfois plus puissants que les Etats eux-mêmes ?

Discussion modérée par Cyril Benoît, chargé de recherche CNRS au CEE et membre du projet ANR « Marché du Risque Santé (MaRiSa) », et Zoé Evrard, doctorante au CEE et au MaxPo

Table ronde n°3 : « Défis de la gouvernance du système financier »

La crise financière de 2008 a mis au jour les enjeux politiques et sociaux que soulèvent la financiarisation de l’économie et le manque de régulation des marchés financiers. Est-il encore possible, pour les pouvoirs publics, de garder le contrôle d’un système d’intérêts privés pour le mettre au service du plus grand nombre ? Quelles mesures ont été mises en place pour éviter un nouvel effondrement qui se répercuterait sur les autres secteurs de l’économie et sur les citoyens en général ? Comment faire du secteur assurantiel un garant contre les risques des crises écologiques et sanitaires qui affecteront tous les pays ?

Discussion modérée par Cornelia Woll, Professeure à Sciences Po, co-directrice du MaxPo, membre du CEE et du LIEPP, et Mattia Lupi, doctorant au CEE et au MaxPo

* Aucune prise en charge financière ne pourra être proposée par les organisateurs de la journée d’études. Si la situation sanitaire le permet, la journée d’études se déroulera à Sciences Po, Paris, le cas échéant par Zoom.

Tags :