Charte des doctorants

Le Centre d’études européennes et de politique comparée accorde une place importante dans son dispositif de recherche aux doctorants qui lui sont rattachés. La meilleure intégration possible des doctorants au sein du Centre, tant leur accueil que leur encadrement, est cruciale pour les activités du CEE, sa cohésion et son rayonnement.

Le CEE structure cette ambition par la mise en place d’une Charte doctorale qui précise à la fois les engagements du CEE vis-à-vis de l’accueil de ses doctorants et les engagements des doctorants à participer à la vie du Centre. Cette Charte, propre au Centre, ne se substitue pas aux directeurs ou directrices de thèse ni à la Charte propre à l’Ecole doctorale.

1. Engagements du Centre d’études européennes

Les doctorants, comme l’ensemble des membres du Centre, participent à la vie scientifique du Centre :

- ils sont associés aux activités du CEE et sont conviés à toutes ses manifestations;

- ils bénéficient de la diffusion de l’information mutualisée dans le cadre du CEE ;

- ils sont associés à des projets de recherche collectifs, dans la mesure où cela est pertinent, dans une double perspective d’implication dans la vie du Centre et de professionnalisation.

Le Centre d’études européennes et de politique comparée met à leur disposition, dans la mesure du possible et pour 4 ans plus une à deux années, sur dérogation accordée par le comité de suivi, un accès à un poste de travail dans ses locaux ainsi qu’à ses moyens logistiques (photocopies, imprimantes, cartes de visite, papier à en-tête, oblitération etc.). Il appuie autant que possible leurs démarches relatives à la réalisation et/ou à la valorisation de leur travail.

En outre, le Centre d’études européennes et de politique comparée associe les doctorants à ses activités et leur offre la possibilité d’acquérir l’ensemble des compétences qui permettront leur meilleure intégration professionnelle au sein ou hors du monde académique : formations, enseignement et/ou tutorat, participation à des conférences, valorisation des recherches, pages personnelles de présentation sur le site du Centre mais aussi organisation de conférences, journées d’étude ou séminaires.

 

2. Engagements des doctorants

Les doctorants s’engagent à tout mettre en œuvre pour faire aboutir leur thèse dans les délais prescrits.

Dès lors que leur thèse s’insère dans un projet de recherche particulier (programme, contrat, convention, etc.), il est attendu des doctorants concernés qu’ils participent aux événements scientifiques qui y sont rattachés ainsi qu’à la réalisation des productions scientifiques liées. D’une façon générale, il est attendu des doctorants qu’ils participent et/ou assistent aux manifestations scientifiques qui possèdent un intérêt pour leur travail ainsi qu’aux séminaires transversaux du CEE.

Par ailleurs, ils s’engagent à présenter leur recherche dans le cadre des activités du laboratoire.

 

3. Responsables doctoraux

Deux membres permanents, au moins, de l’équipe de recherche du CEE sont chargés de coordonner l’encadrement doctoral et de veiller à l’application de la Charte. Ils sont les interlocuteurs privilégiés des doctorants au sein du Centre.

Les responsables doctoraux sont désignés par le Conseil d’unité du CEE pour une période de deux ans, renouvelable.

 

4. Séminaires

Un doctorant, au moins, est systématiquement associé à l’organisation des séminaires réguliers du CEE.

Les doctorants sont également invités à prendre en charge l’organisation d’une journée d’études avec appel à contributions. Ils en définissent le programme en liaison avec les responsables doctoraux. Ils décident tant du contenu que du format (ouvert ou fermé). Dans la mesure du possible ce séminaire bénéficie de ressources permettant par exemple le cas échéant d’accueillir des invités collectivement choisis par les doctorants.

Ils sont par ailleurs invités à proposer des interventions sur leurs travaux (à l’occasion notamment des journées internes du CEE).

 

5. Financements du Centre d’études européennes et de politique comparée destinés aux doctorants

Le CEE consacre une partie de son budget à des financements spécifiquement réservés aux doctorants. Ces crédits sont subsidiaires à ceux de l’École doctorale, qui doivent avoir été sollicités avant de faire une demande auprès du CEE. Les critères d’attribution des financements sont fixés chaque année par le comité de suivi des doctorants et communiqués en amont de l’appel à demandes de financement.

 

6. Représentation des doctorants

Les doctorants élisent à bulletin secret les personnes (titulaire et suppléant) qu'ils souhaitent proposer à la directrice du CEE pour les représenter au conseil d'unité.

 

7. Comité de suivi des doctorants

Un comité de suivi des doctorants est constitué au CEE. Il a pour mission : 1. de suivre l’avancement des thèses qui y sont menées ; 2. de donner un avis sur le rattachement au CEE des doctorants en début de 1ère année puis de donner un avis sur la poursuite de la thèse ensuite ; 3. d’arbitrer les demandes de financements des doctorants ; 4. d’accompagner les doctorants dans leurs besoins de formations.

Le Comité de suivi des doctorants est constitué :

- des responsables doctoraux du Centre ;

- de la directrice du Centre ;

- du ou des chercheurs du CEE exerçant des responsabilités au sein de l’École doctorale ;

- et du/de la représentant des doctorants.

Sur cette base, la composition nominative du Comité de suivi des doctorants est arrêtée par le Conseil d’unité du CEE pour une période de deux ans.

Le Comité de suivi des doctorants reçoit et étudie les rapports rédigés par les doctorants en veillant à ne pas multiplier les types de documents demandés. Il intervient selon un calendrier établi chaque année, défini en adéquation avec le calendrier de l’École doctorale.

 

8. Groupe d’accompagnement personnalisé des doctorants

Chaque année, un groupe d’accompagnement de thèse se réunit. Ce dispositif constitue un élément essentiel de l’accompagnement du parcours doctoral au CEE. Il est dit « personnalisé » car sa composition est liée aux thèmes de recherche spécifiques de chacun des doctorants. Il comprend, outre le directeur ou la directrice de thèse, au moins un des responsables doctoraux et un à trois autres membres (dont un extérieur au Centre dans la mesure du possible). Cette réunion annuelle s’ouvre par une présentation du doctorant suivie d’une discussion. En amont, le.la doctorant aura transmis à son groupe d’accompagnement le rapport envoyé au comité de suivi et tout autre document jugé utile (CV, état d’avancement de la thèse, chapitre ou projet de thèse actualisé).

Ce groupe d’accompagnement examine de façon approfondie le projet du.de la doctorant ainsi que son avancement. Le groupe doit mettre l’accent non seulement sur l’avancement des travaux du.de la doctorant, mais également sur son insertion dans le milieu académique et/ou non académique, et lui apporter son soutien sur ces points : enseignement, participation à des conférences, publications, etc.

Ce groupe se réunit également en formation restreinte, sans le.la directeur.trice de thèse en «comité de suivi individuel » qui donnera lieu à un avis écrit sur l’avancée de la thèse qui sera remis au directeur.à la directrice de thèse, à l’Ecole doctorale et au.à la doctorant.

 

9. Mutualisation des informations

La liste des doctorant s est mise à disposition du/de la représentant des doctorants afin de favoriser la circulation et la mutualisation des informations. Par ailleurs, le secrétariat général du centre et les responsables accompagnent les doctorants dans leurs échanges avec les différents interlocuteurs de l’institution (département disciplinaire, Ecole doctorale…).

 

10. Accompagnement de l’insertion professionnelle des doctorants

Le CEE s’efforce de favoriser l’insertion professionnelle académique et non académique des doctorants par les moyens à sa disposition.

Chaque année au moment des périodes de recrutement (ATER, de Maître de conférences et de candidature au CNRS), le CEE organise des auditions blanches pour ses doctorants ou jeunes docteurs qui en font la demande. Des comités de relecture des dossiers de candidatures sont également mis en place pour les doctorants qui le souhaitent.

Le CEE accompagne autant que possible les doctorants après leur soutenance, par exemple en appuyant leurs efforts de publication ou en portant toutes les informations disponibles à leur connaissance. Une page est consacrée sur le site internet du Centre à la présentation des thèses soutenues, incluant notamment les coordonnées des nouveaux docteurs. Les jeunes docteurs du CEE ont par ailleurs la possibilité de solliciter le statut de chercheur associé à l’issue de leur doctorat.