Campagne de soutien CNRS 2021 sections 36 et 40 (sociologie et science politique)

  • CNRSCNRS

Les candidates et candidats au concours CNRS 2021 qui souhaitent solliciter le soutien du Centre d'études européennes et de politique comparée de Sciences Po (UMR8239), sections 36 et 40,  sont invités à adresser au plus tard le mardi 24 novembre 2020 les pièces suivantes, à l’attention de Florence Haegel, Directrice du CEE, par courriel uniquement à Linda Amrani, Secrétaire générale du CEE (linda.amrani@sciencespo.fr) :

  • le projet de recherche présenté au CNRS (dans une version provisoire selon l’avancement de sa rédaction)
  • un CV
  • le rapport de soutenance de thèse
  • une lettre de motivation expliquant le choix du CEE

Chaque dossier sera transmis aux membres du Conseil d'unité et examiné début décembre. En fonction des avis exprimés, les candidates et candidats soutenus par le laboratoire recevront une lettre de confirmation de ce soutien dans le courant du mois de décembre. Leur seront proposés des conseils pour améliorer leur projet avant dépôt puis des « auditions blanches » seront organisées en temps voulu afin de soutenir et d'accompagner la préparation des candidates et candidats pré-sélectionnés par le CNRS.
Il est également recommandé aux candidates et candidats de se reporter aux « guides du candidat » diffusés par les sections concernées.

Dirigé par Florence Haegel depuis septembre 2016, le Centre d’études européennes et de politique comparée de Sciences Po (UMR 8239) est une unité de recherche pluridisciplinaire qui se consacre à l’analyse comparative du politique en privilégiant la production de connaissances sur l’Europe. Il met en œuvre des approches comparatives intra-européennes et des recherches comparant l’Europe et d’autres parties du monde. Il investit dans les méthodes de recherche en sciences sociales tant qualitatives que quantitatives.
Les domaines de recherche privilégiés se regroupent autour de quatre grands axes de recherche qui s’emboitent les uns aux autres :

  • les transformations du capitalisme ;
  • les villes, frontières et (im)mobilités ;
  • l’Etat comme producteur des politiques publiques ;
  • la mise sous tension de la démocratie représentative.

Le CEE rassemble aujourd’hui 30 chercheures et chercheurs confirmés (FNSP, CNRS, PU), une cinquantaine de doctorantes et doctorants et jeunes docteures et docteurs et plus d’une trentaine de chercheures et chercheurs associés, français et étrangers.

La politique scientifique du Centre vise à une large ouverture internationale par la diffusion des travaux scientifiques en langues étrangères, une dynamique européenne de recrutement, un investissement au sein des réseaux scientifiques plurinationaux et le développement à la fois de coopération avec des institutions de recherche à l’étranger et d’une stratégie d’accueil de chercheures et chercheurs invités.

La recherche ne se concevant pas sans la transmission, l’enseignement, la formation et l’accueil des jeunes chercheures et chercheurs sont au cœur des missions du CEE et les chercheures et chercheurs du Centre sont très largement impliqués dans les programmes d’enseignement de Sciences Po à tous les niveaux. Ils sont affiliés à quatre départements (science politique, sociologie, droit et histoire) ainsi qu’à l’École des affaires internationales (PSIA), à l’École urbaine, à l’École d’affaires publiques et bien sûr à l’Ecole de la recherche.

Pour plus d'informations sur les activités de recherche du laboratoire: http://www.sciencespo.fr/centre-etudes-europeennes/fr

Tags :