Procédure d'admission en master : ce qui va changer

Procédure d'admission en master : ce qui va changer

  • Entrée de Sciences Po ©Martin ArgyrogloEntrée de Sciences Po ©Martin Argyroglo

Maintenir la qualité des étudiants recrutés au sein de nos sept écoles professionnelles, renforcer la diversité des candidats tout en s’adaptant à l’évolution de leurs parcours, telle est la réflexion qui a conduit Sciences Po à revoir les modalités d’admission en master. Cette réforme, adoptée le 20 juin dernier, concerne les candidats ayant suivi un cursus universitaire français.

Si les conditions pour intégrer l’une des sept écoles de Sciences Po restent inchangées (Il faut toujours être titulaire d’une licence ou avoir validé un cursus d’études supérieures de 180 crédits), les candidats n’auront plus à passer d’épreuve écrite. La phase d’admissibilité repose désormais sur le dossier de candidature évalué par deux examinateurs qui apprécient le niveau académique du candidat, la richesse du parcours et l’adéquation entre le projet professionnel et la formation visée. Une fois déclarés admissibles, le jury décide d’inviter les candidats en entretien.

Pour les candidats ayant suivi leur cursus dans un établissement d'enseignement supérieur étranger, les modalités de la procédure internationales restent inchangées.

En savoir plus

Retour en haut de page