5 conseils avant les écrits

Samedi 22 et dimanche 23 février prochains, vous serez des milliers de candidats à plancher sur les épreuves écrites pour l’entrée en 1ère année à Sciences Po. C’est le moment d’avoir confiance en soi : voici quelques rappels utiles pour arriver sereins. 

Et n’oubliez pas de revoir notre Facebook live consacré aux derniers conseils avant les écrits :

1/ Il s’agit d’un examen, pas d’un concours ! Et ça change tout.

On l’oublie trop souvent, mais les épreuves écrites pour entrer à Sciences Po en 1ère année portent le doux nom de “procédure par examen”. Dans un concours, le nombre X d’admis est défini à l’avance : on sélectionne les X meilleurs, quels que soient leurs résultats. Dans un examen, comme celui que vous allez passer, il n’y a pas de nombre d’admis prédéfini, mais un niveau à atteindre. Inutile de stresser le jour J en imaginant que vos voisins de salle ont l’air infiniment plus préparés/sérieux/intelligents : votre principal défi, c’est de vous dépasser vous-même !

2/ Il n’y a pas de profil type. Chaque profil a sa chance.

Il n’existe pas de “candidat type” pour nous. Sciences Po est ouvert à tous les profils. La preuve, en 2019, nous avons admis en première année 1960 élèves qui venaient de près de 1600 lycées différents en France et 1000 lycées à travers le monde. Vous avez vos chances quel que soit votre lycée d’origine et quelle que soit votre série de Baccalauréat. Les résultats en attestent : les chances de réussite des candidats de S, ES et L sont comparables. Consultez le bilan des admissions 2019 pour avoir tous les détails.

3/ Il n’y a pas que vos notes à l’écrit qui comptent (mais ça compte)

Bien sûr, les épreuves des 22 et 23 février prochains sont très importantes. Mais vos notes à l’écrit ne sont pas la seule indication que les évaluateurs vont prendre en considération pour décider ou non si vous êtes admissible. Le dossier que vous avez patiemment constitué, la lettre de motivation que vous avez soigneusement rédigée, tout cela compte. C'est même la combinaison de la note de votre dossier et de la note des épreuves écrites (A, B, ou C) qui va déterminer si vous êtes ou non admissible. Les candidats qui obtiennent A/A (note dossier/note épreuves), A/B ou B/A seront admissibles. Bref, c’est déjà la moitié du chemin vers l’oral que vous avez parcouru, mine de rien !

4/ Vous avez bien révisé (mais un peu de méthode, ça peut aider)

Vous êtes en classe de terminale : vous avez donc déjà deux ans et demi de révisions derrière vous. L’examen écrit que vous allez passer évalue les (nombreuses) connaissances que vous avez emmagasinées depuis la seconde, et le travail que vous avez déjà entamé pour vous préparer au baccalauréat à la fin de l’année (et qu’il est nécessaire d’obtenir pour entrer à Sciences Po, rappelons-le). Le jour de l’examen, c’est la capacité à traiter le sujet qui compte : pour cela, nous mettons à votre disposition les annales et corrigés des épreuves. Nos fiches méthodologiques sur openclassrooms peuvent vous aider.

5/ Ne vous laissez pas impressionner !

En résumé, vous avez déjà la motivation, les révisions, un dossier, et des années de préparation au lycée. Autant d’atouts à garder en mémoire pour rester calme le jour des épreuves et ne se laisser impressionner ni par le lieu de l’examen, ni par les autres candidats. Ni trop sûrs de vous, ni trop timides : ayez confiance en vous, tout simplement.

Bonne chance à tous !

Quelques conseils pratiques pour ne pas arriver trop stressé le jour J :

  • Préparez votre sac la veille et n'oubliez pas d'y mettre : votre convocation et votre pièce d'identité, la calculatrice habituellement utilisée au lycée (autorisée uniquement pour l'option mathématiques), une montre car il ne vous sera pas permis de consulter l'heure sur votre téléphone, de quoi boire et manger, vos stylos, règle, stabilos, crayons (on vous demande d'écrire à l'encre bleue ou noire).
  • Arrivez une heure et demie en avance : les contrôles d'identité et contrôles des sacs seront systématiques en raison du Plan Vigipirate. Prévenez aussi votre entourage : les parents et accompagnateurs ne pourront pas franchir les portes d'entrée, afin de ne pas ralentir ce contrôle.
  • Mettez des vêtements dans lesquels vous vous sentez à l'aise et avec la possibilité de superposer les couches : il peut faire un peu frais en début d'épreuves et la température monte en fin de journée.
  • Pratiquez la respiration ventrale, le yoga, la sophrologie, la méditation, le sport : chacun son astuce !

Retrouvez toutes les informations sur les centres d'examen, les horaires et les consignes de sécurité sur la page web "épreuves écrites".

En savoir plus

Jeux Olympiques : 6 athlètes de Sciences Po concourent à Tokyo !

Jeux Olympiques : 6 athlètes de Sciences Po concourent à Tokyo !

Dès le 23 juillet, ils représenteront leurs équipes à Tokyo … mais aussi un peu Sciences Po ! Six athlètes sélectionnés pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2021 sont étudiants au sein du Certificat pour sportifs de haut niveau. Et pour la troisième occasion, le drapeau français sera porté par un alumnus de ce programme de Sciences Po : Stéphane Houdet sera l’un des porte-drapeaux de la délégation française, après Teddy Riner aux Jeux Olympiques et Michaël Jérémiasz aux Jeux Paralympiques de Rio en 2016.

Lire la suite
Angèle Paty : en “bikepacking” de Montpellier aux Îles Shetland

Angèle Paty : en “bikepacking” de Montpellier aux Îles Shetland

45 jours, 4 pays, 2500 kilomètres - et tout ça, à vélo : Angèle Paty, ancienne étudiante du programme Europe-Amérique du Nord sur le campus de Reims, s’est lancé un défi de taille. Après une troisième année à l’université Saint Andrews malheureusement amputée à cause de la crise sanitaire, elle monte le projet SAORSA - “liberté” en gaélique écossais. L’étudiante décide de retourner en Écosse en ralliant les îles Shetland depuis sa ville natale de Montpellier, toute seule, à la force de ses jambes. Nous avons pu lui poser quelques questions avant son départ.

Lire la suite
Que deviennent nos diplômés 2019 ?

Que deviennent nos diplômés 2019 ?

Les résultats de l’enquête jeunes diplômés 2021 portant sur la promotion 2019 révèlent une attractivité toujours aussi forte des étudiants de Sciences Po auprès des employeurs, avec 9 diplômés sur 10 en activité professionnelle. Malgré un marché de l’emploi en tension, 82 % ont trouvé leur premier emploi en moins de 6 mois, et près des ¾ occupent un emploi stable. Ils sont toujours aussi nombreux (37 %) à travailler à l’étranger dans 84 pays. Découvrez tous les résultats de notre enquête !

Lire la suite
Découvrez la saison 2 de notre série vidéo FOCUS !

Découvrez la saison 2 de notre série vidéo FOCUS !

Les infos passent, les idées restent. Dans FOCUS, la série vidéo de Sciences Po, un chercheur ou un enseignant aborde son domaine sous un angle inattendu. En trois minutes, FOCUS offre une réflexion hors des sentiers battus sur les questions qui animent le débat public et propose des perspectives pour comprendre et pour agir.

Lire la suite
Commissaires de police 2021 : 78 % des admis issus de Sciences Po !

Commissaires de police 2021 : 78 % des admis issus de Sciences Po !

Depuis sa création en 2012, la classe préparatoire aux concours de police et de gendarmerie de l’École de droit de Sciences Po s’affirme chaque année comme l’une des meilleures préparations aux métiers de la sécurité. Cette année, sur les 27 postes ouverts au concours externe de commissaire de police, 21 places sont occupées par nos étudiants. Félicitations !

Lire la suite
Admissions post-bac 2021 : qui est entré à Sciences Po via la voie générale sur Parcoursup ?

Admissions post-bac 2021 : qui est entré à Sciences Po via la voie générale sur Parcoursup ?

Pour sa première campagne se déroulant intégralement sur Parcoursup, Sciences Po a enregistré près de 12 000 candidatures issues de la voie générale, soit plus du double par rapport à 2020. Avec une sélectivité record, la campagne a attiré davantage de boursiers, issus de lycées beaucoup plus divers, sur l’ensemble du territoire. Premier bilan intermédiaire de cette campagne d’admission exceptionnelle. 

Lire la suite
Sciences Po, université 3 étoiles pour le Français langue étrangère

Sciences Po, université 3 étoiles pour le Français langue étrangère

Sciences Po a obtenu le renouvellement du label Qualité Français langue étrangère avec la note maximale, celle des trois étoiles. Ce label reconnaît la qualité des formations en Français langue étrangère (FLE), le professionnalisme et l’implication des enseignants et des personnels, la qualité des procédures, ainsi que les conditions dans lesquelles sont accueillis les étudiants. 

Lire la suite
Qui sont nos diplômés 2020 et 2021 ?

Qui sont nos diplômés 2020 et 2021 ?

Des étudiants brillants, engagés et résilients : à l’issue de deux années de scolarité bousculées par la crise sanitaire, les promotions 2020 et 2021 se verront remettre leurs diplômes de fin de Master entre le 23 et le 30 juin 2021. Plus de 5000 nouveaux diplômés seront célébrés dans plusieurs cérémonies très attendues, organisées dans le meilleur respect des restrictions sanitaires et valorisant la participation de chacun. Qui sont les étudiants des promotions 2020 et 2021 ? Découvrez leurs profils.

Lire la suite
Natacha Valla :

Natacha Valla : "La transformation et la transition sont devenues les bases de la vie professionnelle"

L'École du management et de l'innovation (EMI) de Sciences Po a pour vocation de favoriser une "prospérité inclusive". De la finance aux industries créatives, des grandes multinationales aux start-ups en herbe, ses promotions forment les acteurs économiques de demain.

Sa Doyenne Natacha Valla nous présente les innovations, débouchés, profils, perspectives d’avenir et projets pédagogiques de l’École, dans un monde en constante mutation.

Lire la suite
Nouvelle direction de Sciences Po : la procédure de désignation est ouverte

Nouvelle direction de Sciences Po : la procédure de désignation est ouverte

La procédure de désignation de la nouvelle direction de Sciences Po a débuté le 9 juin 2021 avec la publication d’un appel public à candidatures au Journal Officiel et sur le site de l’institution. Le poste, qui porte à la fois sur les fonctions d’administration de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP) et de direction de l’Institut d’études politiques (IEP), sera exercé sur un mandat de 5 ans, renouvelable deux fois. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 août.

Lire la suite