Retour sur la 6e édition de la conférence internationale sur les études humanitaires

Du 3 au 5 novembre 2021 se tenait la 6e édition de l’International Humanitarian Studies Association Conference (IHSA), un événement qui aura réuni près de trois cents auditeurs et intervenants venus des quatre coins du monde pour réfléchir ensemble sur les nouvelles réalités de la politique vis à vis de l’humanitaire : entre solidarité affichée et abandon ressenti dans le nouveau contexte de crise humanitaire et sanitaire liée à l’épidémie de COVID-19. Chaque année, l’IHSA s’associe à un partenaire académique et pour l’édition 2021 c’est Sciences Po Paris qui a reçu l’honneur de ce partenariat. Retour sur cet événement d’ampleur.

Un programme chargé et une organisation ambitieuse pour une réflexion multipartite.

La conférence s’organisait autour de cinq thématiques ambitieuses à savoir:

  • la santé et l’environnement,
  • la localisation des études humanitaires,
  • la politique économique et la politique de l’humanitaire,
  • la technologie et l’innovation,
  • et enfin l’articulation entre les migrations, les déplacements et les réfugiés

La situation sanitaire ne se prêtant pas à un accueil 100% en présentiel, les organisateurs du cycle de conférence ont choisi de mettre en place un système hybride ambitieux afin de permettre à un grand nombre de personnes de participer à cette réflexion collective.

Pendant 3 jours pleins, chercheurs, professeurs, spécialistes, praticiens du droit, collecteurs de données et bien d’autres professionnels issus de domaines divers et variés ont réfléchi ensemble sur l’application de leurs différentes spécialités dans le cadre de l’action humanitaire aussi bien dans sa réflexion et sa mise en place que dans le contrôle de son effectivité.

Des débats animés au coeur de l’actualité, prometteurs

Une idée fixe domine cependant : celle du débat concernant l’utilisation de la technologie au service de l’action humanitaire. Si cette dernière connait un essor à travers le développement des modes de communications et de promotions des actions humanitaires en ligne, elle subit du fait de cette dématérialisation un désengagement qui inquiète. Une inquiétude contrebalancée par une appréciation de cette nouvelle mobilisation virtuelle de plus en plus importante à travers les nombreuses pétitions et autres moyens de mobilisations virtuels. Les intervenants auront aussi beaucoup débattu, toujours sur le plan technologique, de l’utilisation des IA, des drones, des ressources de recensement de données et de partage d’informations qui pourraient changer la donne en matière d’action humanitaire.

De nombreux sujets mêlant politiques gouvernementales et faits de société ont aussi rassemblé et divisé comme la discussion sur les politiques étatiques d’accueil des migrants soutenues par des politiques juridiques qui portent une atteinte certaine aux droits humains fondamentaux et le débat sur l’existence (et la nécessité d’abolir) le « gaslighting » présent dans l’action humanitaire.

Le pari de créer et de gérer un forum critique pour discuter des changements au sein de l’action humanitaire et de ce que les réalités politiques changeantes signifient pour la protection et l'assistance aux populations touchées par les crises a été tenu ! Il ne reste plus qu'à espérer que la collaboration entre Sciences Po Paris, le Cenre de Recherches Internationales (CERI) et l’IHSA n’en restera pas là. En effet, de nouvelles collaborations entre les intervenants qui se sont rencontrés à la faveur de cette 6ème édition pourraient voir le jour et mise en place de nouvelles ressources pédagogiques et de recherches, accessibles, au plus grand nombre serait à l’étude. Affaire à suivre !

Une organisation colossale et une mobilisation remarquable

A la tête de l’organisation et de la gestion de cette sixième édition, un binôme très efficace : Lila Dubreuil, étudiante à Sciences Po Paris au sein du Master in Human Rights PSIA et Marloes Viet, gestionnaire événementiel et conseillère en communication de l’IHSA, qui aura travaillé sans relâche en amont et pendant la conférence afin d’offrir une expérience de qualité aux participants. Un binôme soutenu en amont dans son activité par l’équipe d’organisation et de gestion de l’événementiel de Sciences Po.

La tenue de ces trois journées au rythme de l’urgence sanitaire aura nécessité la mobilisation de plus d’une trentaine de volontaires étudiants de Sciences Po, majoritairement issus de l’École Paris School of International Affairs (PSIA) afin de garantir le bon déroulement des conférences, la bonne orientation des participants dans nos murs mais aussi les contrôles d’identité et de pass sanitaires. Bien évidemment le personnel habituel de notre école n’était pas en reste car appariteurs, techniciens et services de sécurité ont été constamment mobilisés pendant ces trois jours. Un grand bravo et merci à tous.

Un article rédigé par Chloé APATOUT, Etudiante en M2 Droit Eco/ CEA-Sciences Po Paris

Pour en savoir plus

 
Des faits à l'action : « Le changement climatique et l'UE » attire l'attention sur la marche à suivre pour lutter contre le changement climatique

Des faits à l'action : « Le changement climatique et l'UE » attire l'attention sur la marche à suivre pour lutter contre le changement climatique

Une conversation polyphonique sur des questions qui figurent parmi les plus urgentes du 21e siècle : « Pouvons-nous parvenir à la justice climatique et assurer l'équité ? », « Quel rôle l’UE peut-elle jouer sur le plan international ? », « L’UE intègre-t-elle véritablement les questions climatiques dans sa politique étrangère ? », « Quel rôle doit jouer la jeunesse ? »

Lire la suite
Le Média Positif : une initiative étudiante galvanisante

Le Média Positif : une initiative étudiante galvanisante

Un cœur artificiel créé par une entreprise française, la découverte du gène responsable des cancers du sein résistants aux traitements ou encore une startup bordelaise spécialisée dans le recyclage du CO2 industriel... Tout cet éventail d'informations nous provient tout droit d'un nouveau média créé par des étudiants de Sciences Po : le Média Positif.

Lire la suite
Forum de Paris sur la Paix : 103 étudiants de Sciences Po mobilisés

Forum de Paris sur la Paix : 103 étudiants de Sciences Po mobilisés

Du 11 au 13 novembre, 45 chefs d'État et dirigeants d’organisations internationales se sont rassemblés à Paris et en ligne pour la quatrième édition du Forum de Paris sur la Paix (FPP). Organisé dans un format hybride, le sommet de cette année a été axé sur les efforts mondiaux de coopération pour trouver des solutions aux défis actuels posés par la pandémie. 

Découvrez l’expérience de Hannah, bénévole cette année.

Lire la suite
Écrire / Éditer : retour sur une co-écriture inédite entre Maylis de Kerangal et ses élèves

Écrire / Éditer : retour sur une co-écriture inédite entre Maylis de Kerangal et ses élèves

Alors qu’elle est titulaire de la Chaire d’écrivain en résidence de Sciences Po à l’automne 2020, Maylis de Kerangal a partagé, en plein confinement, une expérience inédite de co-écriture avec les étudiantes et étudiants de ses ateliers d'écriture. Ils se sont enfin retrouvés, un an plus tard, autour de leur ouvrage commun, imprimé depuis par les Presses de Sciences Po.

Lire la suite