Rencontre avec Farrah Trari, lauréate de la bourse Marion Bruley

Les étudiantes et étudiants de Sciences Po effectuant un stage aux États-Unis ont la possibilité, sous condition de ressources, de postuler à la bourse de mobilité Marion Bruley (eng), financée par la Sciences Po American Foundation. Cette année, Farrah Trari, étudiante à l'École d'affaires publiques, a été désignée lauréate de cette bourse et effectue actuellement un stage à New york. Rencontre.

Pouvez-vous décrire votre parcours universitaire jusqu'à ce jour ?

J’ai intégré Sciences Po dès le Bachelor, que j’ai passé au campus européen franco-allemand de Nancy. Après cela, désireuse de me décentrer du continent européen, j’ai passé ma troisième année à l’étranger à l’University of Texas à Austin. Cette expérience m’a confortée dans ma volonté d’orienter mon parcours vers l’international, j’ai donc choisi d’intégrer le track en anglais du Master politiques publiques, spécialité Culture, intitulé Cultural Policy and Management, dont les cours sont davantage centrés sur les politiques culturelles à l’international. Après une année passée en quasi totalité sur zoom, j’ai décidé de prendre une année de césure afin d’appréhender le secteur culturel professionnel et préciser mon projet professionnel. 

Vous avez choisi d'effectuer une année de césure pour réaliser deux stages de six mois. Pourriez-vous nous décrire en quelques mots le premier stage que vous avez effectué dans le cadre de cette année ?

En décidant d’effectuer une année de césure, un de mes objectifs principaux était d'acquérir une expérience dans le secteur privé et une autre dans le secteur public. C’est ce que j’ai eu la chance de réaliser en intégrant, dans le cadre de mon premier stage, l’agence en ingénierie culturelle “abcd culture”. Ce cabinet de conseil, à l’intersection entre culture et urbanisme, intervient auprès des acteurs publics et privés dans la mise en place de leurs projets culturels. Ce stage a été très formateur et m’a permis d’appréhender les différents rouages de l’action culturelle à l'échelle des collectivités territoriales. 

Vous terminez votre année de césure de la plus belle des manières en recevant la bourse Marion Bruley pour votre second stage. Pourriez-vous nous en dire davantage sur cette bourse de mobilité et le processus de sélection ?

J’ai eu en effet l’immense chance et l'honneur d’être lauréate de la bourse Marion Bruley dans le cadre de mon deuxième stage que j’effectue actuellement aux Services Culturels de l’Ambassade de France à New York/Villa Albertine. Cette bourse est dédiée aux étudiants de Sciences Po boursiers qui s’apprêtent à effectuer un stage aux États-Unis, en particulier dans les ambassades ou consulats français ou encore dans des institutions internationales. Le processus de sélection consiste à rédiger une lettre de motivation ainsi que remplir un dossier en y joignant relevés de notes et CV. 

Pourriez-vous nous expliquer en quoi consiste le stage pour lequel vous avez été récompensée ?

J’effectue mon stage au département des échanges artistiques des Services Culturels. Ce département a vocation à promouvoir la culture et les artistes français dans les secteurs des arts vivants, des arts visuels et de la musique. Les leviers d’actions passent notamment par des programmes de bourses mis en place par les services culturels, mais aussi des résidences artistiques à travers la très récente Villa Albertine, inaugurée en 2021 et qui propose 60 résidences artistiques chaque année. En tant que stagiaire, je viens en soutien à l'attaché culturel et aux chargés de missions et suis au cœur de différents projets artistiques. Je travaille actuellement notamment sur les bourses de la FACE foundation, qui permettent à des artistes et curateurs français de pouvoir se produire aux États-Unis et collaborer avec des institutions et artistes américains. Les missions sont globalement très variées et me permettent d'appréhender pleinement le fonctionnement des échanges artistiques internationaux. 

En quoi les enseignements de l'École d'affaires publiques de Sciences Po et plus particulièrement la spécialité Cultural Policy and Management, vous ont aidée dans le cadre de cette expérience professionnelle ?

Le Master politiques publiques, spécialité Cultural Policy and Management, a été très formateur dans le cadre de mes deux stages. Tout d’abord, il m’a permis de maîtriser les différentes politiques culturelles à l'échelle de la France mais aussi à l'international. Le Workshop Global Cities Award, a été particulièrement intéressant puisqu’il s'agissait d'un cas pratique permettant de s’immerger dans la conception de politiques culturelles dans une ville choisie. Cela m’a été particulièrement utile durant mon premier stage, qui était au croisement entre culture et urbanisme. Par ailleurs, dans le cadre de mon stage actuel, je fais largement profit des connaissances acquises lors des différents cours notamment concernant le système culturel états-unien et ses institutions, mais aussi le fonctionnement des industries culturelles et créatives, dont les États-Unis sont des acteurs majeurs. 

Un conseil à donner aux étudiantes et étudiants qui hésiteraient à postuler à la bourse Marion Bruley ?

Je conseille à tout étudiant ou étudiante étant éligible à la bourse Marion Bruley d’y postuler, tout d’abord car le coût de la vie aux États-Unis, et notamment à New York n’est vraiment pas à sous-estimer comparé au coût de la vie français, même parisien. Cette bourse vous donnera ainsi l'opportunité, en plus de pouvoir subvenir à vos besoins, de vivre une expérience complète aux États-Unis, vous permettant de profiter des nombreuses opportunités culturelles que ce pays offre.

Propos recueillis et initialement publiés sur le site de l'École d'affaires publiques de Sciences Po

En savoir plus :

TOMMASO VITALE EST NOMMÉ DOYEN DE L’ECOLE URBAINE DE SCIENCES PO

TOMMASO VITALE EST NOMMÉ DOYEN DE L’ECOLE URBAINE DE SCIENCES PO

Mathias Vicherat, directeur de Sciences Po, a nommé Tommaso Vitale doyen de l'École Urbaine. Il succède à Patrick Le Galès. Tommaso Vitale prendra ses nouvelles fonctions de doyen de l’Ecole Urbaine à compter du mois de septembre, après une période de transition qui débutera le 1er juin. Cette nomination fait suite au travail mené par un comité de sélection, composé de personnalités internes et externes, mis en place début mars afin de sélectionner le meilleur profil pour le poste de doyen de l’école urbaine.

Lire la suite
 Fort moment d’échanges entre Volodymyr Zelensky et les étudiantes et étudiants de France

Fort moment d’échanges entre Volodymyr Zelensky et les étudiantes et étudiants de France

Face à des amphithéâtres bondés et parés de drapeaux bleu et jaune, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a échangé, mercredi 11 mai 2022, pendant plus d’une heure avec plusieurs centaines d’étudiantes et étudiants de Sciences Po, de l’Institut National du Service Public, de l’École Polytechnique, de l’Inalco et de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, de l’Univesité Paris II Panthéon Assas, de l’IEP de Lille, de Sorbonne Université, de l’Université de Haute-Alsace, de l’École du Louvre, de l’Université de Lyon, de Sorbonne Paris Nord. Dans toute la France, de très nombreux amphithéâtres ont été ouverts, et des dizaines de milliers de personnes ont pu suivre, en personne ou en ligne, cet échange inédit.

Lire la suite
Alexandre Violle présente le cours

Alexandre Violle présente le cours "Cartographie des controverses"

Alexandre Violle, postdoctorant au Centre d'étude des mouvements sociaux de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS), coordonne à l'École du management et de l'innovation de Sciences Po le cours "Cartographie des controverses", dans le cadre du master Communication, médias et industries créatives. Il nous livre son témoignage d'enseignant en perpétuelle recherche d'expérimentation et d'amélioration.

Lire la suite
CIVICA : focus sur les cours joints

CIVICA : focus sur les cours joints

Vendredi 29 avril 2022, les étudiants du cours joint sur les États providence en transitions dispensé par Bruno Palier de Sciences Po et Anke Hassel enseignante à la Hertie School ont enfin pu se retrouver, en présentiel à Sciences Po. Un point sur cette expérience pédagogique inédite avec Frank Stadelmaier et Carly Hafner respectivement Senior Manager et chargée de projet au sein de la Direction des études et des partenariats, CIVICA.

Lire la suite
Guerre en Ukraine : Sciences Po apporte un éclairage scientifique

Guerre en Ukraine : Sciences Po apporte un éclairage scientifique

Ces derniers jours, nos regards se sont tournés vers l’Ukraine et la guerre qui y est menée sur les ordres du Président Poutine. Cette agression, en violation du droit international et le mépris pour la vie humaine dont nous sommes témoins, ont laissé un grand nombre d’entre nous désemparés et incertains sur la manière d’appréhender les événements.  

Lire la suite