Les villes et la Covid : regards croisés d’Emmanuelle Cosse et Champaka Rajagopal

Le 26 août avait lieu la leçon inaugurale de l’École urbaine sur la thématique « comment les villes font-elles face aux défis liés à la Covid » en présence d’Emmanuelle Cosse, présidente de l'Union sociale pour l’habitat, ancienne ministre du Logement et de Champaka Rajagopal, professeure invitée de l'Université Azim Premji (Inde) et consultante indépendante pour des organisations indiennes et internationales.

"En France, se pose la question de comment faire société dans un cadre urbain?"

Emmanuelle Cosse, qui vient de rejoindre le conseil stratégique de l’École urbaine, a rappelé le caractère clef de se former aux questions urbaines qui sont également capitales sur les plans sociaux et démocratiques. « On manque actuellement de regards sur comment penser la forme urbaine, comme objet politique, social qui peut être à l’origine d’inégalités, de changements: encourager ou, à l’inverse, défavoriser ».

La présidente de l’USH a ensuite rappelé tout l’intérêt de la période entre saut générationnel sur la question du climat - on s’interroge désormais sur comment supporter le dérèglement climatique et non plus le corriger - et questionnements directement liés à la pandémie : comment expliquer que les « professions essentielles au pays » identifiées pendant la période Covid - généralement payées au Smic - ne peuvent souvent plus se loger près de leur emploi ? Nombreux sont ceux qui souhaitent quitter les grandes métropoles pour plus de confort de vie, quid du report sur des villes moyennes qui n’ont parfois pas les services publics, les infrastructures nécessaires ?

Plus globalement, se pose la question de l’aggravation des inégalités de patrimoine qui créent des scissions sociales fortes : la ville bas-carbone ne sera-t-elle pas à l’origine d’une ségrégation encore plus forte ? Autant de questions clefs auxquels devront se confronter les étudiants et professionnels de demain.

"En Inde on assiste à un patchwork d'institutions et de solutions faiblement coordonnées qui ne fonctionnent pas".

Champaka Rajagopal a quant à elle brossé un portrait alarmiste du vécu de la crise par la population indienne. Elle a expliqué comment l’absence de décentralisation de la gouvernance urbaine en Inde a eu un impact négatif sur la politique des villes et a exacerbé les incertitudes et les risques pour la population.

Elle a à ce titre ajouté que la pandémie avait mis en évidence des risques imprévus : l’effondrement de la croissance, la négligence de problèmes écologiques urgents, la perte sans précédent d’emplois et d’abris, la faim.

S’interrogeant sur la responsabilité des étudiants en tant que futurs décideurs publics, Champaka Rajagopal les a engagés à construire des visions collectives. Ainsi, a-t-elle développé, il faudra organiser des partenariats, avec des institutions imparfaites, désorganisées pour provoquer l’engagement autour de responsabilités mutuelles et aboutir à des compromis.

« Your futures are not made of mear careers, they're made of solid commitment to dealing with uncertainties and risks moving forward. The imagination on how to craft your trajectory is boundless, it's all yours, go for it! »

Découvrez le live Youtube

L'équipe éditoriale de Sciences Po

En savoir plus : 

Abonnez-vous à nos newsletters !

Rentrée 2021 : bienvenue à tous les étudiants du Collège Universitaire !

Rentrée 2021 : bienvenue à tous les étudiants du Collège Universitaire !

Une rentrée en présentiel, sans jauge de présence, sur tous les campus : le Collège universitaire de Sciences Po est heureux d’accueillir ses 4626 étudiants (sur les 3 années d'étude) pour débuter cette année universitaire 2021-2022. Retrouvez les impressions des nouveaux et des anciens, heureux de (re)découvrir leurs campus et de débuter une année qui s’annonce riche !

Lire la suite
Nouvelle librairie : par ici la visite !

Nouvelle librairie : par ici la visite !

Savez-vous qu’entre 1946 et 1950 la librairie de Sciences Po se limitait à un stand de vente d’ouvrages dans le hall du 27 ? Quand la FNSP a acquis le 30 rue St Guillaume, en 1957, une librairie siégeait alors au rez-de-chaussée. Elle ne put en faire l’acquisition qu’en 1973.

Après près de 50 ans à la même adresse, la librairie de Sciences Po, cette institution de la rue St Guillaume, a pris ses quartiers boulevard St Germain.

Suivez le guide !

Lire la suite
Souleymane Bachir Diagne : “Aucune civilisation n’est une île”

Souleymane Bachir Diagne : “Aucune civilisation n’est une île”

La salle était pleine et le sujet convenait si bien aux retrouvailles : l’universel et le pluriel. Invité le 2 septembre 2021 à ouvrir l’année universitaire pour les étudiants de bachelor, le philosophe Souleymane Bachir Diagne a empli l’amphithéâtre retrouvé d’une vibrante et subtile leçon sur la tension, fabuleusement actuelle, entre repli sur soi et aspiration à l’universel. En militant pour un “universel latéral” comme urgence de notre temps.

Lire la suite

"Construire un développement durable pour le 21e siècle" : Sir Nicholas Stern en leçon inaugurale

Le 24 août, les étudiants de l'École du management et de l’innovation ont pu assister à une leçon inaugurale animée par Sir Nicholas Stern, directeur du Grantham Institute for Climate Change and the Environment (LSE) et auteur du rapport Stern sur l'économie du changement climatique. La conférence, axée sur le thème "Building Sustainable Development for the 21st Century: Policies, Institutions, Behaviour, Collaborations", était l'occasion d’initier les étudiants aux défis et aux questions fondamentales qu'ils aborderont au cours de leurs études et dans leurs carrières professionnelles.

Lire la suite
Innovation pédagogique : de nouvelles opportunités dans l’hybridité

Innovation pédagogique : de nouvelles opportunités dans l’hybridité

Profiter d’un retour aux cours en présentiel, tout en mettant à profit les outils et expériences numériques développés durant la crise sanitaire : c’est une opportunité pédagogique qui s’ouvre désormais à de nombreux enseignants en cette rentrée académique. Gaspard Estrada, directeur exécutif de l’OPALC, a déjà fait le pari de l’hybridité pour son cours “How to conquer, govern, and quit power: methods and practice of political communication”, un enseignement au sujet de la communication politique proposé aux étudiants du Master in Advanced Global Studies de l’École des Affaires Internationales en mai 2021. Portrait d’un cours dynamique, enrichi par les nouvelles possibilités offertes par l’hybridité.

Lire la suite
Un nouveau dispositif de lutte contre les violences sexistes et sexuelles

Un nouveau dispositif de lutte contre les violences sexistes et sexuelles

Dans la continuité du rapport rendu le 4 mai dernier par le groupe de travail présidé par Danièle Hervieu-Léger, Sciences Po met en place un nouveau dispositif de lutte contre les violences sexistes et sexuelles (VSS) dès cette rentrée universitaire 2021. Parmi les nouvelles mesures : la refonte du dispositif d’écoute et de veille, la réforme des procédures disciplinaires et la sensibilisation accrue de l’ensemble des publics.

Lire la suite