Engagée pour les océans

À l’occasion de la Semaine des Océans à Sciences Po, nous avons rencontré Ève Isambourg, étudiante en 3ème année du Collège universitaire et activiste pour la protection des océans. Après deux ans sur les bancs du campus de Paris, Ève a consacré sa troisième année à l’étranger à mobiliser les esprits sur les questions océaniques autour du monde. Dernière étape de sa mission et non des moindres : une conférence devant l’ONU à New York.

Des bancs de Sciences Po à l’ONU 

“Si quelqu’un m’avait dit, “Ève, cet été tu parleras à l’ONU pour défendre l’Océan”, je ne l’aurais jamais cru, raconte Ève Isambourg, étudiante au Collège universitaire. Mais, il se trouve que les chemins les plus inattendus s’ouvrent à ceux qui se battent pour faire avancer les choses, et alors les rencontres se multiplient, les opportunités se présentent, les projets naissent et le cercle vertueux est engagé.” Il y a quelques mois, Ève Isambourg était encore une étudiante en 2ème année qui passait ses examens en gouvernance environnementale et enjeux océaniques. Elle décide alors en mai dernier de transformer sa 3ème année à l’étranger - un passage obligé dans la formation à Sciences Po - en mission pour la planète. C’est en soutien à la journée internationale de l’Océan le 8 juin 2018, qu’elle lance le mouvement #IspeakBlueToo, qui va mobiliser des milliers de personnes sur les réseaux sociaux.

Le mouvement #IspeakBlueToo s’est depuis mué en une communauté d’acteurs engagés pour la protection de la planète bleue et de ses océans. “Quand on nous prédit qu’en 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans, oui, cela m’inquiète. Mais, par dessus tout, cela me donne envie de m’engager et d’agir!”, explique Ève. D’origine française, Ève a grandi à l’Île Maurice, et c’est chez elle qu’elle décide d’effectuer son premier stage de troisième année, auprès de l’antenne locale Let’s Do It Foundation, puis comme responsable communication et relations publiques du WorldCleanUpDay 2018, qui s’est tenu le 15 septembre dernier. Cet événement a pris une ampleur internationale : plus de 17 millions de personnes, gants et sacs à la main, se sont unies pour nettoyer la planète. À Maurice, plus de 8000 personnes s’étaient rassemblées sur 70 lieux de nettoyage, une première pour cette petite île de l’Océan indien !

C’est au même moment qu’Ève reçoit un coup de fil lui annonçant qu’elle est sélectionnée pour devenir “Jeune Ambassadrice Océan & Climat” par l'ONG Peace Boat.

“Après quelques recherches sur internet, j’ai rapidement compris que cette opportunité unique était à saisir! raconte la jeune femme. J’ai la chance d’avoir une famille et des parents qui me soutiennent dans mes projets et croient en moi. Quelques jours plus tard, je décollais pour Stockholm!”

À bord du navire Peace Boat, qui fait le tour du monde en trois mois et demi avec 1000 passagers, sept jeunes ambassadeurs choisis par l'ONG et issus des îles du Pacifique, de l’Océan Indien et des Caraïbes, embarquent pour faire bouger les lignes. Au programme : traversée de l’Atlantique, de Stockholm à New York, via Copenhague, Bergen, Reykjavik et Halifax ! Les jeunes ambassadeurs ont plusieurs missions pour ce voyage : “sessions à huis clos” sur divers sujets (réchauffement, blanchiment du corail, extinction de la biodiversité, géostratégie des mers, pollution plastique …), présentations et conférences pour les passagers du bateau. Tout au long du trajet, les volontaires organisaient dans les différents ports des réunions avec les acteurs locaux, aussi bien publics que privés, engagés dans le combat pour un environnement sain et un océan propre et préservé.

“Une expérience aussi riche humainement, qu’intellectuellement. Sans connexion internet pendant 3 semaines, j’ai aimé vivre l’instant, apprendre, encore et encore, partager, rencontrer, découvrir, être émerveillée, inspirée … Ce voyage m’a ouvert les yeux, j’ai rencontré des dizaines de belles personnes, positives et engagées ! Je suis extrêmement reconnaissante", témoigne Ève Isambourg. 

En accostant à leur port d’arrivée à New York, direction l’ONU pour intervenir au High-Level Political Forum et y faire entendre leur voix, comme une invitation urgente à l’unité et à l’action.  

En savoir plus et s'engager

Abonnez-vous à nos newsletters !

L’éthique du hacker

L’éthique du hacker

Les révolutions commencent souvent par des histoires, des colères ou des frustrations a priori insignifiantes, anecdotiques. C’est le cas de la culture dite libre qui est probablement un des développements démocratiques les plus importants du numérique et dont l’origine n’a tenu qu’à un problème d’impression !

Lire la suite
Le programme de la rentrée

Le programme de la rentrée

Alors que de nombreux étudiants profitent encore de leurs derniers jours de vacances, les élèves de Sciences Po feront leur rentrée dès la fin du mois d’août ! Premiers pas pour certains, retrouvailles pour d’autres, ce moment est un temps fort marqué par les différentes rentrées solennelles : celles de chaque campus du Collège universitaire (1er cycle) et celles de nos 7 écoles de second cycle. Retrouvez ci-dessous le programme complet. 

Lire la suite
"Pas de photo, c'est interdit"

"Pas de photo, c'est interdit"

Si votre photo n’est pas assez bonne, c’est que vous n’êtes pas assez près”, disait le photographe Robert Capa. Dans leurs cours consacré au photojournalisme, Dimitri Beck, Alain Genestar et leurs prestigieux invités poussent les futurs journalistes à aiguiser leur regard, leur curiosité, mais aussi leur humanité. Pour apprendre à capturer le réel dans l’obturateur, et parfois sa beauté. 

Lire la suite
Un siècle de femmes à Sciences Po

Un siècle de femmes à Sciences Po

Les étudiantes représentent près de 60 % de la promotion diplômée en juin 2019. Il y a un siècle, les premières femmes entraient à Sciences Po. Des premières étudiantes en 1919 jusqu’à une politique active de soutien de l’égalité aujourd’hui, comment leur place a-t-elle évolué dans l’École ? À l’occasion de ce centenaire,  retour sur 5 dates clés de l’histoire des femmes à Sciences Po.

Lire la suite
L’Allemagne, le pays où les hauts fonctionnaires se forment à l’université

L’Allemagne, le pays où les hauts fonctionnaires se forment à l’université

Par Cornelia Woll (CEE). Le débat sur la suppression de l’École nationale d’administration est d’autant plus vif qu’il se situe à la convergence de plusieurs enjeux : principes de la méritocratie, ascension sociale, fonctionnement de l’administration publique, réseaux d’influence et rentes professionnelles que procurent les grands corps. D’autres modèles existent chez nos voisins. Une comparaison avec l’Allemagne éclaire le rôle que peut jouer l’université dans la formation de la haute fonction publique.

Lire la suite
Salomé Zourabichvili, alumna et Présidente

Salomé Zourabichvili, alumna et Présidente

Diplômée de Sciences Po en 1972, professeure à Sciences Po entre 2006 et 2015, Salomé Zourabichvili est la première femme élue présidente de Géorgie depuis le 28 novembre 2018. Mais aussi l’une de nos rares alumna femmes et cheffes d’État. À l’occasion de sa conférence du 18 février 2019 dans son alma mater, retour sur la brillante trajectoire d’une étudiante prometteuse, et timide. 

Lire la suite
Fact-checking, un combat difficile à gagner

Fact-checking, un combat difficile à gagner

Les «fake news», ou infox, sont devenues les grandes animatrices des campagnes électorales récentes, de la campagne pro-Brexit au Royaume-Uni jusqu’à l’élection du nouveau président brésilien Jair Bolsonaro, en passant par diverses élections en Europe et aux États-Unis. Emeric Henry, professeur au Département d'économie de Sciences Po a mené une étude pour étudier comment luttre contre ces "fakes news".

Lire la suite
Paul Claudel, diplomate à ses heures

Paul Claudel, diplomate à ses heures

Poète et dramaturge français, frère de la sculptrice Camille Claudel, membre de l’Académie française, Paul Claudel est un ancien élève de Sciences Po. Bien que son parcours étudiant fut en demi-teinte, les années qu’il passa à Sciences Po ont été déterminantes dans le choix de sa carrière diplomatique. Parallèlement à ses fonctions de consul, Claudel a écrit des poèmes, pièces et essais, loués pour leur lyrisme. Catholique fervent souvent controversé pour ses positions politiques très à droite, Paul Claudel fut un grand artiste symboliste. 

Lire la suite
Voix afghanes

Voix afghanes

Diplômée 2018 de l’École des affaires internationales de Sciences Po, Samina Ansari a choisi de s’engager pour son pays, l’Afghanistan. Devenue directrice exécutive du Centre pour les femmes à l’université américaine d’Afghanistan, elle encourage les femmes de son pays à créer des entreprises. Portrait vidéo d’une alumna engagée.

Lire la suite
Civiliser le capitalisme

Civiliser le capitalisme

Dans son dernier ouvrage, Civiliser le capitalisme (Fayard), Xavier Ragot, président de l’OFCE, propose de repenser le libéralisme économique afin de réduire l’insécurité économique et de défendre la démocratie. Parmi les solutions proposées, la mise en place d’une assurance chômage européenne, comme cela a été fait au niveau national avec les États-providence. Interview.

Lire la suite